PRINCE2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Prince2)
Aller à : navigation, rechercher

PRINCE2 (PRojects IN Controlled Environments) est une méthode de gestion et de certification de projet structurée qui se focalise sur trois points : l'organisation, la gestion et le contrôle du projet. Il est décrit comme une méthode générique et structurée pour appréhender, gérer et mener jusqu'à accomplissement n'importe quel type de projet, quelle que soit sa taille.

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1975 : Simpact Systems Ltd crée une méthode de gestion de projet baptisée PROMPT. Elle est basée sur des expériences pratiques réussies. Au départ, la méthode repose sur l'évaluation continue du projet par rapport aux résultats escomptés par l'organisation.
  • 1979 : PROMPT est adopté par le CCTA (Central Computer and Telecommunications Agency) comme norme à utiliser pour tous les projets dans le domaine des Technologies de l'Information du Royaume-Uni.
  • 1980 : Le CCTA est rebaptisé OGC (Office of Government Commerce)
  • 1989 : PRINCE est lancé et remplace PROMPT dans les projets du gouvernement britannique.
  • 1996 : La version de la méthode (PRINCE2) a été étendue et rendue plus flexible pour pouvoir gérer des projets de tous types et de toutes envergures.
  • 2009 : L'OGC, publie le 16 juin 2009, PRINCE2:2009, fruit d'un travail de révision en profondeur pour rendre PRINCE2 moins ambigüe et plus compatible avec les autres démarches de l' OGC (ITIL, P3O, P3M3, MSP, M_o_R etc.). Le choix du nom, en place de PRINCE3, a été choisi pour caractériser la démarche de continuité, et de fidélité aux fondamentaux de la méthode.

L'OGC est propriétaire de la méthode PRINCE2 mais également dépositaire et à l'origine de ITIL, recueil des meilleures pratiques de gestion des services informatiques. PRINCE2 relève cependant du domaine public.

Projet[modifier | modifier le code]

  • Un projet est une organisation temporaire créée dans le but de délivrer un ou plusieurs produits d'affaires définis dans un cas d'affaire (Business Case) approuvé.
  • Les projets doivent toujours être maîtrisés pour réussir.


Note.

Un programme est un ensemble de projets. La gestion d'un programme d'entreprise est assurée par des personnes dirigeantes de plusieurs projets afin qu'ils aient une vue globale des projets existants.

Un portefeuille est un ensemble de programmes.

Méthode[modifier | modifier le code]

La méthode tient compte des facteurs changeants de l’environnement du projet susceptibles d’influencer son succès.

PRINCE2 identifie six variables : contraintes de temps, contraintes de coût, cible qualité, cadre, risques et enfin bénéfices. Lorsqu'un niveau sur chacune de ces variables est fixé pour un projet, elles deviennent ses contraintes ou cibles de performance.

La méthode est constituée de trois familles d'éléments, nommées : principes, thèmes et processus.

Principes[modifier | modifier le code]

PRINCE2 s'enracine sur des fondamentaux de principes transcendants, inhérents à la gestion de projet dans sa généralité, dont il fait découler les articulations de son approche et qui sont au nombre de sept :

  • Justification permanente de la raison d'affaire du projet
  • Prise en compte de l'expérience accumulée, à la fois en s'inspirant des leçons du passé et en déployant un mécanisme permettant de capturer et archiver pour l'avenir les observations durant le projet en cours
  • Définition de roles et de responsabilités pour assurer les aspects du déroulement du projet
  • Découpage du projet en étapes intermédiaires de taille permettant un contrôle aisé
  • Gestion par exception, qui implique de définir un champ d'autonomie pour chaque strate hiérarchique au delà duquel seulement un mécanisme d'alerte est lancé dans la chaine de gestion, ceci dans le but d'alléger le fardeau de cette dernière
  • Centrage du projet, de son organisation et de sa préparation sur le produit final attendu de celui-ci
  • Adaptabilité de la méthode de gestion à l'environnement du projet

Ces sept principes fondamentaux identifiés par PRINCE2 résonnent dans toutes les techniques de la méthode.

