Propanoate de calcium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Propanoate de calcium
Propanoate de calcium
Identification
Nom IUPAC propanoate de calcium
Synonymes propionoate de calcium
mycoban
No CAS 4075-81-4
No EINECS 223-795-8
PubChem 19999
SMILES
InChI
Apparence solide blanc cristallin
Propriétés chimiques
Formule brute C6H10CaO4
Masse molaire[1] 186,219 ± 0,011 g/mol
C 38,7 %, H 5,41 %, Ca 21,52 %, O 34,37 %,
Propriétés physiques
fusion > 300 °C[2]
Solubilité 60 g·l-1 (eau, 20 °C)[2]
légèrement soluble dans le méthanol[2]
Précautions
Directive 67/548/EEC[2]
Nocif
Xn


NFPA 704[3]

Symbole NFPA 704

 
SGH[2]
SGH06 : Toxique
H311, H332, P280, P302+P352, P304+P340,
Écotoxicologie
DL50 2350 mg/kg (souris oral)[4]
3920mg/kg (rat, oral)[4]
LogP -0,400[5]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le propanoate de calcium (ou propionate de calcium) est le sel de calcium de l'acide propanoïque, de formule Ca(C2H5COO)2.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Il est utilisé comme additif alimentaire, listé sous la dénomination E282 dans le Codex Alimentarius. Il sert de conservateur dans de nombreux produits, en particulier les pains, les viandes transformées, le lactosérum et les autres produits laitiers[6]. En agriculture, il est utilisé, entre autres, pour prévenir la fièvre de lait chez les vaches et comme complément alimentaire[7], les propanoates empêchant les microbes de produire l'énergie dont ils ont besoin, tout comme les benzoates. Cependant, contrairement à ces derniers, les propoanotes ne nécessitent pas un environnement acide[8].

Le propanoate de calcium est utilisé dans les produits de boulangerie comme inhibiteur de moisissure, typiquement à 0,1-0,4 %[9] (même si l'alimentation animale peut en contenir jusqu'à 1 %), la contamination par la moisissure étant considérée comme un sérieux problème dans ce secteur. Les conditions normales y sont en effet presque optimales pour leur croissance[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a, b, c, d et e Fiche Acros du composé Calcium propionate, consultée le 24 septembre 2012.
  3. Fiche Sigma-Aldrich du composé Calcium propionate, consultée le 24 septembre 2012.
  4. a et b Kenkyu Nenpo--Tokyo-toritsu Eisei Kenkyusho. Annual Report of Tokyo Metropolitan Research Laboratory of Public Health. Vol. 27, Pg. 159, 1976
  5. (en) « Calcium propionate » sur ChemIDplus, consulté le 24 septembre 2012
  6. Codex Alimentarius data for calcium propanoate
  7. (en) Center for Food and Nutrition Policy, revue des usages du propanoate de calcium propanoate comme agent organique dans la nourriture pour vache et la prévention de la fièvre du lait
  8. (en) « Ingredients -- Calcium propionate » (consulté en 2007-03-10)
  9. http://www.nysaes.cornell.edu/necfe/pubs/pdf/Venture/venture3_chemical.html
  10. (en) « Keeping molds, bacteria at bay » (consulté en 2007-03-24)