Prix du Gouverneur général 2009

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Liste des prix du Gouverneur général pour 2009, chacun suivi des finalistes.

Français[modifier | modifier le code]

Prix du Gouverneur général : romans et nouvelles de langue française[modifier | modifier le code]

  • Jean-François Beauchemin, Sainte-Anne-des-Lacs (Québec), Cette année s’envole ma jeunesse. (Les Éditions Québec Amérique; distribué par Diffusion Prologue)
  • Nadine Bismuth, Montréal, Êtes-vous mariée à un psychopathe ? (Les Éditions du Boréal; distribué par Diffusion Dimédia)
  • Dominique Fortier, Montréal, Du bon usage des étoiles. (Éditions Alto; distribué par Socadis)
  • Julie Mazzieri, Velone-Orneto (France) (originaire du Québec), Le discours sur la tombe de l’idiot. (Éditions José Corti; distribué par Diffusion Dimédia)
  • Aki Shimazaki, Montréal, Zakuro. (Leméac Éditeur / Actes Sud; distribué par Socadis)

Prix du Gouverneur général : poésie de langue française[modifier | modifier le code]

  • Normand de Bellefeuille, Sainte-Pétronille (Québec), Mon nom. (Éditions du Noroît; distribué par Diffusion Dimédia)
  • René Lapierre, Saint-Antoine-sur-Richelieu (Québec), Traité de physique. (Les Herbes rouges; distribué par Diffusion Dimédia)
  • Hélène Monette, Montréal, Thérèse pour joie et orchestre. (Les Éditions du Boréal; distribué par Diffusion Dimédia)
  • Philippe More, Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec), Brouillons pour un siècle abstrait. (Poètes de brousse; distribué par Messageries ADP)
  • André Roy, Montréal, Les espions de Dieu. (Les Herbes rouges; distribué par Diffusion Dimédia)

Prix du Gouverneur général : théâtre de langue française[modifier | modifier le code]

  • François Godin, Montréal, Je suis d’un would be pays. (Leméac Éditeur; distribué par Socadis)
  • Olivier Kemeid, Montréal, L’Énéide. (Lansman Éditeur; distribué par Diffusion Dimédia)
  • Suzanne Lebeau, Montréal, Le Bruit des os qui craquent. (Leméac Éditeur; distribué par Socadis)

Prix du Gouverneur général : études et essais de langue française[modifier | modifier le code]

  • Djemila Benhabib, Gatineau (Québec), Ma vie à contre-Coran : une femme témoigne sur les islamistes. (VLB éditeur; distribué par Les messageries ADP)
  • Nicole V. Champeau, Ottawa, Pointe Maligne : l’infiniment oubliée. (Les Éditions du Vermillon; distribué par Prologue)
  • Claude Fournier, Saint-Paul-d’Abbotsford (Québec), À force de vivre : mémoires. (Éditions Libre Expression; distribué par Les messageries ADP)
  • Céline Lafontaine, Montréal, La société postmortelle : la mort, l’individu et le lien social à l’ère des communications. (Éditions du Seuil; distribué par Diffusion Dimédia)
  • Charles Le Blanc, Gatineau (Québec), Le complexe d’Hermès : regards philosophiques sur la traduction. (Les Presses de l’Université d’Ottawa; distribué par Prologue)

Prix du Gouverneur général : littérature jeunesse de langue française - texte[modifier | modifier le code]

  • Jocelyn Boisvert, Hâvre-aux-Maisons (Québec), Mort et déterré. (Soulières éditeur; distribué par Diffusion du livre Mirabel)
  • Hervé Bouchard, Saguenay (Québec), Harvey. (Les Éditions de la Pastèque; distribué par Socadis)
  • Pierre Chartray et Sylvie Rancourt, Longueuil (Québec), Simon et le chasseur de dragons. (Éditions du CHU Sainte-Justine; distribué par Diffusion Prologue)
  • Michèle Laframboise, Mississauga, La quête de Chaaas, tome 2 – Les vents de Tammerlan. (Éditions Médiaspaul; distribué par Diffusion Prologue)
  • Matthieu Simard, Montréal, Pavel, épisode 1 – Plus vivant que toutes les pornstars réunies. (Les éditions de la courte échelle; distribué par Diffusion du livre Mirabel)

