Projet solaire Catalina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Projet solaire
Catalina
Localisation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Californie
Comté de Kern
Coordonnées 35° 17′ 46″ N 118° 41′ 00″ O / 35.296003, -118.68322135° 17′ 46″ Nord 118° 41′ 00″ Ouest / 35.296003, -118.683221  
Caractéristiques
Type d'installations Panneaux PV plats
Énergie utilisée Solaire PV
Technologie Couches minces /
CIGS et CdTe[1]
Capacité électrique 130[2]143,2 MWc[3]
Administration
Date de mise en service Phase 1 : décembre 2012 (~60 MWc)
Phase 2 : août 2013
Statut En service
Propriétaire enXco (filiale d'EDF EN)

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Projet solaire Catalina

Le projet solaire Catalina est une centrale solaire photovoltaïque géante, d'une puissance crête de 143,2 MWc, située dans le désert des Mojaves, au sud-ouest des monts Tehachapi (comté de Kern, Californie). En construction depuis mai 2012, elle est complètement opérationnelle seulement une quinzaine de mois plus tard, en août 2013.

Présentation[modifier | modifier le code]

Énergie solaire moyenne annuelle aux États-Unis, reçue par une cellule PV inclinable (modélisation).

La centrale solaire Catalina est située à mi-distance des villes de Bakersfield et Tehachapi (en), dans une région à fort ensoleillement toute l'année. Elle a été développée et construite en deux phases successives par enXco (filiale américaine d'EDF Énergies Nouvelles). La phase 1 du projet (concernant 60 MWc) a été raccordée au réseau fin 2012[2] et la phase 2 mise en service en août 2013[3].

L'exploitation et la maintenance de la centrale sont confiées à EDF Renewable Services, une filiale d'EDF Renewable Energy, qui est elle-même une filiale américaine d'EDF Énergies Nouvelles.

À une cinquantaine de kilomètres au sud-est du site, se trouve le parc éolien du col de Tehachapi (en).

Technologie[modifier | modifier le code]

Les modules solaires photovoltaïques fixes sont conçus sur la base d'une technologie de nouvelle génération, dite à « couches minces » :

Chiffres-clés[modifier | modifier le code]

  • Superficies :
    • centrale : >360 ha[4] ;
    • site : 445 ha (1 100 acres[3]).
  • Nombre de panneaux PV : >1,1 million[4].
  • Production annuelle équivalente à la consommation électrique annuelle d'environ 35 000 foyers américains[3].
  • Classée 8e centrale photovoltaïque au monde en termes de capacité installée, en août 2013[4].
  • Économie de CO2 : ~74 000 t/an[3].
  • Durée du contrat : 25 ans, l'électricité produite est vendue à la compagnie américaine San Diego Gas & Electric (en) (SDG&E)[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) [PDF] EDF Renewable Energy, « Catalina Solar Project - Project Profile », sur edf-re.com,‎ août 2012 (consulté le 6 novembre 2013).
  2. a et b EDF EN, « EDF Énergies Nouvelles signe un contrat de vente d’électricité pour un projet solaire aux États-Unis », sur edf-energies-nouvelles.com,‎ 17 juin 2011 (consulté le 6 novembre 2013).
  3. a, b, c, d et e (en) EDF Renewable Energy, « Project Detail - Catalina Solar Project », sur edf-re.com,‎ 2013 (consulté le 6 novembre 2013).
  4. a, b, c et d EDF EN, « EDF Énergies Nouvelles met en service une centrale solaire de 143 MWc en Californie », sur edf-energies-nouvelles.com,‎ 2 septembre 2013 (consulté le 6 novembre 2013).

Articles connexes[modifier | modifier le code]