Propositiones ad acuendos juvenes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le manuscrit médiéval latin Propositiones ad acuendos juvenes (Problèmes pour aiguiser la jeunesse), d'Alcuin (vers 730-804) est l'un des plus anciens recueils connus de mathématiques récréatives[1]. La plus ancienne copie connue remonte à la fin du IXe siècle. Les éditions contiennent 53 à 56 problèmes.

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alcuin (735-804), David Darling, The Internet Encyclopedia of Science