30 millions d'amis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
30 millions d'amis s'occupe principalement des animaux de compagnie comme les chiens et les chats.
30 millions d'amis
Illustration.
Création Jean-Pierre Hutin
Narration Sylvie Bariol
Didier Gircourt
Musique Jack Arel, Henri Garella
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Production
Durée 25 minutes (?-2014)
45 minutes (depuis 2014)
Diffusion
Diffusion France 3 (depuis 2006)
Ancienne diffusion France 2 (2004-2006)
TF1 (1976-2003)
Date de première diffusion 6 janvier 1976
Public conseillé Tout public
Site web [www.30millionsdamis.fr www.30millionsdamis.fr]

30 millions d'amis renvoie à la fois à une émission de télévision, un magazine mensuel avec ses posters, et une fondation : la Fondation 30 Millions d'Amis. Ces différents organismes se préoccupent tous des animaux de compagnie, notamment les chats, chiens, chevaux, furets, lapins, cochons d'inde, rats, hamsters, souris, canaris, perruches, perroquets, reptiles de terrarium, poissons rouges, poissons tropicaux et autres NAC, mais aussi de la faune sauvage (par exemple les bonobos, guépards)…

L'émission de télévision[modifier | modifier le code]

La première émission, initiative du journaliste français Jean-Pierre Hutin, soucieux du sort des animaux de compagnie, est diffusée le 6 janvier 1976 sur TF1.

C'est l'une des émissions télévisées ayant la plus grande longévité du PAF, après Le Jour du Seigneur, Des chiffres et des lettres, Automoto, Téléfoot, Thalassa et Stade 2.

Le générique de l'émission a été composé par Jack Arel[1].

L'émission est arrêtée par la chaîne le 27 décembre 2003[2] et migre sur France 2 le 6 mars 2004. Elle est diffusée sur France 3 depuis le 10 septembre 2006[3]. À partir du 27 avril 2014, l'émission est prolongée de 20 minutes[4] et entame dès septembre de la même année sa 39e saison.

Les voix de l'émission sont celles de Sylvie Bariol et Didier Gircourt.

Le magazine[modifier | modifier le code]

30 millions d'amis
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Diffusion 100 000 ex.
Date de fondation 1978

Propriétaire Tele-Animaux.com
Rédacteur en chef Katia Renard
Site web www.30millionsdamis.fr

Le magazine a été fondé en 1978. En 2001, alors que le magazine tire à 85 000 exemplaires mensuels (48 000 abonnés, 36 000 ventes en kiosque), Emap France le revend au groupe de presse britannique Aniwa (dont l'actionnaire principal est le fabricant d'aliments pour animaux Royal Canin). Aniwa récupère aussi les droits d'utilisation de la marque sur papier et internet[5],[6].

En janvier 2005, Bernardo Gallitelli quitte Aniwa alors en restructuration et rachète la magazine et son site internet pour créer le groupe plurimédia Télé-Animaux[7]. En 2013, le magazine se diffuse à 69 204 exemplaires.


Évolution de la diffusion France Payée sur 5 ans[8]
Années 2009 2010 2011 2012 2013
96 929 97 863 85 891 80 068 69 204

La fondation[modifier | modifier le code]

30 millions d'amis

Cadre
But Bien-être animal
Fondation
Fondation 1995
Fondateur Jean-Pierre Hutin
Identité
Président Reha Kutlu
Site web www.30millionsdamis.fr

La fondation 30 Millions d'Amis a été créée en 1995, par Jean-Pierre Hutin, qui en prend la présidence. Au décès de celui-ci le 1er juin 1996, sa femme Reha prend le relais à la présidence de la Fondation.

Son objectif est de combattre toute forme de souffrance animale et, pour se faire, elle emploie des moyens d'action variés : l'aide, la lutte, la pédagogie ainsi que les encouragements par le biais de prix et visa [9]

L'Aide[modifier | modifier le code]

Celle-ci concerne tout animal en difficulté qu'il soit maltraité, abandonné ou errant. Elle prend souvent la forme d'un soutien financier en faveur de divers refuges mais aussi de la prise en charge des frais de vétérinaires [10], [11], [12],[13], [14], [15],[16].

