Prokópis Pavlópoulos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prokópis Pavlópoulos
Προκόπης Παυλόπουλος
Prokópis Pavlópoulos en mai 2008.
Prokópis Pavlópoulos en mai 2008.
Fonctions
10e président de la République hellénique
En fonction depuis le 13 mars 2015
(16 jours)
Élection 18 février 2015
Premier ministre Aléxis Tsípras
Prédécesseur Károlos Papoúlias
Ministre de l'Intérieur, de l’Administration publique et de la Décentralisation
10 mars 200411 septembre 2009
Premier ministre Kóstas Karamanlís
Gouvernement Kóstas Karamanlís I et II
Prédécesseur Nikos Alivizatos
Successeur Yánnis Ragoússis
Biographie
Date de naissance 10 juillet 1950 (64 ans)
Lieu de naissance Kalamata (Grèce)
Nationalité Grecque
Parti politique Nouvelle démocratie
Conjoint Vlassia Peltsemi
Diplômé de Université d'Athènes
Université Panthéon-Assas
Profession Juriste
Résidence Palais présidentiel (Athènes)

Prokópis Pavlópoulos
Présidents de la République hellénique

Prokópis Pavlópoulos (en grec : Προκόπης Παυλόπουλος), né le 10 juillet 1950 à Kalamata, est un homme politique grec, membre de la Nouvelle Démocratie. Il est président de la République hellénique depuis le 13 mars 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de la faculté de droit de l'université d’Athènes en 1973, Prokópis Pavlópoulos devient l'année suivante, le secrétaire du président de la République Mikhaíl Stasinópoulos. Il obtient un DEA à l'université d'Assas (Paris II) en 1975 et deux ans plus tard un doctorat en droit public.

De 1978 à 1981, il est collaborateur juridique au ministère de la Coordination. De 1989 à 1990, il est ministre-adjoint à la Présidence du Conseil et porte-parole du gouvernement de Xenophón Zolótas, avant d'être conseiller juridique du président de la République Konstantínos Karamanlís jusqu'en 1995.

Il est ministre de l'Intérieur, de l’Administration publique et de la Décentralisation du 10 mars 2004 au 11 septembre 2009 dans le gouvernement de Kóstas Karamanlís.

Le 18 février 2015, il est élu président de la République hellénique par le Parlement[1] en obtenant 233 voix, contre 30 à Nikos Alivizatos. Le 13 mars suivant, il est investi et succède à Károlos Papoúlias.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié et père de 3 enfants (deux filles et un garçon). Il parle couramment l'allemand, l'anglais et le français.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Note[modifier | modifier le code]