Prix Hertzog

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le prix Hertzog est un prix littéraire décerné par l'Académie sud-africaine des Sciences et des Arts. Institué en 1914, c'est le prix le plus prestigieux pour un auteur de langue afrikaans. Il est attribué à tour de rôle à l'une des trois catégories suivantes : théâtre, poésie et roman. Il peut aussi être décerné à un auteur pour l'ensemble de son œuvre. Le prix Hertzog a récompensé quelques-uns des écrivains sud-africains les plus célèbres, parmi lesquels N.P van Wyk Louw, Elisabeth Eybers, Breyten Breytenbach, André Brink, Karel Schoeman, Antjie Krog et Marlene van Niekerk.


Historique[modifier | modifier le code]

Article connexe : Littérature afrikaans.

Le prix Hertzog porte le nom de James Barry Hertzog (1866-1942), avocat, général et homme politique sud-africain issu d'une vieille famille afrikaner du Cap, qui fit don d'une somme de 1 200 £ pour sa création.

Outre les trois catégories précitées, deux ouvrages scientifiques, l'un portant sur la linguistique, l'autre sur l'histoire, ont été récompensés en 1943 et en 1944. Cette catégorie a disparu en 1947 et fait désormais l'objet de l'attribution d'une distinction propre - le prix Stals pour les sciences humaines, décerné par l'Académie sud-africaine des Sciences et des Arts.

Le montant du prix était en 2010 de 17 000 rands (environ 1 800 euros). Depuis 1994, il est patronné par l'hebdomadaire Rapport.

Liste des lauréats[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • 1968 - Boerneef (à titre posthume) (pour l'ensemble de son œuvre poétique).
  • 1987 - T.T. Cloete (Idiolek en Allotroop - ses autres recueils, Jukstaposisie et Angelliera ont reçu une mention spéciale)
  • 1993 - T.T. Cloete (Met die aarde praat).

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1952 - Gerhard Beukes (Langs die steiltes, Salome dans, As ons twee eers getroud is et huit pièces en un acte); W.A. de Klerk (Die jaar van die vuur-os, Drie vroue, Drie dramas et Vlamme oor La Roche).
  • 1978 - Bartho Smit (Putsonderwater, Moeder Hanna, Christine et Die verminktes).
  • 1997 - Reza de Wet (Drie susters twee).

Prose[modifier | modifier le code]

  • 1930 - D.F. Malherbe (Hans-die-Skipper); G.C. et S.B. Hobson (Kees van die Kalahari).
  • 1945 - Sangiro (pour l'ensemble de son œuvre).
  • 1958 - N.P van Wyk Louw (pour ses essais et ses ouvrages de critique littéraire: Die mens agter die boek, Maskers van die erns, Lojale verset et Berigte te velde).
  • 1964 - Etienne Leroux (Sewe dae by die Silbersteins) traduction française Sept jours chez les Silberstein, Robert Laffont, Paris 1970.
  • 1986 - Karel Schoeman ( 'n Ander land) traduction française En étrange pays, Phébus, Paris 2007
  • 1992 - Wilma Stockenström (Abjater wat so lag).
  • 1995 - Karel Schoeman (Hierdie lewe) traduction française Cette vie, Phébus, Paris 2009.

Sciences humaines[modifier | modifier le code]

  • 1943 - J. du P. Scholtz (Die Afrikaner en sy taal).
  • 1944 - C. Beyers (Die Kaapse Patriotte).


Sources et liens externes[modifier | modifier le code]

akademie.co.za