Prix du Gouverneur général : littérature jeunesse de langue française - illustration[modifier | modifier le code]

  • Gérard DuBois, Saint-Lambert (Québec), Henri au jardin d’enfants, texte de Gérard DuBois. (Éditions du Seuil; distribué par Diffusion Dimedia)
  • Pierre Pratt, Montréal, L’étoile de Sarajevo, texte de Jacques Pasquet. (Dominique et compagnie, division des Éditions Héritage; distribué par Messageries ADP, groupe Sogides)
  • Rogé (Roger Girard), Montréal, La vraie histoire de Léo Pointu, texte de Rogé. (Dominique et compagnie, division des Éditions Héritage; distribué par Messageries ADP, groupe Sogides)

Prix du Gouverneur général : traduction de l'anglais vers le français[modifier | modifier le code]

  • Sylvie Nicolas, Québec, Lundi sans faute. (Les Éditions Québec Amérique; distribué par Diffusion Prologue) Traduction française de Right Away Monday de Joel Thomas Hynes (Harper Perennial, une division de HarperCollins Publishers)
  • Paule Noyart, Bromont (Québec), Le miel d’Harar. (Leméac Éditeur / Actes Sud; distribué par Socadis) Traduction française de Sweetness in the Belly de Camilla Gibb (Anchor Canada)
  • Hélène Rioux, Montréal, Certitudes. (XYZ éditeur; distribué par Distribution HMH) Traduction française de Certainty de Madeleine Thien (McClelland & Stewart)
  • Lori Saint-Martin et Paul Gagné, Montréal, Cartes postales de l’enfer. (Les Éditions du Boréal; distribué par Diffusion Dimédia) Traduction française de The Soul of All Great Designs de Neil Bissoondath (Cormorant Books)
  • Lori Saint-Martin et Paul Gagné, Montréal, La veuve. (Les Éditions du Boréal; distribué par Diffusion Dimédia) Traduction française de The Outlander de Gil Adamson (House of Anansi Press)

Anglais[modifier | modifier le code]

Prix du Gouverneur général : romans et nouvelles de langue anglaise[modifier | modifier le code]

  • Michael Crummey, St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador), Galore. (Doubleday Canada; distribué par Random House of Canada)
  • Annabel Lyon, New Westminster (Colombie-Britannique), The Golden Mean. (Random House Canada; distribué par l’éditeur)
  • Alice Munro, Clinton (Ontario), Too Much Happiness. (McClelland & Stewart; distribué par Random House of Canada)
  • Kate Pullinger, Londres (Royaume-Uni) [originaire de Cranbrook, Colombie-Britannique], The Mistress of Nothing. (McArthur & Company; distribué par l’éditeur)
  • Deborah Willis, Victoria (Colombie-Britannique), Vanishing and Other Stories. (Penguin Group (Canada); distribué par l’éditeur)

Prix du Gouverneur général : poésie de langue anglaise[modifier | modifier le code]

  • David W. McFadden, Toronto, Be Calm, Honey. (Mansfield Press; distribué par LitDistCo)
  • Philip Kevin Paul, Brentwood Bay (Colombie-Britannique), Little Hunger. (Nightwood Editions; distribué par Harbour Publishing)
  • Sina Queyras, Montréal, Expressway. (Coach House Books; distribué par LitDistCo)
  • Carmine Starnino, Montréal, This Way Out. (Gaspereau Press; distribué par l’éditeur)
  • David Zieroth, North Vancouver, The Fly in Autumn. (Harbour Publishing; distribué par l’éditeur)

Prix du Gouverneur général : théâtre de langue anglaise[modifier | modifier le code]

  • Beverley Cooper, Toronto, Innocence Lost: A Play about Steven Truscott. (Scirocco Drama / J. Gordon Shillingford Publishing Group; distribué par University of Toronto Press)
  • Kevin Loring, Vancouver, Where the Blood Mixes. (Talonbooks; distribué par Publishers Group Canada)
  • Joan MacLeod, Victoria (Colombie-Britannique), Another Home Invasion. (Talonbooks; distribué par Publishers Group Canada)
  • Hannah Moscovitch, Toronto, East of Berlin. (Playwrights Canada Press; distribué par l’éditeur)
  • Michael Nathanson, Winnipeg, Talk. (Playwrights Canada Press; distribué par l’éditeur)

