Princesse de Galles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lady Diana, princesse de Galles lors d'une visite officielle aux États-Unis.

Le titre de Princesse de Galles est un titre de courtoisie britannique porté depuis 1283 par l'épouse du prince de Galles, héritier du trône (s'il est le fils du souverain régnant). Le taux de mortalité des premiers princes de Galles étant assez haut, et peu d'entre eux étant mariés avant leur accession au trône, il n'y a eu que 10 princesses de Galles depuis 1283 contre 22 princes de Galles.

L'actuelle princesse de Galles est Camilla Parker Bowles[1], seconde épouse du prince Charles, qui utilise son titre secondaire de duchesse de Cornouailles. La dernière princesse de Galles à avoir porté son titre est Lady Diana Spencer, première épouse du prince Charles et mère de ses enfants William et Harry.

Histoire du titre[modifier | modifier le code]

Édouard II reçut le premier en 1301 de son père Edouard Ier le titre de prince de Galles, le titre fut ensuite traditionnellement accordé au fils aîné du souverain, les épouses des princes de Galles portant le titre de leurs maris. Plusieurs princesses de Galles devinrent par la suite reines consorts. Si leur mari décède avant d'accéder au trône les princesses n'utilisent traditionnellement pas le titre de princesse douairière de Galles. Après son divorce, Henri VIII obligea cependant Catherine d'Aragon à porter le titre de princesse douairière pour signifier la nullité de leur mariage (elle n'était plus dès lors que la veuve de son frère Arthur).

Au Royaume-Uni, une femme peut accéder au trône mais ne pouvait pas, jusqu'en 2011, être titrée princesse de Galles puisque le souverain pouvait être amené, à tout moment, à concevoir un fils qui deviendrait dès lors l'héritier et prince de Galles légitime. La princesse Elizabeth, fille aînée et héritière de George VI ne porta donc jamais le titre de princesse de Galles malgré la proposition qui en fut faite durant son adolescence pour rapprocher la monarchie du Pays des Galles[2]. De plus seul le fils du souverain peut porter le titre de prince de Galles. Ainsi, Victoria, héritière de son oncle Guillaume IV ne fut que la princesse Victoria de Kent jusqu'à son accession au trône. Depuis la réforme de la succession en 2011, les femmes ne cèdent plus la place à leurs frères plus jeunes, c'est dorénavant possible.

Liste des princesses de Galles[modifier | modifier le code]

Maison Plantagenêt[modifier | modifier le code]

Rang Portrait Nom Règne Notes
1 Joan of Kent.jpg Jeanne de Kent
(1328-1385)
1361-1376 Épouse d'Édouard de Woodstock, mieux connu sous le nom de Prince noir. Elle prend le titre de princesse douairière après la mort de son mari. Jeanne est la mère du roi Richard II d'Angleterre.
2 Anne Neville portrait.jpg Anne Neville
(1456-1485)
1470-1471 Épouse à l'âge de 15 ans Édouard de Westminster. Elle devient reine d'Angleterre lorsque son second mari Richard, duc de Gloucester accède au trône sous le nom de Richard III.

Maison Tudor[modifier | modifier le code]

Rang Portrait Nom Règne Notes
3 Michel Sittow 002.jpg Catherine d'Aragon
(16 décembre 1485 – 7 janvier 1536)
1501-1502 Épouse d'Arthur Tudor, fils ainé d'Henri VII d'Angleterre. Devenue veuve, elle épouse son frère devenu roi sous le nom d'Henri VIII et devient reine d'Angleterre. Après son divorce Henri la force à porter le titre de princesse douairière pour signifier la nullité de leur mariage.

Maison de Hanovre[modifier | modifier le code]

Rang Portrait Nom Règne Notes
4 Seeman Caroline von Ansbach.jpg Caroline d'Ansbach
(1er mars 1683 - 20 novembre 1737)
1714-1727 Épouse du prince George, prince de Galles, fils ainé de George Ier. Devient reine de Grande-Bretagne à la suite de l'accession au trône de son mari sous le nom de George II.
5 Augusta of Saxe-Gotha, Princess of Wales by Charles Philips.jpg Augusta de Saxe-Gotha-Altenbourg
(30 novembre 1719 – 8 février 1772)
1736-1751 Épouse du prince Frederick, prince de Galles, fils ainé de George II. Elle est la mère de George III du Royaume-Uni.
6 QueenCaroline1820.jpg Caroline de Brunswick
(17 mai 1768 - 7 août 1821)
1795-1820 Épouse du prince George, prince de Galles. Elle devient reine du Royaume-Uni après l'accession au trône de son mari sous le nom de George IV. Elle est la mère de Charlotte Augusta de Galles, longtemps unique héritière du trône.

Maison de Saxe-Cobourg-Gotha puis de Windsor[modifier | modifier le code]

Rang Portrait Nom Règne Notes
7 Queen Alexandra, the Princess of Wales.jpg Alexandra de Danemark
(1er décembre 1844 - 20 novembre 1925)
1863-1901 Épouse du prince Albert-Édouard, prince de Galles, fils ainé de la reine Victoria. Elle devient reine du Royaume-Uni suite a l'accession au trône de son mari sous le nom d'Édouard VII.
8 Queen Mary.jpg Mary de Teck
(26 mai 1867 – 24 mars 1953)
1901-1910 Épouse du prince George, prince de Galles, second fils du roi Édouard VII. Elle devient reine du Royaume-Uni suite a l'accession au trône de son mari sous le nom de George V.
9 Diana, Princess of Wales.jpg Diana Spencer
(1er juillet 1961 – 31 août 1997)
1981-1997 Première épouse du prince Charles, prince de Galles, fils ainé de la reine Élisabeth II. Ils divorcent en 1996 et elle décède dans un accident de voiture à Paris en 1997. Elle est la mère des princes William et Harry.
10 HRH Camilla Duchess Cornwall.png Camilla Shand
(née le 17 juillet 1947)
Depuis 2005 Seconde épouse du prince Charles, prince de Galles, même si elle est princesse de Galles en titre de par son mariage avec l'héritier de la couronne, elle se refuse à le porter car celui-ci est toujours fortement associé à Diana Spencer dans l'opinion britannique. Elle porte le titre secondaire de son époux, duchesse de Cornouailles.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un porte-parole du ministère des affaires constitutionnelles a déclaré au Sunday Times "[Camilla] prend automatiquement le titre de Princesse de Galles et tous les autres titres qui vont avec son mariage avec le Prince de Galles." The Sunday Times. 03.04.2005. 03/04/2005.
  2. Ben Pimlott, The Queen: Elizabeth II and the Monarchy, Londres, HarperCollins,‎ 2001 (ISBN 0-00-255494-1), p. 71-73