Prosper de Sainte-Croix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prosper de Sainte-Croix
Image illustrative de l'article Prosper de Sainte-Croix
Biographie
Naissance 1516
à Rome Flag of the Papal States.gif États pontificaux
Décès
à Rome Flag of the Papal States.gif États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
1565 par le
pape Pie IV
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Girolamo dei Schiavoni
Cardinal-prêtre de S. Maria degli Angeli
Cardinal-prêtre de S. Adriano al Foro
Cardinal-prêtre de S. Clemente
Cardinal-évêque d' Albano
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 1566
Archevêque d'Arles
1567 – 1574
Précédent Hippolyte d'Este Silvio de Sainte-Croix Suivant

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Prosper de Sainte-Croix (en italien Prospero Publicola de Santa Croce ou Santacroce) (né à Rome en 1516, mort à Rome le ) était l'évêque de Chisame, d’Albe, nommé cardinal en 1565 par le pape Pie IV, qui occupa également le poste d'archevêque d'Arles (1566-1574).

Biographie[modifier | modifier le code]

Prosper de Sainte-Croix nait à Rome en 1516. Fils d’Antoine de Sainte-Croix, ami des Médicis, il étudie la jurisprudence à Padoue et reçoit en 1538 une charge d’avocat consistorial par le pape Clément VII, puis d’un office d'auditeur de la Rote, et enfin de l'évêché de Chisame en Gandie.

Par la suite, son mérite est reconnu pour les négociations et les affaires d’état : on l'envoie nonce en Allemagne, au Portugal, en Espagne et enfin en France où Prosper de Sainte-Croix acquiert une telle réputation que la reine Catherine de Médicis obtient pour lui en 1565, la pourpre de cardinal en récompense de services rendus lors de ses missions et le fait nommer à l’archevêché d'Arles. Dans sa métropole, il consacre le 2 février 1580, la chapelle des Pénitents bleus, connue sous le vocable des Cinq plaies du Christ et de Notre-Dame de Pitié ; à cette occasion il est reçu dans cette confrérie[1]. Sous son archiépiscopat, les violences catholiques entraînent l'expulsion des protestants de la ville et le vicariat de son diocèse est confié aux évêques nîmois réfugiés à Arles, Bernard Del Bene puis Raymond Cavalesi[2].

À la mort de Pie V en 1572, le cardinal de Sainte-Croix assiste au conclave qui élit Grégoire XIII ; treize ans plus tard, il assiste à un nouveau concile où il contribue beaucoup à l’élection de Sixte V, le 1er mai 1585. Il meurt le 2 octobre 1589 à l’âge de 76 ans et est enterré à Sainte-Marie-Majeure.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AVA (Bulletin des Amis du Vieil Arles), mars 2008 - page 14
  2. Jean-Maurice Rouquette (sous la direction de) - ARLES, histoire, territoires et cultures, page 637.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • L.Cimber et F. Danjou, Histoire de France de Louis XI jusqu’à Louis XVIII BNF-Gallica
  • Louis Lafaist - Avertissement des « Lettres anecdotes écrites au Cardinal Borromé par Prosper de Saintes-Croix, évêque de Chisame, nonce du pape Pie IV auprès de Catherine de Médicis, depuis l’an 1561 jusqu’en 1565 », in Archives curieuses de l'histoire de France, depuis Louis XI ici

Articles connexes[modifier | modifier le code]