Prix du Gouverneur général : études et essais de langue anglaise[modifier | modifier le code]

  • Randall Hansen, Toronto, Fire and Fury: The Allied Bombing of Germany, 1942-45. (Doubleday Canada; distribué par Random House of Canada)
  • Trevor Herriot, Regina, Grass, Sky, Song: Promise and Peril in the World of Grassland Birds. (Phyllis Bruce Books, une division de HarperCollins Publishers; distribué par HarperCollins Canada)
  • Eric S. Margolis, Toronto, American Raj: Liberation or Domination? (Resolving the Conflict Between the West and the Muslim World). (Key Porter Books; distribué par H.B. Fenn and Company Ltd.)
  • Eric Siblin, Westmount (Québec), The Cello Suites: J.S. Bach, Pablo Casals, and the Search for a Baroque Masterpiece. (House of Anansi Press; distribué par HarperCollins Canada)
  • M.G. Vassanji, Toronto, A Place Within: Rediscovering India. (Doubleday Canada; distribué par Random House of Canada)

Prix du Gouverneur général : littérature jeunesse de langue anglaise - texte[modifier | modifier le code]

  • Shelley Hrdlitschka, North Vancouver, Sister Wife. (Orca Book Publishers; distribué par l’éditeur)
  • Sharon Jennings, Toronto, Home Free. (Second Story Press; distribué par University of Toronto Press)
  • Caroline Pignat, Ottawa, Greener Grass: The Famine Years. (Red Deer Press, une division de Fitzhenry & Whiteside; distribué par l’éditeur)
  • Robin Stevenson, Victoria (Colombie-Britannique), A Thousand Shades of Blue. (Orca Book Publishers; distribué par l’éditeur)
  • Tim Wynne-Jones, Perth (Ontario), The Uninvited. (Candlewick Press; distribué par Random House of Canada)

Prix du Gouverneur général : littérature jeunesse de langue anglaise - illustration[modifier | modifier le code]

  • Rachel Berman, Victoria (Colombie-Britannique), Bradley McGogg, the Very Fine Frog, texte de Tim Beiser. (Tundra Books; distribué par Random House of Canada)
  • Jirina Marton, Colborne (Ontario), Bella’s Tree, texte de Janet Russell. (Groundwood Books / House of Anansi Press; distribué par HarperCollins Canada)
  • Luc Melanson, Laval (Québec), My Great Big Mamma, texte d’Olivier Ka, traduction de Helen Mixter. (Groundwood Books / House of Anansi Press; distribué par HarperCollins Canada)

Prix du Gouverneur général : traduction du français vers l'anglais[modifier | modifier le code]

  • Phyllis Aronoff et Howard Scott, Montréal, A Slight Case of Fatigue. (Talonbooks; distribué par Publishers Group Canada, une division de Raincoast Books) Traduction anglaise de Un peu de fatigue de Stéphane Bourguignon (Québec Amérique)
  • Jo-Anne Elder, Fredericton, One. (Goose Lane Editions; distribué par University of Toronto Press) Traduction anglaise de Seul on est de Serge Patrice Thibodeau (Les Éditions Perce-Neige)
  • David Homel et Fred A. Reed, Montréal, Wildlives. (Douglas & McIntyre; distribué par HarperCollins Canada) Traduction anglaise de Champagne de Monique Proulx (Les Éditions du Boréal)
  • Susan Ouriou, Calgary, Pieces of Me. (Kids Can Press; distribué par University of Toronto Press) Traduction anglaise de La liberté ? Connais pas… de Charlotte Gingras (Les éditions de la courte échelle)
  • Fred A. Reed, Montréal, Empire of Desire: The Abolition of Time. (Talonbooks; distribué par Publishers Group Canada, une division de Raincoast Books) Traduction anglaise de Le temps aboli : l’Occident et ses grands récits, de Thierry Hentsch (Les Éditions du Boréal / Les Presses de l’Université de Montréal)

Lien externe[modifier | modifier le code]