La lutte[modifier | modifier le code]

L'association s'oppose à toute activité qui engendre de la souffrance chez l' animal. Dès lors on la retrouve impliquée, avec d'autres associations, dans l'abolition de la la chasse comme de la la corrida, stopper les trafics d'animaux, l'usage de la fourrure ainsi que l'expérimentation animale. Elle veille aussi aux conditions de vie - comme de mort - des animaux de ferme [17], [18], [19], [20], [21], [22],[23], [24], [25], [26].

Pour appuyer son action, elle a la possibilité juridique de déposer plainte contre toute personne ou organisme contrevenant aux lois mais aussi de se porter partie civile dans les procès. Parallèlement elle incite à l'évolution du statut juridique de l'animal afin d'en faciliter la protection. De surcroît elle n'hésite pas à demander le soutien de l'opinion publique, via des pétitions, afin de renforcer l'impact de ses actions [27], [28], [29], [30], [31], [32], [33],[34],[35].

Son action ne se limite pas à la France. En effet on retrouve la Fondation sur tous les continents et tous les fronts : Massacre de chiens à l'Est, celui des éléphants en Afrique, ours martyrisés pour leur bile en Chine, protection des singes en Amérique du Sud sont autant d'exemples de son implication internationale [36], [37], [38], [39], [40], [41], [42].

La pédagogie[modifier | modifier le code]

Elle organise fréquemment des campagnes de sensibilisation sur différents thèmes comme la maltraitance et l'abandon. Parallèlement elle favorise toute action permettant la présence d'animaux auprès de personnes fragilisées telles que les personnes aveugles, handicapées, les enfants en difficulté psychologique ou les personnes en institution [43] , [44], [45] , [46] , [47], [48] , [49], [50] , [51] , [52], [53], [54], [55], [56].

Récompenses[modifier | modifier le code]

L'objectif est de saluer les initiatives mettant en valeur les animaux, en prenant leur défense et/ou en veillant à leur bien-être. Deux prix existent à ce jour : l'un concerne le monde littéraire et le second celui des municipalité. L'association décerne aussi un visa aux productions cinématographiques qui respectent ses critères de bien-être animal quand ces derniers sont utilisés.

Prix littéraire[modifier | modifier le code]

Depuis 1982, la fondation remet chaque année un prix littéraire soit à un roman soit à un essai, lequel a mis à l'honneur les animaux. Le lauréat doit reverser le montant du prix à une association de son choix [57]

Les lauréats du prix 30 millions d'amis sont :

Ruban d'Honneur[modifier | modifier le code]

Crée en 2008 ,ce prix a pour vocation de récompenser les municipalités dont l' engagements en faveur des animaux a été particulièrement remarquable[58]. Les lauréats sont :

Visa 30 Millions d'Amis[modifier | modifier le code]

Ce visa fit son apparition en 1995. Il atteste du bon traitement des animaux lors du tournage des films.Ainsi Le Renard et l'Enfant put bénéficier de ce dernier [59],[60],[61].

Mascottes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Mascottes de 30 millions d'amis.

