Prince Nico Mbarga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Prince nico mbarga (1er janvier 1950 – 24 juin 1997) est un chanteur, compositeur et interprète camerounais de son père et nigerian par sa mère. Né au Nigéria en 1950 de parents Camerouno-Nigérian, Nicolas Mbarga de son vrai nom, a toujours été à cheval entre les deux pays mixant avec talent les influences et rythmes des deux cultures. Après un séjour de quelques années au Cameroun pour cause de guerre civile au Nigéria, Prince Nico retourne au Nigéria au début des années 70 et fonde le Rocafil Jazz. Rapidement reconnu chez lui, la renommée du groupe explose en 1976 avec l'énorme succès international du morceau Sweet Mother sur l'album du même nom. Titre qui reste encore de nos jours le record de vente jamais réalisé en Afrique (on parle de 13 à 30 millions d'exemplaires en fonction des sources). Après un séjour en Angleterre dans les années 80, Prince Nico met un terme à sa carrière musicale et se consacre à la gestion de ses deux hôtels au Nigéria jusqu'à sa mort des suites d'un accident de moto en 1997.

Il laissera derrière lui une vingtaine d'albums, un jeu de guitare reconnaissable parmi 100 et surtout une formidable musique...