Prométhée (Goethe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prométhée (homonymie).

Sur les autres projets Wikimedia :

Prométhée est un poème et un fragment dramatique de Goethe écrit entre 1772 et 1774, publié pour la première fois en 1789 après une édition anonyme et non autorisée en 1785.

Dans ce poème, le personnage mythologique de Prométhée s'adresse à Dieu (Zeus) pour l'accuser et exprimer sa haine.

Dès les premières éditions complètes des œuvres de Goethe, il précède le poème "Ganymède", les deux poèmes pouvant se comprendre comme liés. Prométhée est d'abord projeté comme pièce de théâtre, et bien qu'inachevé il en garde la trace. Prométhée est l'esprit créateur rebelle, qui, rejeté par Dieu, le défie et s'affirme contre lui. Ganymède est le garçon adoré et séduit par Dieu. L'un est le frondeur solitaire, l'autre le serviteur fidèle. Goethe les présente tous deux comme des aspects de la condition humaine.

Bien que le cadre appartienne à la mythologie classique, l'apostrophe au dieu judéo-chrétien est suggérée par la partie qui commence avec "Da ich ein Kind war..." (Quand j'étais un enfant…), qui évoque la Première épitre aux Corinthiens (1, 13-11) de saint Paul traduite par Martin Luther : "Da ich ein Kind war, da redete ich wie ein Kind..." (Quand j'étais un enfant, je parlais comme un enfant…).

Le poème a été mis en musique par J. F. Reichardt, Schubert ("Prometheus", 1819), Hugo Wolf (1889) et F. M. Einheit (1993).