L'émission a eu plusieurs mascottes successives qui ont toujours été des chiens appartenant à Jean-Pierre Hutin et à son épouse Reha Hutin.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jack Arel - 30 millions d'amis », sur Bide & Musique
  2. Catherine Mallaval, « TF1 abandonne «30 Millions d'amis» », sur Libération,‎ 9 décembre 2009
  3. « L'émission "30 millions d'amis" sera diffusée sur France 3 », sur Télé Satellite,‎ 23 août 2006
  4. « L'émission "30 millions d'amis" prolongée de 20 minutes sur France 3 », sur Jeanmarcmorandini.com,‎ 22 avril 2014
  5. « Emap France cède Trente millions d'amis à Aniwa », sur Stratégies,‎ 31 août 2001
  6. Franck Bourdon, « Aniwa rachète le magazine 30 millions d'amis », sur Journal du Net,‎ 2 août 2001
  7. Nathalie Mourlot, « Télé-Animaux mise sur ses 30 millions d'amis », sur L'Express,‎ 12 juin 2012
  8. « OJD - 30 millions d'amis »
  9. « Nos combats », sur Fondation "30 Millions d'amis" (consulté le 4 septembre 2014).
  10. « Protéger les équidés maltraités », sur Fondation "30 Millions d'amis" (consulté le 4 septembre 2014).
  11. « Dordogne : des chiens de chasse maltraités », Sud Ouest, Dordogne,‎ 29 septembre 2012 (lire en ligne).
  12. « Vienne : Chiens maltraités et tués : 30 Millions d'amis au procès », La Nouvelle République,‎ 4 septembre 2012 (lire en ligne).
  13. « Aider les refuges », sur Fondation "30 Millions d'amis" (consulté le 4 septembre 2014).
  14. « Nouveaux abris pour chiens », JSL- Autun,‎ 30 juillet 2014 (lire en ligne).
  15. « Pour les fêtes de Noël, la Fondation 30 millions d'amis débloque 150.000€ », La Dépêche,‎ 16 décembre 2002 (lire en ligne).
  16. « En finir avec l'euthanasie des chats errants », sur Fondation "30 Millions d'amis" (consulté le 4 septembre 2014).
  17. Y.L.B., « « 30 millions d'amis » attaque les chasseurs », L'union l'Ardennais,‎ 18 décembre 2008 (lire en ligne).
  18. Anna Galore, « Pour en finir avec la corrida », Huffington Post,‎ 6 mai 2013 (lire en ligne).
  19. Gilles Halais, « La France, le pays aux 60 millions d'animaux domestiques », sur France-info,‎ 24 juin 2014 (consulté le 4 septembre 2014).
  20. « Charente : saisie de 160 chiens maltraités dans un élevage », Le Parisien,‎ 24 avril 2014 (lire en ligne).
  21. « Stopper le massacre des animaux pour leur fourrure », sur Fondation "30 Millions d'amis" (consulté le 4 septembre 2014).
  22. « Manif anti-fourrure à Paris », Libération,‎ 24 octobre 2009 (lire en ligne).
  23. Mathilde Laurelli, « Le trafic de fourrure de chat puni de 16.000 euros d'amende en Suisse », L'Express,‎ 30 mai 2013 (lire en ligne).
  24. Lola Parra Craviotto, « La fourrure : fermer les yeux, c’est être complice ! », NeoPlanète,‎ 27 novembre 2010 (lire en ligne).
  25. « Abolir l’expérimentation animale », sur Fondation "30 Millions d'amis" (consulté le 4 septembre 2014).
  26. « Vivisection, expérimentation animale : pour ou contre ? », sur Jobvitae (consulté le 4 septembre 2014).
  27. « Ile-de-France : chats abandonnés cherchent famille », sur Fondation "30 Millions d'amis" (consulté le 5 septembre 2014).
  28. Jennifer Larcher, « Finistère : pour punir son chat, il le jette dans le lave-linge », Six Actualités,‎ 7 mai 2014 (lire en ligne).
  29. « « 30 Millions d'Amis » confisque des chevaux esseulés à St Macaire du Bois. », Saumur Kiosque,‎ 4 avril 2013 (lire en ligne).
  30. « Chat brûlé à l’acide : déception lors du procès », sur Fondation "30 Millions d'amis" (consulté le 5 septembre 2014).
  31. « La Fondation 30 Millions d’Amis au secours d’un chien en détresse à Aulnay-sous-Bois », Aulnay Libre,‎ 24 juillet 2014 (lire en ligne).
