Problème de Procuste orthogonal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le problème de Procuste orthogonal est une variante du problème de Procuste, où une condition d'orthogonalité est posée sur la matrice de transformation utilisée.

La solution, trouvée en 1964[1] , consiste à utiliser la décomposition en valeurs singulières de la matrice M=A^{T}B (où A et B sont respectivement le spécimen à modifier et le cadre visé) : M=U\Sigma V^*\,\!, on obtient alors la matrice orthogonale recherchée par :

R=UV^*.\,\!


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. P.H. Schonemann, « A generalized solution of the orthogonal Procrustes problem », Psychometrika, vol. 31,‎ 1966, p. 1–10 (lien DOI?, lire en ligne)