Thèmes[modifier | modifier le code]

Les thèmes aident à la structuration du projet et sont au nombre de sept, comme les principes dont ils s'inspirent:

  • La raison d'affaire est définie clairement dès le début du projet et reconsidérée tout au long de son déroulement. Si elle vient à disparaître, le projet passe en phase de cloture. Ce thème incarne le premier principe de la justification permanente de la raison d'affaire du projet.
  • L'organisation du projet va assigner les rôles des différents acteurs pour la direction, la gestion, le contrôle, etc. du projet. Là encore, il s'agit d'aspects découlant directement du principe de définition des rôles et responabilités. PRINCE2 promeut quatre strates de gestion. La première est hiérarchiquement au dessus du projet : il s'agit du commenditaire. Dans les organisations d'une certaine taille, les projets sont groupés dans des portefeuilles détenus par des programmes : pour cette raison la terminologie PRINCE2 pour cette strate est Gestion de Programme. A la strate immédiatement inférieure on trouve la plus haute structure hiérarchique du projet : le Conseil. L'Exécutif du Conseil, identifié par le programme, est la personne responsable du projet. Sur recommendation ou non de la Gestion de Programme, l'Exécutif s'entoure des personnes nécessaires pour représenter les intérêts clients/utilisateurs de même que ceux des fournisseurs qui vont réaliser le projet concrètement. Il s'agit de la strate de Direction. Le Conseil nomme le Gestionnaire de Projet à la troisième strate. Le gestionnaire peut être épaulé par un Soutien de Projet, qui est une ressource administrative. C'est la strate de Gestion proprement dite. A un niveau encore inférieur, on trouve la strate de Réalisation, là où les produits du projet prennent effectivement corps. Sa complexité peut nécessiter le concours d'équipes de travailleurs spécialisés qui seront menées par des Gestionnaires d'Équipes, dépendant directement du Gestionnaire de Projet.
  • La principe de focalisation de la méthode PRINCE2 sur les produits et résultats du projet commandent le thème de l'assurance qualité
  • Le principe du contrôle étroit de la réalisation du projet par morcellement en étapes séquentielles demande un effort de planification qui est un autre thème identifié par PRINCE2. Trois niveaux de planification sont distingués : la planification du projet dans son ensemble, qui est essentiellement la référence pour le suivi assuré par le Conseil de Projet, la planification des étapes qui est l'outil du Gestionnaire de Projet pour en assumer le déroulement et enfin la planification pour les équipes de travail attachées aux tâches à réaliser, ce dernier niveau étant optionel pour PRINCE2.
  • Le principe de gestion par exception apparaît dans le thème de considération des risques et opportunités
  • Le thème du changement, dans lequel apparaît aussi le principe de gestion par exception, identifie un évènement quand il est anticipé que ses conséquences ime
  • pacteront les objectifs ou produits du projet, sa planification ou son respect des contraintes de performance. Décidés ou subis, les évènements sont distribués entre trois catégories par PRINCE2 : des requêtes formulées, un manquement ou un défaut d'un bien ou service attendu dans la planification du projet ou une dernière catégorie de problèmes généraux.
  • Le thème de suivi de la progression du projet. L'évaluation de la progression s'effectue à l'aide de deux types de contrôle : l'un périodiquement, le second aux points d'articulation de la gestion du projet.

Processus[modifier | modifier le code]

PRINCE2 distingue sept types de processus de gestion qui servent à segmenter la direction du projet. Un processus est un ensemble structuré d'activités conçues pour réaliser un objectif spécifique. Il prend un ou plusieurs éléments ou clefs définis en entrée - information, requête - et les transforme en éléments ou clefs de sortie - décision, approbation, information.

Chaque processus est désigné par une abréviation, les initiales en début de ligne correspondent aux initiales en anglais et en fin de ligne leur traduction en français.

  1. (SU) - Elaborer un projet (EP) est la première étape pour définir tous les prérequis lorsque le mandat pour un projet est émis par une organisation. Le mandat identifie l'executif du projet qui nomme par la suite le reste de la structure de gestion, à commencer par le gestionnaire de projet.Consultation des archives pour tirer parti de l'expérience accumulée, étoffement du mandat en un bref de projet et planification de l'étape d'initialisation sont les principaux produits et activités de ce processus.
  2. (DP) - Diriger un projet (DP) est un processus spécifique au Conseil pour assurer la direction du projet sur toute sa durée de vie. Ses activités se divisent essentiellement en décisions et approbations d'un coté et en un mécanisme de communication informelle pour rester en prise avec le déroulement du projet de l'autre. Ce processus s'amorce dès que le Conseil a pris naissance, au début du processus d'élaboration du projet.
  3. (IP) - Initialiser un projet (IP)
  4. (CS) - Contrôler une séquence (CS)
  5. (MP) - Gérer la livraison du produit (LP)
  6. (SB) - Gérer une limite de séquence (LS)
  7. (CP) - Clore le projet (CP)

On peut regrouper ces étapes en quatre processus :

