Prison de Ngaragba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Prison de N'garagba)
Aller à : navigation, rechercher
Maison d'arrêt centrale de Ngaragba
Localisation
Situation Bangui, 7e arrondissement
Drapeau de la République centrafricaine République centrafricaine
Installations
Type Maison d'arrêt
Capacité 400
Fonctionnement
Opérateur Ministère de la Justice (République centrafricaine)
Date d'ouverture 1947

La prison de Ngaragba (ou N'garagba ou Ngarabara) est la principale prison de Bangui en République centrafricaine. Construite en 1947 pour 400 prisonniers, elle était réputée pour ses difficiles conditions d'incarcération[1]. Parmi les proches de Bokassa, David Dacko y sera enfermé, Polycarpe Gbaguili y restera dix ans[2], Marie-Reine Hassen deux ans[3]. Martine Obrou y mourra ainsi que 26 écoliers en 1979[4]. De nombreux prisonniers politiques y furent détenus dans les années 1970[5].

Elle est constituée d'un bloc dénommé Maison Blanche pour les personnalités, et d'autres appelés Couloir et Irak[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ngaragba, « l'impossible prison », Didier Bigo, Revue française de science politique, 1989
  2. Pouvoir et obéissance en Centrafrique, Didier Bigo, 1988
  3. L’empereur Bokassa Ier
  4. République Centrafricaine
  5. N'garagba maison des morts: Un prisonnier sous Bokassa, Thierry Jacques Gallo, 2000
  6. Le Monde, 26 juin 2014