Prométaphase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La prométaphase est la phase qui se déroule après la prophase mais avant la métaphase au cours de la mitose dans les cellules somatiques eucaryotes. Les microtubules, qui se sont développés à partir des centrosomes localisés aux deux pôles de la cellule, envahissent progressivement l'espace laissé libre par la disparition de l'enveloppe nucléaire. Ce phénomène permet aux microtubules de prendre contact avec les chromosomes en cours de condensation. Le point de contact est un complexe protéique, le kinétochore.

Il y a un kinétochore pour chaque chromatide, au niveau du centromère dans le cas de la mitose. Dans le cas de la première division de méiose, il n'y a qu'un kinétochore par chromosome, sur le centromère toujours (de manière à séparer uniquement les chromosomes homologues); dans la deuxième division de méiose, le principe est le même que pour la mitose : un kinétochore par chromatide, de part et d'autre du centromère (de manière à séparer les chromatides). Il faut savoir que chez les mammifères, il n'y pas juste un seul microtubule par kinétochore mais entre 15 et 40. On appelle microtubules kinétochoriens les microtubules qui s'attachent ainsi aux kinétochores. Par le jeu de la polymérisation et de la dépolymérisation, chaque chromosome est ensuite progressivement amené vers l'équateur de la cellule en division.

Le rôle de la prométaphase s'achève quand tous les chromosomes sont correctement attachés. Si tel n'est pas le cas, le chromosome mal attaché envoie un signal inhibiteur et la cellule doit attendre que le problème soit résolu pour passer en métaphase. Ce phénomène de contrôle vise à minimiser les risques de mauvaise disjonction.