  32. « Maltraité, le jeune Mao a été amputé », La Nouvelle République,‎ 19 août 2014 (lire en ligne).
  33. « Chat brûlé à l’acide : Exiger un statut juridique de l’animal » (consulté le 5 septembre 2014).
  34. « Péition pour un nouveau statut juridique de l'animal » (consulté le 5 septembre 2014).
  35. « Débat : pour ou contre un statut à part pour les animaux ? », Le Parisien,‎ 30 janvier 2014 (lire en ligne).
  36. « Les actions à travers le monde » (consulté le 6 septembre 2014).
  37. F.O., « Caen : rassemblement contre le massacre des chiens en Roumanie », La Manche Libre,‎ 6 mai 2014 (lire en ligne).
  38. « CÔTE-D'OR - Manifestation pour sauver les chiens errants de Roumanie », Le Bien Public,‎ 17 mai 2014 (lire en ligne).
  39. « Protection Des Éléphants », sur La Ligue ROC (association reconnue d'utilité publique),‎ 2002 (consulté le 6 septembre 2014).
  40. Romain David, « Le braconnage à l'origine d'une hécatombe chez les éléphants d'Afrique », Figaro,‎ 16 octobre 2013 (lire en ligne).
  41. « En Asie, les ours noirs massacrés pour leur bile », 20minutes,‎ 3 mars 2011 (lire en ligne).
  42. « Ce Dimanche 9 de Mars Ikamaperu dans l’émission 30 millions d’amis sur France 3 à 12H 50 », sur Ikamaperu,‎ mars 2014 (consulté le 6 septembre 2014).
  43. Ludivine Olives, « Existe-t-il vraiment 30 millions d'amis en France? », Slate,‎ 12 août 2012 (lire en ligne).
  44. « Agir contre les abandons d’animaux » (consulté le 6 septembre 2014).
  45. « Animaux de compagnie : Oui à la fidélité, Non à l’abandon », La Dépêche,‎ 20 juin 2014 (lire en ligne).
  46. « Paroles d'animaux 2013 - 2014 : Non à l'abandon avec la fondation 30 millions d'amis », sur France Bleu,‎ octobre Juillet (consulté le 6 septembre 2014).
  47. « Favoriser la présence des animaux auprès des personnes fragiles » (consulté le 6 septembre 2014)
  48. « Portrait d'une maitresse de chien guide dans 30 Millions d'amis. », sur Les Chiens Guides d'Aveugles,‎ 25 avril 2010 (consulté le 6 septembre 2014).
  49. « HANDI'CHIENS » (consulté le 6 septembre 2014)
  50. Maryne Vialette, « Castres. Flag, un handi'chien bientôt célèbre à la télévision », La Dépêche,‎ 27 mars 2013 (lire en ligne).
  51. Anne-Gaëlle Dubois, « Seclin : Jason, enfant autiste, et Dusty son chien d’éveil, filmés pour «30 millions d’amis» », La Voix Du Nord,‎ 8 mai 2013 (lire en ligne).
  52. « Organisation Sociale Canine d'Aide à la Restructuration de l'Enfant » (consulté le 6 septembre 2014)
  53. « Association des Directeurs d'Etablissements d'Hébergement de Personnes Agées (ADEHPA) (Organisme dont l'objectif est d'introduire l'animal dans des institutions.) » (consulté le 6 septembre 2014)
  54. Guillaume Dubois, « La Gestion du Risque Maltraitant Pour les Personnes Âgées En Institution », sur Mémoire de l'ECole Nationale de santé Publique,‎ 2002 (consulté le 6 septembre 2014).
  55. « Ces animaux qui nous veulent du bien ! », sur Association Française de Protection et d'Assistance aux Personnes âgées (consulté le 6 septembre 2014).
  56. Dominique Portal, « L’animal, un bienfait pour les patients », sur Animalcâlin – Médiation Animale,‎ 4 juillet 2013 (consulté le 6 septembre 2014).
  57. « Prix Littéraire », sur "30 millions d'amis" (consulté le 6 septembre 2014).
  58. http://www.30millionsdamis.fr/la-fondation/nos-evenements/ruban-dhonneur/
  59. « Le Visa Fondation 30 Millions d'Amis », sur Cinemotions,‎ 2007 (consulté le 6 septembre 2014).
  60. R Lebeau, « Les animaux font leur cinéma », union-netpresse magazine (consulté le 6 septembre 2014).
  61. Alexia Decarme, « Cannes : connaissez-vous la Palm Dog ? », Néo-Planète,‎ 24 mai 2011 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]