Project Zero II: Crimson Butterfly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Project Zero II
Crimson Butterfly
Éditeur JPN / AN Tecmo
EUR / AUS Ubisoft
JPN / AUS / EUR Nintendo (Wii)
Développeur Tecmo
Grasshopper Manufacture (Wii)

Date de sortie JPN 27 novembre 2003
AN 10 décembre 2003
EUR 29 avril 2004
Genre Survival horror
Mode de jeu Un joueur (ou deux sur Wii)
Plate-forme PlayStation 2, Wii, Xbox
Média DVD
Langue Anglais (voix) et Français (texte)
Contrôle Manette, Wiimote - Nunchuk

Évaluation CERO : C ?
ESRB : M ?
OFLC (AU) : MA15+ ?
PEGI : 16

Project Zero II: Crimson Butterfly, ou Fatal Frame II: Crimson Butterfly en Amérique du Nord, plus connu sous le titre Zero: Akai Chou (零 紅い蝶?) au Japon, est un jeu vidéo de type survival horror développé par la société japonaise Tecmo. À l'origine sortie sur PlayStation 2 en 2003, le jeu a ensuité été porté sur Xbox l'année suivante. Une réédition sous-titrée Wii Edition est sortie, comme son nom l'indique, sur Wii en juin 2012.

L'histoire se déroule deux ans après les événements de Project Zero premier du nom et met en scène les deux sœurs jumelles Mayu et Mio Amakura.

Trame[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alors qu'ils sont promis à l'engloutissement au profit d'un immense barrage, les bois de Mikanami sont visités une dernière fois par les jumelles Mio et Mayu, bois dans lesquels elles ont tant joué durant leur enfance.Perdue dans ses pensées où elle se rappelle la chute de Mayu d'une falaise quand elles étaient enfants[1], Mio ne remarque pas que sa sœur s'enfonce seule dans la forêt en poursuivant un papillon, tout en boitant de sa jambe droite. Alors qu'elle tente de la rattraper, Mio se retrouve soudain isolée sur une route montagneuse et brumeuse. Elle décide alors de suivre les lumières qu'elle voit apparaître dans les arbres. Mayu, de son côté, débouche sur une clairière remplie de papillons écarlates.
Là, tapies dans le brouillard et les ténèbres, les jumelles découvrent un mystérieux village. Ce village, appelé le Village de Tous les Dieux, occupait jadis la forêt. Mais, tandis qu'il était condamné à disparaître à cause de la construction du nouveau barrage, il s'évapora soudainement à la veille d'une fête, demeurant prisonnier d'une nuit éternelle. Entrant dans une maison pour demander leur chemin, les deux sœurs ont la vision terrible de petites filles pendues et de fantômes. Cherchant à tout prix à quitter cet endroit où les villageois sont si peu accueillants, elles vont découvrir l'existence de la Camera Obscura, l'appareil photo permettant - dit-on - de photographier l'impossible, un monde parallèle où bien des gens sont restés piégés.

Dans leur quête, les jumelles Amakura se retrouvent séparées, et suivent les traces des jumelles Kurosawa[2], jeunes filles promises à un destin macabre.

Du fabricant de poupées à la femme au corps désarticulé, Mio et sa fragile sœur Mayu seront confrontées à toutes sortes d'esprits maléfiques qu'elles devront exorciser, tout en essayant de quitter le village maudit de Tous les Dieux et de lever le voile sur deux rituels horribles. Mais une certaine jeune fille au rire dément et au kimono taché de sang ainsi qu'un homme squelettique aux membres arrachés ne comptent pas les laisser en vie.

Quête annexe[modifier | modifier le code]

Une quête annexe (disponible aussi sur Wii) est proposée, et donne plus de détails sur certains personnages du jeu : la quête retrace l'histoire de Masumi Makimura et de Miyako Sudo, amoureux, qui ont trouvé le village peu avant Mio et Mayu. Des notes et fantômes sont à dénicher, ainsi qu'un objet surprise, pour aboutir au combat final contre les amoureux, donnant accès à la dernière page du carnet de Miyako. La quête est nommée Quête de l'anneau sanglant, ou Bloody Ring Sidequest en anglais.

Chapitres[modifier | modifier le code]

Voici la liste des chapitres (attention, les noms ne sont pas les mêmes sur Wii!) :

Personnages[modifier | modifier le code]

Les protagonistes[modifier | modifier le code]

Mio Amakura (天倉 澪) : À 15 ans, cette jeune fille est très ouverte et intelligente. Contrairement à sa sœur, Mio est courageuse, pleine de vie. Depuis la chute presque mortelle de Mayu, elle culpabilise atrocement, et a promis à sa sœur de prendre toujours soin d'elle. Elle est née la seconde. Son sixième sens, très élevé n'égale en rien celui de Mayu, mais en attrapant la main de son aînée, Mio peut elle aussi voir l'irréel.

