Prince William (voilier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prince William
Le Prince William au large de Cascais, Portugal, en 2008
Le Prince William au large de Cascais, Portugal, en 2008

Équipage 6 marins et 11 bénévoles
Gréement brick
Débuts 2001
Longueur hors-tout 59,40 m
Longueur de coque 40,60 m
Maître-bau 9,90 m
Tirant d'eau 4,50 m
Voilure 1 162 m2 (18 voiles)
Déplacement 635 tonnes
Capacité 48 stagiaires
Vitesse 10 à 13 nœuds
Chantier Appledore Ships Yards, comté de Devon
Armateur Tall Ships Youth Trust
Port d’attache Portsmouth, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

Le Prince William est un brick moderne construit en 2001 au chantier de l'Appledore[1] dans le North Devon, pour servir de navire-école à la Tall Ships Youth Trust (anciennement Sail Training Association), organisme britannique de formation maritime à la voile pour des jeunes de 16 à 25 ans.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Prince William et son sister-ship le Stavros S. Niarchos ont été commandés pour remplacer les deux goélette à trois mâts, le Malcom Miller et le Sir Winston Churchill qui assuraient le même service et qui furent vendues pour cause de vétusté.

Ces deux nouveaux bricks furent conçus par Michael Willoughby. Les coques, réalisées en Allemagne pour un autre projet, furent rachetées en 1997 par la STYT et les deux bricks furent terminées au chantier de l'Appledore.

En 2005, lors d'une course de la Tall Ships' Races entre Newcastle et Fredrikstad, le Prince William, en tant qu'auxiliaire des gardes-côtes du Royaume-Uni a répondu à un appel de détresse du chalutier Lowestoft qui faisait naufrage.

En 2007, le Prince William a fait sa dernière prestation pour la STYT, avant d'être vendu, lors de la 6e Brig Match Race de Portsmouth, du 29 octobre au 1er novembre. Il a lutté, durant 4 courses, contre le Stavros S. Niarchos qui remporta l'épreuve. Il sera remplacé par quatre yachts plus petits pour augmenter le nombre de stagiaires par année.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Appledore Ships Yards

Sources:

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :