Prolétaires de tous les pays, unissez-vous !

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le slogan politique « Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! », également écrit « Prolétaires de tous pays, unissez-vous ! » (allemand : Proletarier aller Länder, vereinigt euch!) est une des phrases les plus connues du communisme. Cette phrase conclut le Manifeste du Parti communiste, publié en 1848 par Karl Marx et Friedrich Engels. La suite, moins connue est « Vous n'avez rien à perdre, à part vos chaînes. »[1]. Cela correspond à une partie de l'épitaphe inscrite sur la tombe de Karl Marx.

Cette phrase devient un slogan de l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS). En cyrillique, cette phrase s'écrit ainsi : Пролетарии всех стран, соединяйтесь! (Proletarii vsekh stran, soyedinyaytes’!)

Variations[modifier | modifier le code]

Dans la première traduction en suédois du Manifeste du Parti communiste, publié en 1848 par Karl Marx et Friedrich Engels, le traducteur Pehr Götrek a remplacé le slogan communiste par « La voix du peuple. La voix de Dieu. ». Les traductions d'après ne firent pas la même erreur et continuèrent avec le slogan original.

Quelques groupes maoïstes orientaux utilisent comme slogan, le slogan inventé par Vladimir Ilitch Lénine, « Travailleurs et personnes oppressées et nations du monde, unissez-vous ! ». Il fut notamment utilisé lors du 2e Congrès du Comintern en 1920.

Référence[modifier | modifier le code]

Liens connexes[modifier | modifier le code]