Pritchardia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pritchardia est un genre de plantes de la famille des Arécacées. Il comprend une trentaine d'espèces à feuilles palmées. On le rencontre dans les îles des zones tropicales de l'Océan Pacifique, telles Fidji, Samoa, Tonga, Tuamotu et Hawaii.

Description[modifier | modifier le code]

Ce sont des palmiers dont le stipe solitaire peut atteindre 40 mètres de hauteur.

Les feuilles sont costopalmées et en éventail. Les pétioles sont inermes. Le stipe est longitudinal, nu et lisse ou recouvert de fibres, et entouré de cicatrices annellées.

Les fleurs sont hermaphrodites et les fruits prennent naissance à l'extrémité d'une inflorescence souvent arquée, avec des branches simples ou composées, plus ou moins longue suivant les espèces, mais qui dépasse dans tous les cas la longueur des feuilles.

Habitat[modifier | modifier le code]

Dix-neuf espèces du genre Pritchardia sont endémiques aux Îles de l'archipel Hawaii. On trouve également des espèces sur d'autres îles du Pacifique. Les espèces poussent dans les régions pluvieuses, et affectionnent les sols d'origine volcanique.

Selon les données de la Liste rouge de l'UICN, de nombreuses espèces du genre sont extrêmement menacées.

Culture et utilisation[modifier | modifier le code]

Le palmier est souvent cultivé pour sa valeur ornementale.

Classification[modifier | modifier le code]

Le genre partage sa sous-tribu avec 11 autres genres : Acoelorraphe, Brahea, Washingtonia, Serenoa, Livistona, Colpothrinax, Copernicia, Pholidocarpus, Johannesteijsmannia, Licuala, Pritchardiopsis

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Pritchardia thurstonii
Pritchardia munroi
Pritchardia glabrata

Pritchardia affinis, Pritchardia aylmer-robinsonii, Pritchardia hardyi, Pritchardia kaalae, Pritchardia limahuliensis, Pritchardia munroi, Pritchardia napaliensis, Pritchardia schattaueri et Pritchardia viscosa sont des espèces en danger critique d'extinction (CR).

Pritchardia forbesiana, Pritchardia glabrata, Pritchardia lanaiensis, Pritchardia lanigera, Pritchardia perlmanii et Pritchardia remota sont des espèces en danger (EN).

Pritchardia lowreyana et Pritchardia waialealeana sont des espèces vulnérable (VU).

Pritchardia thurstonii est une espèce présentant un faible risque de disparition (LR).

Liens externes[modifier | modifier le code]