Prosternation (bouddhisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans le bouddhisme, une prosternation (Pali: panipāta, Skt.: namas-kara, Ch.: li-pai, Jp.: raihai) est un moyen de montrer une vénération envers les Trois Joyaux (comprenant le Bouddha, ses enseignements, et la communauté spirituelle) et d’autres objets de vénération.

Dans le bouddhisme, pour les pratiquants, la prosternation a de multiples avantages qui se surimposent comprenant :

  • une expérience de don ou de vénération
  • un acte pour se purifier de souillures en particulier de la vanité
  • un acte préparatoire pour la méditation
  • un acte qui accumule des mérites (voir aussi karma)

Bouddhisme tibétain[modifier | modifier le code]

Pèlerins se prosternant devant le temple de Jokhang à Lhassa

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Aitken, Robert (1982). Taking the Path of Zen. NY:North Point Press. ISBN 0-86547-080-4.
  • Kapleau, Philip (1989b). Zen: Merging of East and West. NY:Anchor Book. ISBN 0-385-26104-7.
  • Tromge, Jane (1995). Ngondro Commentary: Instructions for the Concise Preliminary Practices of the New Treasure of Dudjom / compiled from the teachings of His Eminence Chagdud Tulku. Junction City, CA:Padma Publishing. ISBN 1-881847-06-3.

Liens externes[modifier | modifier le code]