  1. Démarrage (SU)
  2. Initialisation (IP)
  3. Exécution (CS,MP,SB)
  4. Clôture (CP)


Avant le projet, quelqu'un a une idée d'affaire et donne un mandat à une personne de la direction pour l'analyser dans un éventuel projet, c'est la commande du projet. Cette personne désignée et membre de la direction va élaborer ou démarrer le préprojet dans le processus EP. Elle va nommer un chef de projet qui va effectuer la première préanalyse pour déterminer si l'idée vaut la peine de mettre en place un projet. A partir de ce moment là le chef de projet va réaliser certaines activités et fournir des éléments de réponse à la direction qui décidera souverainement de l'initialisation ou non du projet (IP).

(DP) concerne les autorités responsables (direction, représentant expérimenté des utilisateurs, représentant expérimenté des fournisseurs du produit, etc) pour la longueur du projet [depuis la fin de (EP) jusqu'à la fin de (CP).


Prince2

Thèmes[modifier | modifier le code]

PRINCE2 comporte également 7 thèmes utilisés par les différents processus. Ils décrivent les aspects de la gestion de projet qui doivent être abordés continuellement pour que le projet puisse être mené à bien :

  1. Cas d'affaire : Pourquoi (justification du point de vue métier) ?
  2. Organisation : Qui ? Rôle et responsabilité ?
  3. Qualité : Quoi ? (caractéristiques)
  4. Plan : Quoi ? Comment ? Quand ? Combien ?
  5. Risques : Que se passe-t-il et que fait-on si ?
  6. Changement : Quel est l'impact ?
  7. Progression : Où sommes nous actuellement ? Où allons nous ? Devons-nous continuer ?

Techniques[modifier | modifier le code]

PRINCE2 comporte de plus, 3 aspects techniques distincts :

  1. Planification basée sur les produits (recommandée)
  2. Technique de contrôle de la qualité (facultative)
  3. Technique de contrôle des changements (facultative)

Détail des processus[modifier | modifier le code]

(SU) - Elaborer un projet - (EP)[modifier | modifier le code]

Processus dans lequel le projet est défini. On examine s'il est utile. En pratique, c'est une phase courte et rigoureuse où le responsable du projet collabore intensivement avec le commanditaire. Le projet est commandé officiellement et le responsable détermine alors la composition et l'organisation du projet.

Ce processus consiste en six étapes :

  • (SU1) – Nommer l'exécutif et le chef de projet (EP1)
  • (SU2) – Composer l'équipe de gestion du projet (EP2)
  • (SU3) – Nommer l'équipe de gestion du projet (EP3)
  • (SU4) – Préparer l'exposé du projet (EP4)
  • (SU5) – Définir l'approche du projet (EP5)
  • (SU6) – Planifier la séquence d’initialisation (EP6)

(IP) - Initialiser le projet - (IP)[modifier | modifier le code]

Processus obligatoire dans tout projet PRINCE2. Une réflexion qui permet d'établir de solides bases au projet avant d'agir. On y détermine les résultats escomptés, le planning, les tâches et les responsabilités de chacun. L'étape la plus importante de ce processus est le "document d'initialisation de projet" (PID/DIP).

Ce processus consiste en six étapes :

  • (IP1) – Planifier la qualité (IP1)
    • Détails d'un "plan qualité"
    • Harmonisation avec les processus de qualité déjà en place dans l'organisation
    • Définir les techniques et les méthodes utilisées
    • Qui sont les principaux intéressés ?
  • (IP2) – Planifier le projet (IP2)
  • (IP3) – Affiner le Cas d'Affaire et les risques (IP3)
  • (IP4) – Créer les contrôles du projet (IP4)
  • (IP5) – Créer les dossiers du projet (IP5)
  • (IP6) – Assembler le document d’initialisation du projet [DIP] (IP6)

(DP) - Diriger un projet - (DP)[modifier | modifier le code]

  • (DP1) – Autoriser l'Initialisation (DP1)
  • (DP2) – Autoriser un projet (DP2)
  • (DP3) – Autoriser un plan de séquence ou un plan d’exception (DP3)
  • (DP4) – Donner des directives appropriées (DP4)
  • (DP5) – Confirmer la clôture du projet (DP5)

(CS) - Contrôler une séquence - (CS)[modifier | modifier le code]

