Principia Ethica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Principia Ethica
Image illustrative de l'article Principia Ethica

Auteur G. E. Moore
Genre Philosophie morale ; Éthique
Version originale
Titre original Principia Ethica
Langue originale Anglais (en)
Date de parution originale 1903
Version française
Traducteur G. Gouverneur (fr)

Principia Ethica est un ouvrage de philosophie morale de George Edward Moore publié en 1903. Il constitue l'une des œuvres majeures de la philosophie morale du XXe siècle, particulièrement dans le monde anglo-saxon. Le seul traducteur français est M. G. Gouverneur ; Ruwen Ogien a assuré la révision de l’ouvrage. L’édition comporte deux inédits de Moore : « Free Will » et le premier chapitre d’« Ethics ».

« Everything is what it is, and not another thing. »

— Évêque Joseph Butler, Devise du Principia Ethica de G. E. Moore[1],[2], 1903[3].

Influence de l’œuvre[modifier | modifier le code]

Article connexe : Bloomsbury Group.

Ce texte a particulièrement influencé le Bloomsbury Group, « nébuleuse insaisissable »[4] de talents avant la Première Guerre mondiale. Il les unifiait autour de « l’intuitionnisme éthique (en) » : le « sens du beau est une voie privilégiée pour la morale »[4].

Postérité[modifier | modifier le code]

Considéré comme un chef-d’œuvre à l’intérêt « historique », G. E. Moore y tente un examen « radical de révision et de refondation en philosophie morale »[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) G. E Moore, Principia Ethica, Barnes & Noble books,‎ 2005 (1re éd. 1903) (ISBN 0760765464, lire en ligne).
  2. (en) Ben Eggleston, « Everything is what it is, and not another thing », sur web.ku.edu, Université du Kansas,‎ juillet 2003.
  3. (en) Jesse Wolfe, Bloomsbury, Modernism, and the Reinvention of Intimacy, Cambridge University Press,‎ 16 juin 2011 (lire en ligne), p. 31.
  4. a et b André Topia, « Groupe de Bloomsbury », sur Encyclopædia Universalis (consulté le 19 mars 2013).
  5. Emmanuel Picavet et Sandra Laugier, « Présentation - Connaissance, nature, sens commun : G.E. Moore », Revue de métaphysique et de morale, no 51,‎ mars 2006, p. 281-290 (ISBN 9782130556008, DOI 10.3917/rmm.063.0281, lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :