Proserpine (papillon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Proserpine (homonymie).

Zerynthia rumina

La Proserpine (Zerynthia rumina) est une espèce de papillons appartenant à la famille Papilionidae, à la sous-famille des Parnassiinae et au genre Zerynthia.

Description[modifier | modifier le code]

La Proserpine a une envergure de 22 à 23 mm. Elle est crème à orange clair marquée de taches et bandes noires avec une fenêtre translucide à l'apex de l'aile antérieure, tout près une macule rouge et trois autres taches rouges dont deux dans la cellule. Les ailes postérieures sont ornées d'une rangée de taches rouges submarginales.

Chez Zerynthia rumina ssp honoratii les taches rouges marquent toute l'aile antérieure.

Chenille et chrysalide[modifier | modifier le code]

La Proserpine a une chenille grise ornée de scolis rouge. Elle se chrysalide vers juin à juillet. Sa chrysalide est marron clair.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

La Proserpine hiverne à l’état de chrysalide. Elle vole de février à juillet, principalement en avril-mai, une seule génération.

Celles qui vivent à Malaga et en Afrique du Nord ont deux générations et certaines passent l'hiver à l'état d'imago (papillon).

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de la Proserpine sont du genre Aristolochia en particulier Aristoloche pistoloche, (Aristolochia pistolochia), Aristolochia pallida, Aristolochia boetica, Aristolochia fontanesi Aristolochia rotunda, Aristolochia longa ssp. paucinervis [1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Zerynthia rumina est présente dans le Sud-Ouest de l'Europe, principalement en Espagne et en Afrique du Nord.

En France elle a été inventoriée dans neuf départements du pourtour méditerranéen, dans quinze départements suivant d'autres sources[2],[3].

Observations[modifier | modifier le code]

La rare forme honnorati aux taches rouges très élargies, n'a plus été observée depuis 1991. Elle était régulièrement capturée par les collectionneurs des XIXe et XXe siècles dans les Alpes-de-Haute-Provence, surtout dans la région dignoise.

Biotope[modifier | modifier le code]

La Proserpine affectionne les garrigues pierreuses et les éboulis, de 0 à 1 500 mètres.

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Zerynthia rumina a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné, en 1758[4], sous le nom initial de Papilio rumina.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Papilio rumina Linné, 1758 Protonyme
  • Papilio medesicaste Illiger, 1803
  • Papilio honoratii Boisduval, 1832,
  • Papilio canteneri Staudinger, 1861,
  • Parnalius rumina Ackery, 1975 [5]

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

La Proserpine se nomme Spanische Osterluzeifalter en allemand, Spanish festoon en anglais, Zygzakowiec rubinowy en polonais et Mariposa arlequín en espagnol.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Liste des sous-espèces
  • Zerynthia rumina africana (Stichel, 1907); Présent au Maroc
    Zerynthia rumina ssp africana
Synonymie pour cette sous-espèce
Papilio medesicaste Hoffmannsegg, 1803 [6]
Thais rumina africana Stichel, 1907 Protonyme [7]
  • Zerynthia rumina ssp cantabricae
  • Zerynthia rumina' ssp cassandra en France et en Italie
  • Zerynthia rumina ssp cassiliana
  • Zerynthia rumina ssp castalinia
  • Zerynthia rumina ssp honoratii dans la région de Digne
  • Zerynthia rumina ssp medisicate la plus fréquente en France
  • Zerynthia rumina ssp rumina
  • Zerynthia rumina ssp tarrieri [8]

Autre classification de Zerynthia rumina

    • Zerynthia rumina rumina en Europe
    • Zerynthia rumina africa (Stichel, 1907) en Afrique du Nord.
      • Zerynthia rumina africa f. derubescens
      • Zerynthia rumina africa f. semitristis
    • Zerynthia rumina tarrieri au Maroc.
      • Zerynthia rumina tarrieri f. canteneri
      • Zerynthia rumina tarrieri f. paucipunctata[1].


Génétique et évolution de l'espèce

La Proserpine était présente dans toute la France métropolitaine depuis le paléolithique[9].

La Proserpiene t l'Homme[modifier | modifier le code]

Menaces[modifier | modifier le code]

Quelques stations sont en danger du fait de la fermeture des milieux. En revanche, les incendies présentent un avantage pour cette espèce en ouvrant les milieux car la plante-hôte peut prospérer et le papillon aussi.

Protection[modifier | modifier le code]

En France Zerynthia rumina est une espèce protégée : elle est inscrite sur la liste rouge des insectes de France métropolitaine (arrêté du 23 avril 2007 abrogeant l'arrêté du 22 juillet 1993 fixant la liste des insectes protégés sur le territoire français métropolitain)[10]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://ftp.funet.fi/index/Tree_of_life/insecta/lepidoptera/ditrysia/papilionoidea/papilionidae/parnassiinae/zerynthia/index.html funet
  2. INPN
  3. lepinet
  4. Papilio rumina Linnaeus, 1758; Syst. Nat. (Edn 10) 1 : 480,
  5. Ackery, 1975, Bull. Br. Mus. (Nat. Hist.) Ent. 31 (4) : 92, pl. 11, f. 83-84
  6. Hoffmannsegg, 1803; Mag. f. Insektenk. (Illiger) 2: 181
  7. Stichel, 1907; in Wytsman, Genera Insekt. 59: 12,
  8. NCBI
  9. INPN archéologie
  10. IPNP protection

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M.Chinery et P.Leraut Photoguide des papillons d'Europe Delachaux et Niestlé (ISBN 2-603-01114-6).