Programme de stages de la Commission européenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le programme officiel de stages de la Commission européenne[1] est un programme permettant de réaliser un stage au sein des services de la Commission européenne[2],[3],[4],[5]. Visant des jeunes diplômés de l'enseignement supérieur[6], il existe depuis 1960 et est le plus important programme de stages au monde[7]. Les stages, qui démarrent en octobre ou en mars et qui durent cinq mois[8], se déroulent dans une Direction générale ou l'un des services de la Commission, au sein du cabinet d'un Commissaire européen ou l'un des organes exécutifs et agences de l'Union européenne[9]. Le programme est géré par le Bureau des stages à l'intérieur de la DG EAC, avec un budget annuel de 7 millions d'euros[7]. Le Bureau est chargé de l'organisation d'une procédure de sélection pour recruter environ 600 stagiaires (souvent appelés stagiaires « Blue-book ») pour chaque période[10].

Procédure de sélection[modifier | modifier le code]

Pour les stages administratifs (c'est-à-dire tous les stages exceptés les stages de traduction auprès de la Direction générale de la traduction), la procédure est la suivante[11] :

  • Dépôt des candidatures (jusqu'à la fin du mois de janvier/août, selon la période) ;
  • Admissibilité (décision rendue avant fin-avril/octobre) ;
  • Présélection (décision rendue en juin/novembre) ;
  • Sélection (juillet/janvier) ;
  • Stage (commence en octobre/mars).

Les candidats qui sont retenus lors de la phase de sélection sont listés dans une base de données appelée « Livre bleu virtuel », à partir de laquelle les agents de la Commission européenne autorisés à recruter un stagiaire choisissent leurs candidats. Ces derniers sont ensuite contactés et informés du contenu du stage qui leur est proposé. Environ 2 500 candidats sont retenus dans le Livre bleu à chaque période de stage, et environ 600 sont finalement recrutés comme stagiaires[12].

La Direction générale de la traduction, quant à elle, applique ses propres critères de sélection pour les stages de traduction. Il n'y a pas de phase de présélection, mais le reste de la procédure demeure similaire à celle des stages administratifs[9].

Conditions de travail[modifier | modifier le code]

Chaque stagiaire est placé sous la responsabilité d'un conseiller qui joue auprès de lui le rôle de parrain[13]. Les stagiaires travaillent à temps complet selon les mêmes règles que les fonctionnaires européens (bien qu'ils soient considérés comme personnels externes) et reçoivent une indemnité de stage équivalente à 25 % de la rémunération de base d'un fonctionnaire de grade AD 5/1[14]. Leurs frais de voyage (aller-retour) de leur ville de résidence à leur ville d'affectation sont remboursés durant le dernier mois de stage[15]. La recherche d'un logement près du lieu d'affectation relève de la responsabilité du stagiaire[16]. La plupart des stagiaires sont basés à Bruxelles, un groupe relativement grand se trouve à Luxembourg et quelques-uns travaillent à Londres (BERD, DG ECFIN), en Irlande (DG SANCO) et dans les représentations de la Commission auprès des États membres ou les délégations de l'Union européenne auprès des pays tiers et des organisations internationales[9].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Commençant avec trois stagiaires en 1960, le programme a progressivement pris de l'ampleur et atteint 500 stagiaires en 1983, et environ 1 200 en 2010 pour les deux périodes confondues. Durant les 50 premières années de son histoire (1960-2010), plus de 40 000 stagiaires ont participé au programme. Le plus grand nombre d'entre eux est venu d'Italie (près de 4 500), tandis que Malte a fourni le plus petit nombre (environ 50). Près de 3 500 stagiaires sont venus de pays extérieurs à l'Union européenne. Les femmes ont représenté environ 70 % du total des stagiaires[7].

En 2009, le stagiaire « moyen » avait 26 ans, parlait quatre langues et était titulaire de deux diplômes[7]. La session d'octobre 2011 a reçu un total de 10 424 candidatures, parmi lesquelles 9 349 provenaient de ressortissants des États membres de l'Union européenne. 652 stagiaires ont été recrutés, la majorité venant d'Italie (73), et 44 venant de pays tiers[17].

Liste de stagiaires renommés[modifier | modifier le code]

De nombreux anciens stagiaires du programme ont poursuivi des carrières remarquables, notamment :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Traineeship scheme of the European Commission » (voir la liste des auteurs)

  1. Dispositions relatives au programme officiel de stages de la Commission européenne
  2. (en) Escaping the crisis with the European Commission
  3. Un stage à la Commission européenne : comment faire ?
  4. (en) Eppink, Derk Jan: Life of a European mandarin: inside the commission. Lannoo Uitgeverij, 2007. 386 p. ISBN 9789020970227.
  5. (en)[PDF] Getting an internship (« stage ») at the European Commission August 2009
  6. Bureau des stages : Tout sur le stage - C'est quoi ?
  7. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n Communiqués de presse RAPID IP/10/1352 : Une étape décisive: le programme de stages de la Commission souffle ses cinquante bougies
  8. (en)[PDF] External evaluation of the European Commission's Traineeship Scheme
  9. a, b et c Bureau des stages : La procédure de sélection - Candidature - Où ?
  10. a, b, c, d et e (en) Annemarie Bruggink: “Go for work, go for contacts. And if it does not work, come and see us!”
  11. Bureau des stages : La procédure de sélection - Candidature - Quand ?
  12. Bureau des stages : La procédure de sélection - Présélection - C'est quoi ?
  13. Bureau des stages : Tout sur le stage - Stage - Comment ?
  14. Bureau des stages : Tout sur le stage - Rémunération - Combien ?
  15. Bureau des stages : Tout sur le stage - Voyage - Quand ?
  16. Bureau des stages : Tout sur le stage - Logement - Où ?
  17. (en) Traineeship Statistics: October 2011
  18. La Monarchie belge : Accueil - La Famille royale - Le prince Laurent
  19. (nl) Centre de documentation parlementaire de l'université de Leyde, Biographie de L.W.S.A.L.B. van der Laan

Liens externes[modifier | modifier le code]