Pripiat (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

51° 09′ 31″ N 30° 29′ 27″ E / 51.1587, 30.4908

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Pripiat
Pripiat
La rivière Pripiat près de Mozyr.
La rivière Pripiat près de Mozyr.
Les bassins versants de Biélorussie, y compris le bassin du Pripiat.
Les bassins versants de Biélorussie, y compris le bassin du Pripiat.
Caractéristiques
Longueur 710 km
Bassin 121 000 km2
Bassin collecteur le Dniepr
Débit moyen 455 m3/sMozyr)
Régime nivo-pluvial
Cours
Source source
· Coordonnées 51° 09′ 31″ N 30° 29′ 27″ E / 51.1587, 30.4908 (Source - Pripiat)  
Confluence le Dniepr
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Principales villes Pinsk, Mozyr

La rivière Pripiat ou le Pripet (en ukrainien : Прип’ять ; en biélorusse : Прыпяць ; en polonais : Prypeć) est un cours d'eau d'Europe de l'Est, qui arrose l'Ukraine et la Biélorussie, puis revient en Ukraine, où il se jette dans le Dniepr.

Géographie[modifier | modifier le code]

Autre vue du Pripiat

Le Pripiat a une longueur d'approximativement 710 km et un bassin versant d'à peu près 121 000 km2. La rivière prend sa source à l'extrême nord-ouest de l'Ukraine, à quelque 10 kilomètres de la frontière polonaise, dans la région appelée Volhynie. Du côté polonais de la frontière à cette hauteur se trouve la ville de Włodawa. Le Pripiat coule d'emblée en direction de l'est et traverse la frontière biélorusse au sud de la ville de Pinsk. Il coule dès lors d'ouest en est dans la dépression sous-peuplée de la Polésie, où se trouve une zone de marécages très étendue. À partir de Mozyr, le cours d'eau est à nouveau entouré de berges solides. Depuis cette ville, le Pripiat change de direction, et coule vers le sud-est.

Il traverse alors la zone de 30 kilomètres autour de la centrale nucléaire de Tchernobyl, où la catastrophe nucléaire s'est produite. Par conséquent, il a drainé et draine encore actuellement des radioisotopes.

Peu avant la ville de Pripiat, la rivière passe sur territoire ukrainien. Son embouchure dans le Dniepr se trouve à 25 kilomètres en aval de Tchernobyl, à plus ou moins 80 kilomètres au nord de Kiev, la capitale du pays.

Les marais du Pripiat ou marais de Pinsk[modifier | modifier le code]

La vallée du Pripiat constitue la plus grande zone humide d'Europe. Ce sont les « marais du Pripiat » ou « marais de Pinsk ». Dans les années 1960, une partie de ces marais a été assèchée, bien que de larges portions des marais aient été épargnées.

Article détaillé : Marais de Pinsk.

La vallée du Pripiat abrite deux parcs nationaux biélorusses : Pripyatski (fondé en 1996 sur la rive droite de la rivière, entre les localités de Tourav et de Petrikav), et la réserve radio-écologique qui correspond à la zone la plus contaminée par la catastrophe de Tchernobyl en partie interdite d'accès aux humains, mais qui accueille une faune sauvage d'un grand intérêt. Le parc Prypyatski s'étend sur 82 529 hectares (825 km2). Il fut créé en 1996 comme parc de conservation du paysage et réserve naturelle hydrologique. Sa longueur est-ouest est de 64 kilomètres ; elle est de 27 kilomètres du nord au sud. Outre les forêts typiques de la vallée du Pripiat, le parc comprend de nombreux petits cours d'eau. Il s'étend sur une zone à reliefs très modérés. La rivière elle-même coule généralement en dehors de la zone protégée.

Affluents[modifier | modifier le code]

  • La Pina (rive gauche) qui conflue à Pinsk
  • Le Horyn (rive droite)
  • Le Styr (rive droite), né dans la région de Loutsk en Ukraine
  • La Iasselda (rive gauche), 242 km, qui conflue à une vingtaine de kilomètres à l'est de la ville de Pinsk.
  • l' Oubort (rive droite), 292 km

Principales villes traversées ou longées[modifier | modifier le code]

Hydrométrie - Les débits mensuels à Mozyr[modifier | modifier le code]

Le Pripiat à Mozyr

Le débit de la rivière a été observé pendant 20 ans (1965-1984) à Mozyr, ville située dans l'oblast biélorusse de Gomel, à quelque 120 kilomètres de son confluent avec le Dniepr[1].

À Mozyr, le débit inter annuel moyen ou module observé sur cette période était de 455 m3/s pour une surface de drainage de 101 000 km2, soit quelque 83 % de la totalité du bassin versant. La lame d'eau écoulée dans cette partie de bassin versant de la rivière - de loin la plus importante - se monte ainsi à 142 millimètres par an, ce qui peut être considéré comme assez modéré.

Rivière alimentée en grande partie par la fonte des neiges, le Pripiat est un cours d'eau de régime nivo-pluvial de plaine qui présente globalement deux saisons.

Les hautes eaux se déroulent du mois de mars au mois de mai, ce qui correspond à la fonte des neiges de son bassin. Dès la fin du mois de mai, le débit de la rivière baisse rapidement, ce qui mène à la période des basses eaux. Celle-ci a lieu de juillet à février inclus, avec cependant une reprise du débit en fin d'automne-début d'hiver (de novembre à janvier) qui traduit les précipitations nettement plus fortes durant cette saison. Mais la rivière conserve durant toute la période dite des "basses eaux" un débit très solide, les multiples et immenses marais de Pinsk jouant le rôle de tampon.

Le débit moyen mensuel observé en septembre (minimum d'étiage) est de 249 m³/seconde, soit plus d'un cinquième du débit moyen du mois d'avril (1 214 m³/seconde), ce qui témoigne de l'amplitude assez modérée des variations saisonnières. Sur la durée d'observation de 20 ans, le débit mensuel minimal a été de 110 m3/s (octobre), tandis que le débit mensuel maximal s'élevait à 3 310 m³/seconde (avril).

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Mozyr
(Données calculées sur 20 ans)

Navigabilité[modifier | modifier le code]

Paysage verdoyant de la vallée du Pripiat

Le Pripiat est navigable à partir de la ville de Pinsk, jusqu'à son confluent avec le Dniepr. Depuis Pinsk, un canal a été construit dès la fin du XVIIIe siècle, reliant le Pripiat au Bug occidental dans le bassin de la Vistule, au niveau de Brest-Litovsk. Ce canal Dniepr-Bug reliait le réseau navigable avant tout polonais de la Vistule avec le réseau navigable du Dniepr. Cette voie internationale est malheureusement interrompue par une digue sur le Bug près de Brest. C'est d'autant plus regrettable que c'est la seule voie permettant de naviguer en eau douce depuis l'Europe occidentale (notamment Paris ou Bruxelles, Liège ou Bâle) jusqu'à Kiev (et plus loin jusqu'à la mer Noire). Le gouvernement biélorusse a annoncé un programme, déjà en bonne voie, de remise en état de ce canal, programme qui devrait se prolonger les prochaines années.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :