Principauté de Bayreuth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Principauté (Margraviat) de Kulmbach / Bayreuth
Fürstentum (Markgraftum) Kulmbach / Bayreuth (de)

13981791

Description de cette image, également commentée ci-après

La principauté de Bayreuth en 1791.

Informations générales
Statut Principauté du Saint-Empire
Capitale Kulmbach (1398-1604)
Bayreuth (1604-1791)

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La principauté de Bayreuth (en allemand Fürstentum Bayreuth) ou Brandenburg-Bayreuth fut une principauté immédiate du Saint-Empire romain germanique, centrée sur la ville bavaroise de Bayreuth. Jusqu'en 1604, elle fut connue sous le nom de principauté de Kulmbach (en allemand : Fürstentum Kulmbach). Les souverains de Hohenzollern de cette principauté portèrent le titre de margraves, ce fut un margraviat non une marche.

Histoire[modifier | modifier le code]

La principauté de Brandebourg-Bayreuth fut créée après la mort de Frédéric V de Nuremberg, le 21 janvier 1398, lorsque ses terres furent divisées entre ses deux fils. Le fils aîné, Jean III de Nuremberg reçut Bayreuth, le plus jeune, Frédéric Ier de Brandebourg reçut la principauté d'Ansbach.

Les deux principautés de Bayreuth et Ansbach furent réunies après la mort de Jean III de Nuremberg, le 11 juin 1420. En 1415, Frédéric Ier de Brandebourg devint électeur de Brandebourg. À sa mort, le 21 septembre 1440, son territoire fut divisé entre ses fils : Kulmbach fut attribué à l'aîné, Jean IV de Brandebourg-Külmbach, tandis que le second fils, Frédéric II de Brandebourg reçut le Brandebourg, Ansbach échut au troisième fils Albert III Achille de Brandebourg.

En 1457, Jean III de Nuremberg renonça à ses droits, la principauté de Brandebourg-Kulmbach fut attribuée à Albert III Achille de Brandebourg. Plus tard, la principauté de Bayreuth fut divisée en différentes branches cadettes de la Maison de Brandebourg. En 1500, cette principauté devint une partie du Cercle de Franconie.

En 1655, Bayreuth fut répartie entre le Brandebourg-Bayreuth et le Brandebourg-Kulmbach. En 1726, ses terres furent réunies. La lignée de Brandebourg-Bayreuth s'éteignit le 20 janvier 1769 avec la mort de Frédéric-Christian. Cette principauté fut attribuée à Charles-Alexandre de Brandebourg-Ansbach. Le 2 décembre 1791, il vendit la souveraineté de sa principauté au roi Frédéric-Guillaume II de Prusse, le 28 janvier 1792, Bayreuth fut régit par des gouverneurs prussiens.

Liste des margraves de Bayreuth[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]