Pringles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pringles (homonymie).

Pringles

Description de cette image, également commentée ci-après

Chips Pringles

Création 1967
Personnages clés Alexander Liepa of Montgomery
Siège social Drapeau des États-Unis Ohio (États-Unis)
Activité agroalimentaire, production de chips/croustilles
Société mère Kellogg's
Effectif 1700[1]
Site web pringles.com
Chiffre d’affaires 1,6 milliard de dollars[1]

Pringles est une marque commerciale de chips reconstituées. Lancée à l'origine par Procter & Gamble, elle appartient depuis mai 2012 au groupe Kellogg's[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Pringles est créé en 1967 sous le nom Pringle's - avant d'adopter le nom courant une année plus tard - d'après le brevet relatif, ces chips sont conçue par Alexander Liepa de Montgomery (Ohio) aux États-Unis[3].

En avril 2011, Procter & Gamble, alors propriétaire, annonce vouloir se séparer de son unique filiale agroalimentaire restante, un segment commercial à forte concurrence notamment avec PepsiCo, le leader mondial. P&G entre en négociation avec le groupe californien Diamond Foods pour une fusion avec sa filiale. Finalement, c'est un échec suite à un vaste scandale de falsification des comptes de Diamond Foods qui a fait plonger le cours de son action en bourse[1],[4],[5].

En février 2012, Procter & Gamble annonce avoir trouvé un accord de vente de Pringles à Kellogg's pour la somme de 2,695 milliards de dollars d'ici juin 2012[1],[4].

Présentation[modifier | modifier le code]

Il s'agit de chips de pommes de terre dont le processus de préparation consiste à les cuire, les déshydrater, puis les frire. La recette actuelle comprend aussi plusieurs amidons et des farines de différentes céréales.

Ces chips sont vendues dans plus de 140 pays, la moitié des ventes étant réalisées aux États-Unis et en Grande-Bretagne[6]. La marque Pringles emploie 1700 personnes. Les chips sont produites dans deux usines ; une aux États-Unis et une seconde en Belgique, à Malines, cette dernière emploie 400 personnes[7].

Forme et emballage[modifier | modifier le code]

Les pétales chips Pringles ont une taille et une forme standard paraboloïde hyperbolique. Cette forme a la particularité d'être tout en courbe, en tout point de sa surface ; il n'y a donc aucune zone plane. Cette caractéristique de conception favoriserait la préservation des chips tout au long de la distribution en éliminant les lignes de contrainte au long desquelles la moindre cassure se propage facilement. Cette forme facilite leur empilement dans l'emballage en forme de tube, au contraire des autres chips couramment emballées dans des emballages plastiques. Cet emballage particulier perpétue la théorie du comédien Mitch Hedberg qui stipule qu'à l'origine des Pringles, l'idée était de commercialiser des balles de tennis, mais le jour J, des chips les ont remplacées.

Les Pringles sont connus aussi pour leur emballage inventé par Fredric Baur, qui dispose les chips dans un tube droit, métallique à l'intérieur, cartonné de l'extérieur, avec un couvercle plastique. C'est un emballage très résistant, du type canister. Cet emballage a ensuite évolué pour en faire un tout en carton avec un couvercle en plastique. Il se compose de papier mélaminé collé à un mince feuillet d'aluminium , enduit de polypropylène sur sa face extérieure (face papier) ce qui permet l'étanchéité du produit, avec un couvercle type plastique mou et un fond scellé en alliage métallique (acier avec aluminium et surement d'autre chose comme du chrome permettant l'inoxydation du fond).

Le logo de la marque est également célèbre, il représente un bonhomme stylisé à la tête de patate avec de larges moustaches et un nœud papillon rouge.

Gamme[modifier | modifier le code]

Les Pringles sont commercialisés avec différentes saveurs en fonction des marchés de distribution, et occasionnellement, le fabricant produit des séries limitées.

Usages détournés[modifier | modifier le code]

Grâce à sa forme tubulaire cylindrique, longue et métallique, l'emballage des Pringles est parfois utilisé pour fabriquer artisanalement des antennes Wi-Fi de longue portée[8]. Les boîtes Pringles, associées à certains autres matériaux recyclés (comme une bouteille de Perrier), peuvent aussi servir à la fabrication artisanale de micro-fusées à eau.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d 15/05/2012, Kellogg's achète les chips Pringles à Procter & Gamble, Le Figaro.
  2. (en) « Kellogg Company Completes Pringles Acquisition », sur Kellogg's (consulté le 10 septembre 2012)
  3. US Patent database
  4. a et b 15/05/2012, [1], Challenges.
  5. 15/05/2012, [2], Stephane Lauer blogue Le Monde.
  6. « C'est finalement Kellog qui rachète Pringles », sur l'usine nouvelle,‎ 15 février 2012
  7. Quel avenir pour l'usine de Maline ?
  8. Rob Flickenger, « Antenna on the Cheap (er, Chip) », sur oreillynet.com,‎ 5 juillet 2001 (consulté le 2 février 2009)