Prix de vente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le prix de vente est le prix proposé par un vendeur à un acheteur.

Lors d'une transaction commerciale le prix de vente est toujours aussi un prix d'achat, chaque concept étant relatif aux acteurs de l'échange. Leur négociation peut influer sur ce prix, quels que soient ses mécanismes : négociation directe, intermédiaires et courtiers, truchement d'association de consommateurs, décisions politiques d'intervention sur les prix, loi de l'offre et de la demande, etc...

Chaque profession utilise des mécanismes propres pour déterminer ses prix de vente.

Détermination du Prix de vente[modifier | modifier le code]

Si un produit est revendu sans transformation :

  • Prix d'achat : prix d'achat HT (hors taxe) facturé par le fournisseur - remises déduites sur facture
  • Cout d'achat : prix d'achat HT + frais sur achat (par ex : transport payé sur achat)
  • Prix de vente HT : Cout d'achat + marge
  • Prix de vente TTC : Prix de vente HT + (Prix de vente HT X TVA)

Si un produit est transformé ou entièrement fabriqué :

  • prix de revient : Somme des couts d'achat HT des matières et produits entrant dans la composition du produit à vendre + main d’œuvre + cotisation sociales+ amortissements de l’outil industriel + frais de commercialisation
  • Prix de vente HT : prix de revient + marge
  • Prix de vente TTC : Prix de vente HT + montant de la TVA

Commerce de détail[modifier | modifier le code]

Dans le cas particulier du commerce, d'un point de vente, le prix de vente est en principe librement déterminé par rapport :

au cout d'achat et aux taxes éventuellement redevables sur la vente
au prix pratiqué par la concurrence présente sur la zone de chalandise
au prix que l'acheteur présumé acceptera de payer.

C'est le prix affiché dans le point de vente :

tel que payable par le consommateur acheteur
comprend toujours la TVA (si applicable)
doit être exprimé dans l'unité monétaire légale en vigueur (par ex : l'euro)
doit être exprimé pour une quantité non ambigüe (par ex prix à l'unité, à l'emballage, par lot...)
doit respecter les normes prévues pour son affichage (par ex : le prix des biens alimentaires doit toujours être ramené à une unité physique d'usage courant, tels que le kilogramme, le litre...)

Dans un régime de libre concurrence, l'État (par le biais d'un service spécialisé) s'assure que personne ne s'oppose ou ne cherche à influencer le libre jeu de la concurrence (avec le cas échéant sanction de ceux qui font « entrave au libre jeu de la concurrence » ou bâtissent des ententes en vue de fausser la libre détermination des prix de vente).

Par exception, cette liberté de décision peut être supprimée ou encadrée par la puissance publique dans le cas de certains produits ou services réputés sensibles. Pour de tels produits ou services la tarification est dite administrée ou réglementée (par ex : prix du Livre, prix de la consultation médicale, etc.) et s'impose aux décideurs économiques concernés.

Exemple de fixation du prix de vente d'un jean[modifier | modifier le code]

Cité in Vente et Action marchande par E. Le Borgne, Foucher Edit, Paris 2001.

Prix d'achat HT PA HT 15 euros prix facturé par le fournisseur
Taux de TVA 20,00 % Taux normal applicable sur produits d'habillement de la personne
Taux de marque 35 % (( 23,13 - 15 )/ 23,13 ) X 100 = (( PV HT - PA HT ) / PV HT ) X 100
Coefficient multiplicateur 1,85 ( 100+ 20 ) / ( 100 -35 ) = PV TTC / PA HT
Prix de vente TTC PV TTC 27,75 euros = 15 euros X 1,85
Prix de vente HT PV HT 23,13 euros = 27,75 / 1,2
Marge dégagée MB 8,13 euros = 23,13 - 15
Montant TVA TVA 4,62 euros = 23,13 X 0,2

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Prix de Vente : prix TTC (toutes taxes comprises) affiché dans le point de vente
  • Marge : Différence entre le prix de vente et le prix d'achat qui permet de faire face aux frais d'exploitation du point de vente (personnel, magasin, électricité, impôts ...) et de dégager un bénéfice
  • Taux de marque : Marge exprimée en pourcentage du prix de vente.
  • Coefficient multiplicateur : Coefficient par lequel il faut multiplier le prix unitaire d'achat HT (hors taxe) d'un produit pour obtenir son prix de vente, compte tenu de la marge prévue et du taux de TVA
  • TVA (Taxe sur la Valeur ajoutée) : Impôt indirect qui frappe la vente de biens et de services. La TVA est reversée à l'État par les intermédiaires de la distribution, mais est supportée et payée par le consommateur acheteur.