Prix Booker russe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le prix Booker russe, décerné depuis 1992, est l'un des prix littéraires les plus importants de Russie. Il est remis annuellement au meilleur roman de langue russe, sans distinction de la nationalité de l'auteur. Il est organisé selon le modèle de son homologue britannique, le prix Booker, institué en 1969.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le jury établit d'abord une liste de six romans finalistes dont les auteurs reçoivent deux mille dollars. Le finaliste reçoit vingt mille dollars.

Lauréats[modifier | modifier le code]

  • 2013: Andreï Volos, Возвращение в Панджруд [Retour à Pandjroud]
  • 2012: Andreï Dmitriev, Крестьянин и тинейджер [Le Paysan et le Teenager]
  • 2011: Alexandre Tchoudakov, Ложится мгла на старые ступени… [La Brume se couche sur les vieilles marches...]
  • 2010: Elena Koliadina, Цветочный крест [La Croix fleurie]
  • 2009: Elena Tchijova, Время женщин [Le Temps des femmes]
  • 2008: Mihail Elizarov, Библиотекарь [Le Bibliothécaire], traduit en français chez Calmann-Lévy par Françoise Mancip-Renaudie en 2010
  • 2007: Alexandre Ilitchevski, Матисс [Matisse]
  • 2006: Olga Slavnikova, 2017
  • 2005: Denis Goutsko, Без пути-следа [Sans trace de chemin]
  • 2004: Vassili Axionov, Вольтерянцы и вольтеряньки [Voltairiens et voltairiennes], traduit en français chez Actes Sud sous le titre de À la Voltaire
  • 2003: Rubén Gallego, Белое на чëрном [Blanc sur noir]
  • 2002: Oleg Pavlov, Карагандинские девятины [Les Neuvièmes de Karaganda]
  • 2001: Lioudmila Oulitskaïa, Казус Кукоцкого [Le Cas du docteur Koukotski], traduit en français chez Gallimard par Sophie Benech en 2003
  • 2000: Mikhaïl Chichkine, Взятие Измаила [La Prise d'Izmaïl], traduit en français chez Fayard
  • 1999: Mikhaïl Boutov, Свобода [Liberté]
  • 1998: Alexandre Morozov, Чужие письма [Les Lettres étrangères]
  • 1997: Anatoli Azolski, Клетка [La Cage]
  • 1996: Andreï Sergueïev, Альбом для марок [L'Album de timbres]
  • 1995: Gueorgui Vladimov, Генерал и его армия [Le Général et son armée], traduit en français
  • 1994: Boulat Okoudjava, Упразднëнный театр [Le Théâtre supprimé]
  • 1993: Vladimir Makanine, Стол, покрытый сукном с графином посередине [La Table couverte d'un drap avec une carafe au milieu]
  • 1992: Mark Kharitonov, Линия судьбы, или сундучок Милашевича [La Ligne du destin, ou la mallette de Milachevitch], traduit en français

Source[modifier | modifier le code]