  • (CS1) – Autoriser un lot de travaux (CS1)
  • (CS2) – Evaluer la progression (CS2)
  • (CS3) – Collecter les incidences de projet (CS3)
  • (CS4) – Analyser les incidences de projet (CS4)
  • (CS5) – Examiner l'état de la séquence (CS5)
  • (CS6) – Rapporter les points clés (CS6)
  • (CS7) – Mener des actions correctives (CS7)
  • (CS8) – Référer des incidences de projet (CS8)
  • (CS9) – Receptionner un lot de travaux achevé (CS9)

(MP) - Gérer la livraison des produits - (LP)[modifier | modifier le code]

  • (MP1) – Accepter un lot de travaux (LP1)
  • (MP2) – Exécuter un lot de travaux (LP2)
  • (MP3) – Livrer un lot de travaux (LP3)

(SB) - Gérer les limites de séquences - (LS)[modifier | modifier le code]

  • (SB1) – Planifier une séquence (LS1)
  • (SB2) – Mettre à jour le plan de projet (LS2)
  • (SB3) – Mettre à jour le Cas d'Affaire (LS3)
  • (SB4) – Mettre à jour le recueil des risques (LS4)
  • (SB5) – Rapporter une fin de séquence (LS5)
  • (SB6) – Produire un plan d’exception (LS6)

(CP) - Clore un projet - (CP)[modifier | modifier le code]

  • (CP1) – Préparer la fin du projet (CP1)
  • (CP2) – Identifier les actions de suivi (CP2)
  • (CP3) – Evaluer le projet (CP3)

Détail des aspects techniques[modifier | modifier le code]

Trois techniques sont préconisées mais on peut cependant leur adjoindre d'autres techniques en vigueur dans l'entreprise

Technique Planification Basée sur le Produit[modifier | modifier le code]

Implique la production de :

  • Description de Produit du produit final
  • Structures de décomposition du produit (SDP)
  • Description de produit
  • Diagrammes de flux des produits (DFP)

Technique des Revues Qualité[modifier | modifier le code]

Technique de Maîtrise des Changements[modifier | modifier le code]

Trois types :

  • Demande de changement (ou RFC).

Proposition demandée pour un changement du référentiel d'un produit.

  • Hors spécifications.

Quelque chose qui devrait être fourni par le projet mais qui n'est actuellement pas fourni (ou prévu qu'il ne soit pas fourni). Cela peut être un produit manquant ou qui ne réunit pas les spécifications.

  • Questions et problèmes

Toute question que le gestionnaire de projet doit résoudre ou escalader.

Ces 3 types d'évènements concernent uniquement un évènement qui est survenu, non planifié et qui exige une action du gestionnaire.

Certification[modifier | modifier le code]

Il existe deux types de certification PRINCE2™, reconnues dans le monde entier. Ces certificats peuvent se passer l'un après l'autre très rapidement, suivant les centres de formations agréés. Ces certificats et se définissent ainsi:

Examen PRINCE2 ™ Fondamental

Cet examen vérifie qu’un collaborateur dispose des connaissances nécessaires pour participer à un projet géré selon la méthode PRINCE2 ™. La réussite de cet examen et ainsi l'obtention du certificat passe par la maîtrise des principes et de la terminologie de la méthode, et plus précisément :

  • la description des objectifs et des principales tâches des différents rôles, des huit composantes, des huit processus et de leurs sous-processus, ainsi que des techniques ;
  • la citation des documents générés par les différents processus, et la connaissance des processus et documents correspondants ;
  • la description de l’objectif principal et le contenu des documents ;
  • l'explication des relations entre les processus, les produits à livrer, les rôles et la gestion d’un projet.

Examen PRINCE2 ™ Praticien

Cet examen est la garantie d'une maîtrise parfaite de la méthode PRINCE2 ™ pour gérer un projet. Le candidat doit avoir réussi, auparavant, l’examen Fondamental et doit être capable d’appliquer et d’adapter les principes de la méthode PRINCE2 ™ pour anticiper les attentes et éviter ou prévoir les problèmes d’un projet donné. Plus particulièrement, le candidat doit :

  • expliquer tous les processus, toutes les composantes et toutes les techniques de manière détaillée et donner des exemples de produits tels qu’ils pourraient être réalisés pour répondre aux besoins d’un projet donné ;
  • démontrer qu’il comprend les relations entre les processus, les composantes, les techniques et les produits PRINCE2 ™ et qu’il est en mesure de les mettre en œuvre ;
  • prouver qu’il comprend le pourquoi des processus, des composantes et des techniques de PRINCE2 ™ et les principes qui les sous-tendent ;
  • démontrer qu’il est capable d’adapter PRINCE2 ™ aux besoins du projet.

(PRINCE2™ est une marque déposée de l‘OGC (Office of Government Commerce)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]