Prix Abd-el-Tif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Villa Abd-el-Tif, terrasse et patio après restauration en 2008, photo de Yelles Arif

Le prix Abd-el-Tif était un prix de peinture. Décerné sur concours jusqu'en 1961, il fut créé en 1907 sous l'impulsion de Léonce Bénédite, conservateur du musée du Luxembourg et Claude Jonnart, gouverneur général de l'Algérie, afin de permettre à de jeunes artistes talentueux de séjourner un an ou deux, parfois plus, aux frais de l'État dans la Villa Abd-el-Tif à Alger.

Avec la Casa de Velázquez et la Villa Médicis, la villa Abd-el-Tif, ancienne forteresse turque dominant Alger, forme la trilogie des fondations nationales.

La Société des peintres orientalistes français était chargée de l'attribution de ce prix. Cette villa, contrairement à la Villa Médicis de Rome, n'avait pas de direction : elle était gérée directement par les artistes résidents.

Cette institution a énormément contribué à la promotion artistique de l'Algérie Française.

Lauréats[modifier | modifier le code]