Prix du jury œcuménique du Festival de Cannes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prix du jury œcuménique.

Le Prix du jury œcuménique est une récompense cinématographique décernée par un jury indépendant lors du festival de Cannes depuis 1974 à un long métrage de la compétition officielle. Il succède au 'Prix OCIC' attribué auparavant par l'Office Catholique International du Cinéma [OCIC].

Le jury est composé de chrétiens engagés dans le monde du cinéma (journalistes, réalisateurs, enseignants). Ce jury est mis en place chaque année par les associations internationales SIGNIS et Interfilm.

Historique[modifier | modifier le code]

Le prix a été créé en 1974 par des catholiques et des protestants présents au festival de Cannes, qui ont décidé de remettre ensemble un prix œcuménique à un film de la compétition officielle, pour promouvoir les films de qualité artistique au service d'un message.

Cette reconnaissance est de plus suivie par la promotion dans les salles et l'aide à la distribution.

Au fil des années, des réalisateurs comme Herzog, Wajda, Tarkovski, Cavalier, Loach, Arcand ou Almodóvar ont été primés par ce jury. Ce ne sont pas des films religieux et certains sont même issus d’autres cultures, d’autres systèmes de pensée. Mais tous, comme le Japonais Shinji Aoyama ou l’Iranien Mohsen Makhmalbaf, montrent des hommes et des femmes en prise avec la réalité de la vie, la souffrance et la joie. Tous les films primés permettent aux chrétiens d’enrichir leur foi et à tous les spectateurs de réfléchir sur leur condition.

En 2009, pour célébrer les 35 ans du prix, Inter-Film et Signis ont demandé au réalisateur français d'origine roumaine Radu Mihaileanu de le présider.

Palmarès[modifier | modifier le code]

En gras sont indiqués les films lauréats du prix du jury œcuménique. Les autres sont des prix spéciaux remis de façon irrégulière.

Année Film Titre original Réalisateur Pays Prix
1974 Tous les autres s'appellent Ali Angst essen Seele auf Rainer Werner Fassbinder Allemagne de l'Ouest Allemagne de l’Ouest
1975 L'Énigme de Kaspar Hauser Jeder für sich und Gott gegen alle Werner Herzog Allemagne de l'Ouest Allemagne de l’Ouest
1977 La Dentellière Claude Goretta Drapeau de la France France
1978 L'Arbre aux sabots L'albero degli zoccoli Ermanno Olmi Drapeau de l'Italie Italie
1979 Sans anesthésie Bez znieczulenia Andrzej Wajda Drapeau de la Pologne Pologne
1979 Stalker Сталкер Andreï Tarkovski Drapeau de l'URSS Union soviétique
1980 La Constante Constans Krzysztof Zanussi Drapeau de la Pologne Pologne
1981 L'Homme de fer Człowiek z żelaza Andrzej Wajda Drapeau de la Pologne Pologne
1982 La Nuit de San Lorenzo La notte di San Lorenzo Paolo et Vittorio Taviani Drapeau de l'Italie Italie
1983 Nostalghia Ностальгия Andreï Tarkovski Drapeau de l'Italie Italie
1984 Paris, Texas Wim Wenders Allemagne de l'Ouest Allemagne de l’Ouest
1985 L'Histoire officielle La historia oficial Luis Puenzo Drapeau de l’Argentine Argentine
1986 Le Sacrifice Offret Andreï Tarkovski Drapeau de la Suède Suède
1987 Le Repentir მონანიება, Monanieba Tengiz Abuladze Drapeau de l'URSS Union soviétique
1988 Un monde à part A World Apart Chris Menges Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
1989 Jésus de Montréal Denys Arcand Drapeau du Canada Canada
1990 Ils vont tous bien ! Stanno Tutti Bene Giuseppe Tornatore Drapeau de l'Italie Italie
1991 La Double Vie de Véronique Krzysztof Kieślowski Drapeau de la Pologne Pologne
1992 Les Enfants volés Il ladro di bambini Gianni Amelio Drapeau de l'Italie Italie
1993 Libera Me Alain Cavalier Drapeau de la France France
1994 Vivre 活着, Huozhe Zhang Yimou Drapeau de la République populaire de Chine Chine
1994 Burnt by the Sun Утомлённые солнцем, Utomlyonnye solntsem Nikita Mikhalkov Drapeau de la Russie Russie
1995 Land and Freedom Ken Loach Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
1996 Secrets et mensonges Secrets and Lies Mike Leigh Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
1997 De beaux lendemains The Sweet Hereafter Atom Egoyan Drapeau du Canada Canada
1998 L'Éternité et Un Jour Μια αιωνιότητα και μια μέρα, Mia éoniotita kai mia méra Theo Angelopoulos Drapeau de la Grèce Grèce
1999 Tout sur ma mère Todo sobre mi madre Pedro Almodóvar Drapeau de l'Espagne Espagne
2000 Eureka ユリイカ, Yurīka Shinji Aoyama Drapeau du Japon Japon
2001 Kandahar ﺳﻔﺮ قندهار, Safar-e Qandahār Mohsen Makhmalbaf Drapeau de l'Iran Iran
2002 L'Homme sans passé Mies vailla menneisyyttä Aki Kaurismäki Drapeau de la Finlande Finlande
2003 À cinq heures de l'après-midi پنج عصر, Panj-e asr Samira Makhmalbaf Drapeau de l'Iran Iran
2004 Carnets de voyage Los diarios de motocicleta Walter Salles Drapeau de l’Argentine Argentine
2005 Caché Michael Haneke Drapeau de la France France
2006 Babel Alejandro González Iñárritu Drapeau des États-Unis États-Unis
2007 De l'autre côté Auf der anderen Seite, Yaşamın Kıyısında Fatih Akın Drapeau de l'Allemagne Allemagne
2008 Adoration Atom Egoyan Drapeau du Canada Canada
2009 Looking for Eric Ken Loach Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
2010 Des hommes et des dieux Xavier Beauvois Drapeau de la France France
2011 This Must Be the Place Paolo Sorrentino Drapeau de l'Italie Italie
2012 La Chasse Jagten Thomas Vinterberg Drapeau du Danemark Danemark
2013 Le Passé Asghar Farhadi Drapeau de l'Iran Iran
2014[1] Timbuktu Abderrahmane Sissako Drapeau de la Mauritanie Mauritanie Drapeau de la France France
Le Sel de la Terre The Salt of the Earth Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado Drapeau du Brésil Brésil Mention spéciale
La Belle Jeunesse Hermosa juventud Jaime Rosales Drapeau de l'Espagne Espagne
Deux jours, une nuit Jean-Pierre et Luc Dardenne Drapeau de la Belgique Belgique Prix spécial

Prix spécial[modifier | modifier le code]

Lors du Festival de Cannes 2009, le jury a attribué, de manière ironique, un anti-prix pour misogynie au film Antichrist de Lars von Trier. Le président du jury, Radu Mihaileanu, a précisé que cet anti-prix était attribué « à titre individuel et solidaire par les six jurés » et « en dehors du rôle stricto sensu du jury œcuménique »[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Timbuktu, prix du Jury oecuménique et prix François-Chalais », La Croix,‎ 23 mai 2014 (consulté le 22 mai 2014)
  2. Dépêche AFP reprise sur le site du quotidien La Croix

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]