Progymnospermes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les progymnospermes constituent un groupe de plantes fossiles connues au Dévonien et au Carbonifère. Elles sont considérées actuellement comme le groupe-frère des plantes à graines (gymnospermes, angiospermes). Le clade qui comprend les progymnospermes + toutes les plantes à graines est parfois appelé 'Lignophytes'. La synapomorphie des Lignophytes serait la possession d'un cambium vasculaire bifacial.

Les progymnospermes avaient une anatomie qui rappelle les gymnospermes mais se reproduisaient avec des spores comme les fougères et non avec des graines. Parmi les progymnospermes on distingue :

  • les aneurophytales, des petites plantes du Dévonien moyen et supérieur qui étaient homosporées (un seul type de spores).
  • les archaeopteridales qui pouvaient atteindre de grandes tailles et qui étaient hétérosporées (mégaspores et microspores). Archaeopteris est reconstruit comme un arbre qui pouvaient atteindre 30 à 40 m de haut.
  • les protopityales, un groupe mal connu du début du Carbonifère représenté par des troncs et de petits axes fertiles hétérosporés.

Certains auteurs rangent aussi dans les progymnospermes les néoggerathiales, un groupe problématique connu du Carbonifère supérieur au Trias.

Genres décrits[modifier | modifier le code]

Dans un article de synthèse de 1988, C. Beck et D. Wight[1] reconnaissent les taxons suivants, connus par des compressions et/ou des axes perminéralisés.

Archaeopteris hibernica (National Museum of Natural History, Smithsonian Institution, Washington, DC, USA).

Aneurophytales

  • Aneurophyton (Dévonien moyen-supérieur, États-Unis et Europe)
  • Triloboxylon (Dévonien moyen-supérieur, États-Unis)
  • Tetraxylopteris[2] (Dévonien moyen-supérieur, États-Unis et Venezuela)
  • Rellimia (Dévonien moyen-supérieur, Europe et ex-URSS)
  • Proteokalon (Dévonien moyen, États-Unis)
  • Cairoa (Dévonien moyen, États-Unis)
  • Reimannia (Dévonien moyen, États-Unis)

Archaeopteridales

  • Archaeopteris (Dévonien moyen-Carbonifère)
  • Eddya (Dévonien moyen, États-Unis)
  • Siderella (Carbonifère inférieur, États-Unis)
  • Svalbardia (Dévonien moyen)
  • Actinoxylon (Dévonien moyen)
  • Actinopodium (Dévonien moyen)
  • ?Cecropsis (Carbonifère)

Protopityales

  • Protopitys (Carbonifère inférieur, Europe)

Les progymnospermes et l'origine des plantes à graines[modifier | modifier le code]

Depuis la description du groupe des progymnospermes par Charles Beck en 1960, les progymnospermes ont été considérées comme le groupe à partir duquel les plantes à graines ont évolué. Comme les plantes à graines ont une seule mégaspore fonctionnelle par mégasporange, la plupart des paléobotanistes considèrent que l'hétérosporie (distinction entre microspores petites et nombreuses et mégaspores grosses et peu nombreuses) constitue une étape. L'ancêtre des plantes à graines serait donc une progymnosperme hétérosporée comme Archaeopteris. Cependant, certains paléobotanistes considèrent qu'un intermédiaire hétérosporé n'est pas obligatoire. Dans ce cas les plantes à graines auraient pu évoluer directement à partir de progymnospermes homosporées comme les aneurophytales.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Progymnosperms Origine de la graine (en anglais)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. C.B. Beck & D.C. Wight, « Progymnosperms ». Dans : C. B. Beck [ed.], « Origin and evolution of gymnosperms ». Columbia University Press, New York, 1988, p. 57-61.
  2. S.E. Hammond & C.M. Berry, « A new species of Tetraxylopteris (Aneurophytales) from the Devonian of Venezuela », Botanical Journal of the Linnean Society. 148, 2005, p. 275-303.