Mayu Amakura (天倉 繭) : Renfermée et timide, son nom ayant pour signification "cocon" lui va très bien. Son caractère est tout le contraire de Mio et sa jambe lui fait extrêmement mal quand elle court. Malgré sa chute causée en partie par sa cadette, elle ne lui en veut pas, et à présent elle souhaite juste ne pas être séparée d'elle, ne serait-ce qu'une seconde. Son sixième est très puissant, mais sa résistance psychologique au monde des esprits très faible.

Itsuki Tachibana (立花 樹月) : Ce garçon mis en prison pour une cause inconnue aide Mio à retrouver Mayu, et à la particularité de les appeler respectivement Yae et Sae. Pourquoi ? Aussi, ce jeune homme de 16 ans a les cheveux blancs comme la neige et semble connaître tous les recoins du village, ainsi que les deux antagonistes principaux, mais comment ? Plein de remords et de nostalgie, mystérieux et rusé, Itsuki se liera d'amitié pour Mio et la prendra sous son aile.

Les antagonistes[modifier | modifier le code]

"Kimono sanglant" : Nommé comme ça par Mio avant qu'elle ne découvre son vrai nom, cette fille se fait connaître par le joueur pour la première fois dans le hall de la maison Kurosawa, alors que Mio vient de buter sur un cadavre mutilé et découvre avec horreur d'autres morts entassés piétinés par la femme au kimono sanglant. Son rire dément retentit dans tout le village, et elle voudra tuer Mio durant toute l'aventure. Mais son fantôme se présente sous une autre forme, celle d'une jeune fille au kimono blanc délaissée de tous sauf d'un certain garçon aux cheveux blancs. A t-elle un rapport un des deux rituels cruels autrefois exécuté devant des prêtres voilés ?

Seijiro Makabe : Ce folkloriste présenté pour la première fois durant une cinématique après que Mio ait touché la Camera Obscura. Il était en visite au village avec son apprenti, un ami d'Itsuki, quand il disparu soudainement, alors que l'apprenti s'échappait du village, mis au courant par Itsuki et deux amies du terrible destin qui attendait son maître. Revenu sous forme d'esprit vengeur après la catastrophe qui engloutit le village, il parcourt avec la jeune fille kimono sanglant le village à la recherche de personnes sur lesquelles déchaîner son courroux. Ses victimes sont mutilées, et le nombre exacte ne peut être dit. À t-il un rapport quelconque avec un des deux rituels exécutes jadis dans un lieu secret ?

Edition Wii[modifier | modifier le code]

Cette édition reprend les mêmes contrôles que ceux du quatrième volet[3] et utilise la même caméra en vue de dos du personnage. Cependant, quelques modifications ont été apportées au gameplay. Le jeu vous propose 4 niveaux de difficulté (facile, normal, difficile et cauchemar) et votre seule arme sera la Camera Obscura que vous pourrez équipez de différentes améliorations et objectifs à dénicher durant votre partie. Vos points accumulés en prenant en photo les esprits peuvent être utilisés pour augmenter la puissance d'exorcisme ou diminuer le temps que met votre appareil à se recharger.

Mode Maisons Hantées[modifier | modifier le code]

Au lieu du mode missions habituel, un mode « Maisons Hantées » est disponibles, comprenant 3 missions de base, ainsi que d’autres maisons hantées à découvrir. Durant vos périples, un compteur vous accompagnera et représente votre rythme cardiaque. Trembler ou appuyez inopinément sur les boutons de votre manettes augmentera votre jauge de terreur. Lorsque celle-ci atteint le niveau 3, la partie est fini.

Une jeune femme du nom de Kureha, ayant perdu sa sœur jumelle à la naissance et renoncé à sa vie afin de présider le Festival Occulte, vous dira à la fin de chaque partie de niveau de sensibilité au surnaturel. Kureha est quelqu’un de mystérieux avec une seule ambition : voir votre cœur exploser de terreur. Son fantôme est à photographier dans le sanctuaire portant son nom.

Maisons hantées de base[modifier | modifier le code]

  • N'ayez pas peur ! : Suivez le parcours déjà tracé et laissez vous emporter dans une atmosphère angoissante. Mais méfiez-vous des apparitions terrifiantes et des bruits à vous glacer le sang !
  • Recherchez les poupées ! : Partez dans une maison typiquement japonaise à la recherche des 5 Poupées Hozuki[4] sans vous faire attraper par la fantôme vous poursuivant !
  • Photographier l'esprit : Visitez une maison japonaise tout en vous équipant de la Camera Obscura et photographier l'esprit donné en début de partie à cinq reprises.

