Prix P.C. Hooft

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Prix P.C. Hooft est un important prix de littérature néerlandophone. Ce prix est décerné une fois par an pour l'ensemble de l'œuvre d'un écrivain, en alternance à un auteur de prose, un auteur d'essais et un auteur de poésie.

Le prix[modifier | modifier le code]

Le Prix P.C. Hooft est un prix d'État établi en 1947 à l'occasion du 300e anniversaire de la mort de Pieter Corneliszoon Hooft. Chaque année, la Stichting P.C. Hooftprijs (Fondation du Prix P.C. Hooft), une fondation indépendante, décerne le prix. Jusqu'en 1955, le prix était décerné pour une œuvre spécifique; depuis, le prix récompense l'ensemble de l'œuvre du lauréat.

L'indépendance de la fondation a été attaquée en 1984, à la suite de la nomination de Hugo Brandt Corstius pour le prix. Le ministre de la Culture de l'époque, Elco Brinkman du CDA, refusa de remettre le prix à Brandt Corstius en raison de sa critique acerbe envers le gouvernement et le premier ministre de l'époque, Ruud Lubbers. Pour cette raison, le prix n'a pas été décerné pendant deux ans, puis, en 1987, il a de nouveau été décerné à Hugo Brandt Corstius. En souvenir de cette histoire, la médaille du Prix de 1984 se trouve maintenant au Musée des Lettres.

Lauréats[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]