Prince Morikuni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le prince Morikuni (守邦親王?) (1301 - 1333, règne du 19 juin 1308 au 25 septembre 1333) est le neuvième shogun du shogunat de Kamakura[1].

Il est fils du huitième shogun, le prince Hisaaki et petit-fils de l'empereur Go-Fukakusa. C'est également un dirigeant fantoche contrôlé par Hōjō Takatoki, shikken ou premier ministre du shogunat[2].

Après la disparition du bakufu de Kamakura, il devient moine bouddhiste et meurt peu après.

Au shogunat de Kamakura succède la restauration de Kenmu.

Ères du bakufu de Morikuni[modifier | modifier le code]

Les années pendant lesquelles Morikuni est shogun sont réparties sur plusieurs ères ou nengō[3].

Pre cour Nanboku-chō
Nanboku-chō Cour du sud

Ères reconnues par la Cour légitime (telle que déterminée par un récrit Meiji)

Nanboku-chō Cour du nord

Ères reconnues par la Cour prétendante (telle que déterminée par un récrit Meiji)

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nussbaum, Louis-Frédéric. (2005). "Morikuni Shinnō" in 'Japan Encyclopedia, p. 660 sur Google Livres.
  2. Titsingh, Isaac. (1834). 'Annales des empereurs du japon, p. 281. sur Google Livres
  3. Titsingh, Isaac. (1834). 'Annales des empereurs du japon, pp. 278-300. sur Google Livres