Divers[modifier | modifier le code]

  • Vous pouvez rencontrer des fantômes venant de tous les épisodes de la série, comme l'Aveuglée (c'est elle qui vous chasse durant la mission avec les Poupées) ou les infirmières de l’hôpital Haibara (lieu où se passe toute l'intrigue de Project Zero IV et où se déroule la mission "N'ayez pas peur")
  • Un deuxième joueur peut rejoindre la partie et déclencher des apparitions ou des sons dans votre manette si il appuie sur n'importe quel bouton de la Wiimote.
  • Un tutoriel sur les commandes s'affiche automatiquement à chaque fois qu'une partie commence.
  • À la fin de chaque Maison Hantée, un papillon écarlate[5] vous indique votre niveau de Curiosité, de Réactions, de Force et de Paranoïa et affiche un commentaire de Kureha sur votre réceptivité au surnaturel.

Critiques[modifier | modifier le code]

Le jeu a été assez bien accueilli, complimentant les bruitages, la musique et l'ambiance angoissante, mais déplorant comme toujours les déplacements lents et la maniabilité de la Camera Obscura, considérée comme moins bonne que dans son prédécesseur sur la même plate-forme ou dans l'épisode d'origine.

  • 8,5/10 " Délicieusement angoissant " IGN.com
  • 77/100 " Un jeu plus sympathique que l'orignal, mais plus effrayant aussi " Metacritic.com
  • 13/20 "Ceux qui découvrent la série risquent d’être quelque peu perturbés par la lenteur des actions. Pas vraiment adeptes du sprint de 100 mètres, nos deux héroïnes ont également la particularité de prendre leur temps pour dégainer leur appareil photo" Jeuxactu.com
  • 16/20 "Si intrinsèquement parlant, Project Zero 2 Wii Edition est toujours aussi séduisant que l'original, on aurait pu espérer quelques retouches d'ordre graphique." "Le jeu m'a ravi !" "Un jeu à l'ambiance oppressante, sans temps mort, des cinématiques d'une très grande qualité, une réussite sonore incroyable, un gameplay immersif..."[6] Jeuxvideo.com

Fins[modifier | modifier le code]

De nombreuses fins varient selon la plate-forme utilisée. Sur playstation 2, le joueur peut obtenir 3 fins :

  • Parfum persistant : S'enfuir par le temple Kureha sans secourir Mayu[7] ;
  • Papillon Écarlate : Finir le jeu en Mode Facile ou Normal avec n'importe quel rang[8] ;
  • Abysse Infernal : Finir le jeu en Mode Difficile ou Nightmare avec n'importe quel rang.

Sur xbox, une fin supplémentaire s'ajoute aux 3 autres :

  • Promesse : Finir le jeu en Mode Nightmare avec n'importe quel rang.

La réédition Wii offre six fins différentes, dont deux nouvelles. La fin est pour la première fois dans l'histoire de la série déterminée selon les actions du joueur, et non par le niveau de difficulté choisi. Ci-dessous, les noms des fins ainsi que comment les obtenir.

  • Parfum persistant : S'enfuir par le temple Kureha sans secourir Mayu dans le chapitre final[7]
  • Papillon Écarlate : Battre le Kusabi en plus de 1 minute SANS avoir visionné les scènes facultatives du Chapitre 8
  • Promesse : Battre le Kusabi en moins d'1 minute SANS avoir visionné les scènes facultatives du Chapitre 8
  • Abysse Infernal : Battre Sae PENDANT qu'elle active son regain ténébreux (faire des Clichés Fatals pour qu'elle l'active) et l'achever avec un Cliché Fatal EN AYANT VU les scènes facultatives du Chapitre 8
  • Papillon Gelé : Battre Sae SANS qu'elle n'active son regain ténébreux (ne pas faire des Clichés Fatals pour qu'elle ne l'active pas) EN AYANT VU les scènes facultatives du Chapitre 8(Nouvelle Fin)
  • Festival Occulte : Battre le Kusabi en plus de 5 minutes EN AYANT VU les scènes facultatives du Chapitre 8 (Nouvelle Fin)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Une cinématique montre la chute de Mayu
  2. Elles appartenaient à la famille la plus puissante du village
  3. Fatal Frame IV: Mask of the Lunar Eclipse (plus de précisions sur le système de jeu)
  4. Poupées également présentes dans le quatrième volet, au nombre de 79
  5. Symbole du jeu
  6. Critiques de la rédaction et des joueurs
  7. a et b Cette fin est considérée comme un Game Over
  8. Cette fin est considérée comme la fin canon

Liens externes[modifier | modifier le code]