Professeur Nimbus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nimbus.

Le professeur Nimbus est le personnage d'un comic strip français « muet » en quatre images. Il a été créé et dessiné par André Daix (de son vrai nom André Delachanal) en 1934. Avec plus de 13 000 aventures sur près de 60 ans, le Professeur Nimbus fut la série la plus publiée dans les quotidiens français, et la plus populaire.

Le personnage[modifier | modifier le code]

C'est un homme chauve avec un seul cheveu en forme de point d'interrogation et des lunettes rondes. Ses aventures sont de courtes « blagues » d'un comique simple.

Historique[modifier | modifier le code]

Le professeur Nimbus paraît pour la première fois dans le quotidien Le Journal en 1934, puis dans Le Matin de 1943 à 1944 (avant 1943, ce sont Les aventures du Baron de Crésus qui paraissent dans Le Matin). Après la Seconde Guerre mondiale, accusé de collaboration, Daix arrête la bande dessinée et s'enfuit au Portugal puis en Amérique latine.

Dessiné par Léon d'Enden (Liov de son nom russe) pendant une grande partie des années 1950 et 1960, le personnage est repris pour Opera Mundi dans les années 1970-1980 par d'autres auteurs, signant tous sous le pseudonyme collectif de J. Darthel imaginé par Paul Winkler, dont Rob-Vel, Claude Seignolle, Paul Winkler lui-même, Lefort, Pierre Le Goff jusqu'en 1991 qui demandera à Henri Dufranne de réaliser quelques bandes. Œuvre publiée dans La Voix du Nord (en France) et dans La Meuse (en Belgique) ainsi que dans le quotidien Midi libre des années 1950.

La chanteuse Chantal Goya lui consacre une chanson en 1988.

Georges Brassens le cite dans sa chanson Le Grand Pan.

Aujourd'hui, un professeur Nimbus désigne un scientifique farfelu, distrait ou gaffeur.

Albums[modifier | modifier le code]

  • André Daix, Encore Nimbus !, Hachette, 1937, 95 planches.
  • André Daix, Les Aventures du professeur Nimbus, 1934-1940, Futuropolis, collection Copyright, 1985.

Pastiche[modifier | modifier le code]

Le professeur Nimbus est mis en scène dans Nimbus, Chef d'escadrille, par Jacques Pauliac. Ce récit, publié dans Le Journal du 6 novembre 1937, est accompagné d'un dessin d'André Daix :

« Des insignes à l'effigie du célèbre « Professeur Nimbus » furent, hier, remis par Le Journal aux pilotes de la base aérienne de Villacoublay [...] Nimbus, qui avait pris place à la droite du colonel de Drouas, soutint avec bonheur sa réputation de brillant convive [...] Le colonel de Drouas, en quelques phrases charmantes, pria son hôte de transmettre à la direction du « Journal » et au dessinateur Daix les remerciements enthousiastes de ses pilotes. »[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jacques Pauliac - Nimbus, Chef d'escadrille (1937) », sur Blog de l'Amicale des Amateurs de Nids A Poussière (A.D.A.N.A.P.) (consulté le 23 mars 2015)

Sources[modifier | modifier le code]