Prince du Grão-Pará

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pará.
Prince du Grão-Pará
Príncipe do Grão-Pará
Image illustrative de l'article Prince du Grão-Pará

Image illustrative de l'article Prince du Grão-Pará
Titulaire actuel
(dernier titulaire de l'époque monarchique)

Création 2 décembre 1825
Titre Prince brésilien
Abrogation 15 novembre 1889
Premier titulaire Marie de Portugal
Dernier titulaire Pierre du Brésil
Résidence officielle Palais de Saint-Christophe
(Rio de Janeiro)

Au Brésil, le titre de prince du Grão-Pará[1] désignait le second prince dans l'ordre de succession au trône impérial. Attribué officiellement à trois reprises, le titre fait référence à la plus grande province d'alors : le Grão-Pará.

Le titre a commencé à être utilisé avant l'indépendance du Brésil, mais c'est la constitution de 1824 qui va le définir juridiquement, dans son article 105 : « l'héritier présomptif de l'empire portera le titre de prince impérial et son fils aîné celui de prince du Grão-Pará ; ses autres enfants celui de prince […] ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Brésil impérial[modifier | modifier le code]

La première à utiliser le titre est Marie de Portugal, en tant que fille aînée du prince royal de Portugal, elle l'utilise conjointement avec celui de princesse de Beira. À l'époque, il ne s'agit donc pas d'un titre brésilien à proprement parler, le Brésil étant encore sous domination portugaise.

Après la proclamation de l'indépendance du Brésil le 12 octobre 1822, elle prend le titre de princesse impériale du Brésil. Cependant, Marie fut également la première à porter le titre brésilien, puisqu'à la naissance de son frère, Pierre du Brésil, le 2 décembre 1825, elle perd son titre de princesse impériale pour redevenir princesse du Grão-Pará, malgré le fait que la constitution réserve clairement ce titre au mâle premier né du prince impérial. Elle profite brièvement de ce titre, puisqu'en devenant reine de Portugal en 1826, elle renonce de facto à tous ses titres brésiliens.

Le titre n'est plus utilisé jusqu'à la naissance de Pierre du Brésil, fils de la princesse impériale Isabelle du Brésil et de Gaston d'Orléans. Il est à noter qu'Isabelle du Brésil avait eu une première fille, mais étant mort-née, le titre de princesse du Grão-Pará ne lui avait pas été attribué.

Après la monarchie[modifier | modifier le code]

En 1908, à la suite de son mariage avec Élisabeth Dobrzensky de Dobrzenicz, Pierre du Brésil, devenu « prince impérial du Brésil » à la mort de son grand-père l'empereur Pierre II en 1891, est contraint par sa mère de renoncer à ses droits au trône brésilien, ce à quoi il consent. Son frère Louis devient donc de jure « prince impérial du Brésil ». Le fils de ce dernier, Pierre devient ainsi « prince du Grão-Pará ». Actuellement, le titre de « prince du Grão-Pará » n'est plus porté dans la branche de Vassouras puisque l'actuel « prince impérial », Bertrand, n'a pas d'enfant.

Néanmoins, le fils de Pierre du Brésil, Pierre-Gaston d'Orléans-Bragance va estimer que la renonciation de son père était strictement personnelle et, de son propre chef, se considérera comme l'empereur titulaire du Brésil. Il est à l'origine de la branche de Petropolis, dans laquelle le titre de « prince du Grão-Pará » est actuellement porté par Pierre d'Orléans-Bragance.

Liste des princes du Grão-Pará[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La tradition française veut que l'on dise plutôt prince de Grão-Pará, mais l'usage moderne a retenu prince du Grão-Pará, traduisant littéralement du portugais príncipe do Grão-Pará.
    On trouve parfois le titre francisé de prince de Grand-Para.