Prix de la critique (Belgique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Prix de la critique est un prix artistique belge francophone qui récompense des artistes et des œuvres dans les domaines du théâtre et de la danse.

Il est l'héritier des Èves du Théâtre (1952-1982), du prix Tenue de ville (1996-1997) et du Prix du Théâtre (1998-2005).

Membres du jury[modifier | modifier le code]

  • Jacques Franck, président honoraire
  • Christian Jade, président
  • Michèle Friche, présidente du jury
  • Nurten Aka, journaliste à Radio Campus
  • Marie Baudet, journaliste à La Libre Belgique
  • Laurence Bertels
  • David Courier
  • Catherine Makereel, journaliste au Soir
  • Camille de Marcilly
  • Dominique Mussche, journaliste musicale à la RTBF
  • Adrienne Nizet
  • Éric Russon, journatliste à la RTBF et à Arte
  • Philip Tirard
  • Michel Voiturier

2006[modifier | modifier le code]

2007[modifier | modifier le code]

Maître de cérémonie : Pietro Pizzuti

2008[modifier | modifier le code]

2009[modifier | modifier le code]

  • Création artistique et technique : Enrico Bagnoli
  • Scénographie : Zouzou Leyens
  • Espoir féminin : Julie Duroisin
  • Espoir masculin : Fabrice Adde
  • Découverte : Affaire d'âme d'Ingmar Bergman, mise en scène de Myriam Saduis
  • Auteur : Paul Pourveur
  • Prix Bernadette Abraté : Philippe Grombeer
  • Comédienne : Brigitte Dedry
  • Comédien : Serge Demoulin
  • Seul en scène : Hamadi
  • Spectacle de danse : Demain de Michèle Noiret
  • Mise en scène : Philippe Sireuil
  • Spectacle : Si demain vous déplaît d'Armel Roussel

2010[modifier | modifier le code]

  • Création artistique et technique : Natacha Belova
  • Scénographie : Didier Payen
  • Espoir féminin : Valentine Gérard
  • Espoir masculin : Nabil Missoumi
  • Découverte : Les Langues paternelles d'Antoine Laubin
  • Auteur : Dominique Bréda
  • Prix Bernadette Abraté : Théâtre de La Balsamine
  • Comédienne : Catherine Grosjean
  • Comédien : Alexandre Trocki
  • Seul en scène : Éloge de l'oisiveté de Dominique Rongvaux
  • Spectacle de danse : L'Assaut des cieux de Claudio Bernardo
  • Mise en scène : Jean-François Noville
  • Spectacle : R.W. (premier dialogue) de Pascal Crochet

2011[modifier | modifier le code]

  • Création artistique et technique : Habit(u)ation (Anne-Cécile Vandalem)
  • Scénographie : Aurélie Borremans et Sébastien Fernandez
  • Espoir féminin : Olivia Carrère
  • Espoir masculin : Benoît Piret
  • Découverte : Où les hommes mourraient encore de Sophie Linsmaux et Aurelio Mergola
  • Auteur : Régis Duqué
  • Prix Bernadette Abraté : Huguette Van Dyck
  • Comédienne : Anne-Marie Loop
  • Comédien : Michelangelo Marchese
  • Seul en scène : Vy de Michèle Nguyen
  • Spectacle de danse : Kiss and Cry de Michèle Anne De Mey et Jaco Van Dormael
  • Mise en scène : I Would Prefer Not To de Selma Alaoui
  • Spectacle : Habit(u)ation d'Anne-Cécile Vandalem

2012[modifier | modifier le code]

  • Création artistique et technique : Marie Szersnovicz (La Estupidez de Rafael Spregelburd)
  • Scénographie : Ronald Beurms (Le Tour du monde en quatre-vingts jours)
  • Espoir féminin : Aline Mahaux (La Nostalgie de l'avenir)
  • Espoir masculin : Vincent Hennebicq (Baal)
  • Découverte : Le Signal du promeneur (Raoul Collectif)
  • Auteur belge : Cathy Min Jung (Les Bonnes Intentions)
  • Prix Bernadette Abraté : Josse De Pauw
  • Comédienne : Claire Bodson (Mamma Medea de Tom Lanoye)
  • Comédien : Pierre Sartenaer (La Estupidez de Rafael Spregelburd)
  • Seul en scène : Le Carnaval des ombres de et par Serge Demoulin
  • Spectacle de danse : Migrations de la compagnie Mossoux-Bonté
  • Mise en scène : La Nostalgie de l'avenir de Myriam Saduis
  • Théâtre jeune public : Un petit soldat de plomb (Arts et Couleurs)
  • Spectacle : Cendrillon de Joël Pommerat

2013[modifier | modifier le code]

  • Création artistique et technique : Claude Schmitz (Mélanie Daniels)
  • Scénographie : Emmanuelle Bischoff (L'Éveil du printemps)
  • Espoir féminin : Céline Peret (Terrain vague)
  • Espoir masculin : Maroine Amimi (L'encrier a disparu)
  • Découverte : La vecchia vacca (Salvatore Calcagno)
  • Auteur belge : Guy Dermul et Pierre Sartenaer (It's My Life and I Do What I Want)
  • Prix Bernadette Abraté : Anne Kumps (Halles de Schaerbeek)
  • Comédienne : Catherine Mestoussis et Magali Pinglaut (Les Invisibles)
  • Comédien : Karim Barras (Une lettre à Cassandre et Hamlet)
  • Seul en scène : After the Walls de et par Vincent Lécuyer
  • Spectacle de danse : Black Milk de Louise Vanneste
  • Mise en scène : L'Éveil du printemps de Peggy Thomas
  • Théâtre jeune public : Le Voyage intraordinaire (Une Compagnie & Cie Kiroul)
  • Spectacle : Discours à la nation d'Ascanio Celestini

2014[modifier | modifier le code]

  • Création artistique et technique : Jean-Michel Van den Eeyden (Les Villes tentaculaires)
  • Scénographie : Damien Caille-Perret (Roméo et Juliette)
  • Espoir féminin : Jessica Fanhan (Don Juan Addiction/Elle(s))
  • Espoir masculin : Jérémie Petrus (Punk Rock de Simon Stephens)
  • Découverte : Décris-ravage (Adeline Rosenstein)
  • Auteur belge : Sylvie Landuyt
  • Prix Bernadette Abraté : Martine Wijckaert
  • Comédienne : Anne-Pascale Clairembourg (La Dame de chez Maxim et Orphelins de Dennis Kelly)
  • Comédien : Jérôme de Falloise (Money et Blackbird)
  • Seul en scène : Joyo ne chante plus de François Emmanuel, avec Gwen Berrou
  • Spectacle de danse : Tant'Amati d'Erika Zueneli
  • Mise en scène : Homme sans but d'Arne Lygre, mise en scène de Coline Struyf
  • Théâtre jeune public : Silence (Night Shop Théâtre)
  • Spectacle : Money de Françoise Bloch

Liens externes[modifier | modifier le code]