Prisme de Nicol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un prisme de Nicol

Un prisme de Nicol ou plus simplement le nicol est un polariseur séparant un rayon lumineux en deux rayons de polarisations différentes. Ce fut le premier type de prisme polarisant la lumière, inventé en 1828 par William Nicol d'Édimbourg. Il est constitué d'un cristal rhomboédrique de calcite (spath d'Islande) taillé à un angle de 68°, coupé selon la diagonale, puis recollé à l'aide de baume du Canada.

Le calcite est un matériau biréfringent, c'est-à-dire qu'il est caractérisé par deux indices optiques (créant les deux rayons) valant 1,658 et 1,550. Une réflexion totale interne intervient au niveau de la jonction : un des rayons est complètement réfléchi, l'autre est complètement transmis.

Les prismes de Nicol étaient largement utilisés en microscopie et en polarimétrie. Cependant, ils ont été progressivement remplacés par d'autres polariseurs comme le Polaroïd et le prisme de Glan-Thompson.