Process Control Block

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir PCB.

En informatique, un bloc de contrôle de processus ou PCB (de l'anglais Process Control Block) est une structure de données du noyau d'un système d'exploitation représentant l'état d'un processus donné.

Diverses implémentations existent selon les systèmes d'exploitation, mais un PCB contient en général :

  • L'ID d'un processus (PID) ;
  • Les valeurs des registres correspondant au processus (l'état courant du processus, selon qu'il est élu, prêt ou bloqué) ;
  • Le compteur ordinal du processus ;
  • La MMU du processus ;
  • Une liste de fichiers et sockets ;
  • D'autres informations telles que le temps CPU accumulé par le processus, etc.

Lors d'un changement de contexte, le processus en cours est arrêté et un autre processus peut utiliser le CPU. Le noyau doit arrêter l'exécution du processus en cours, copier les valeurs des registres hardware dans le PCB, et mettre à jour les registres avec les valeurs du nouveau processus.