Principauté de Galicie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Principauté de Galicie
Галицьке князівство uk

1084 – 1199

Blason
Informations générales
Statut Monarchie
Capitale Halych
Histoire et événements
1084 Formation des principautés indépendantes à Przemyśl, Terebovlia et Zvenyhorod
1144 Principauté unie sous Vladimirko de Galicie, capitale transférée à Halych
1153 Début du règne de Iaroslav Osmomysl
1199 Union avec la Volhynie au sein de la Principauté de Galicie-Volhynie sous Roman le Grand

Entités précédentes :

  • Alex K Peremyshel 2.svg Principauté de Przemyśl
  • Flag of Ternopil Oblast.jpg Principauté de Terebovlia
  • Zvenyhorodl h.png Principauté de Zvenyhorod

Entités suivantes :

Principauté de Galicie (en ukrainien Галицьке князівство) a été une principauté ruthène qui a existé de 1084 au 1199 avant d'être unie avec la Volhynie au sein du Royaume de Galicie-Volhynie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Galicie vers l'an mil[modifier | modifier le code]

Dès le VIe siècle les Croates blancs[1] se sont établis en Galicie et ont assimilé les tribus d'origine celtique qui les ont précédés. Le centre de leur union tribale aurait été l'actuel village de Stilsko, près de Lviv. Au IXe siècle, Svatopluk Ier, prince de la Grande Moravie étend son pouvoir sur les terres des Croates blancs. Lors de l'invasion de la Grande Moravie par les Magyars, ils occupent en 899 Halych[2].
En 981, Vladimir le Grand, prince de Kiev mène une campagne contre les croates blancs, probablement sans succès escompté, car il a organisé une deuxième campagne en 993 pour établir le pouvoir de la Rus' de Kiev[3]. Pendant le siècle suivant, les rois de Pologne (Boleslas Ier et les princes de Kiev (Iaroslav le Sage, Vsevolod Ier de Kiev) se disputent le territoire.

Principauté de Halych[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des souverains de Galicie.

En 1084, des principautés indépendantes ont émergé à Przemyśl, Terebovlia et Zvenyhorod, dirigées par les fils de Rostislav de Tmutarakan, respectivement, Riurik, Vassilko et Volodar. Alors que Vladimir Monomaque a consolidé l'autorité de Kiev sur la Rus' de Kiev, ces principautés ont pu échapper à son contrôle. En 1141, Vladimirko de Galicie les a réunies au sein d'une seule principauté et a transféré la capitale à Halych, d'où vient le nom de Galicie (version latinisée de "Halychyna", qui signifie en ukrainien "la terre de Halych").
Volodimirko a combattu les princes de Kiev, en s'alliant notamment à Iouri Dolgorouki de Rostov-Souzdal, mais sa tentative d'étendre son pouvoir sur la principauté de Volhynievoisine a échoué. Après une longue campagne contre les hongrois, menée en alliance avec l'empereur byzantin Manuel Ier Comnène, il a signé un traité de paix avec Géza II de Hongrie en 1152, en sécurisant ainsi l'indépendance de sa principauté.
À la mort de Vladimirko en 1153, il a été succédé par son fils, Iaroslav Ier Osmomysl. Sous son règne qui a duré 35 ans, la Galicie a connu une période de prospérité et du développement économique et s'est étendue jusqu'au delta du Danube.

Principauté (Royaume) de Galicie-Volhynie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Royaume de Galicie-Volhynie.

À la mort de Iaroslav Osmomysl, ses fils Oleg et Vladimir se sont disputé le pouvoir à Halych. Brièvement, la Galicie est tombée entre les mains de Béla III de Hongrie. À la mort de Vladimir en 1199, Roman de Volhynie, dit le Grand, s'est emparé de Galicie et a formé la principauté double de Galicie-Volhynie dont Halych est devenue la capitale.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Vjekoslav KLAIĆ Povijest Hrvata Nakladni Zavod MH, Zagreb
  2. Gesta Hungarorum (Chronique de l'histoire hongroise primitive écrite par l'auteur inconnu Magister P.)
  3. Повѣсть временныхъ лѣтъ (Chronique de Nestor, ou Chronique des temps passés), chnonique ruthène écrite aux alentours de 1111