Primošten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Primošten
Blason de Primošten
Héraldique
Le port de plaisance de Primošten
Le port de plaisance de Primošten
Administration
Pays Drapeau de la Croatie Croatie
Comitat Šibenik-Knin
Maire
Mandat
Stipe Petrina
2005-2009
Code postal 22202
Indicatif téléphonique international +(385)
Indicatif téléphonique local 022
Démographie
Population 1 761 hab. (2001)
Densité 31 hab./km2
Population municipalité 3 776 hab. (2001)
Densité 66 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 35′ 13″ N 15° 55′ 38″ E / 43.5869, 15.9272 ()43° 35′ 13″ Nord 15° 55′ 38″ Est / 43.5869, 15.9272 ()  
Altitude 0 m
Superficie 5 718 ha = 57,18 km2
Superficie municipalité 5 718 ha = 57,18 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Europe

Voir sur la carte administrative d'Europe
City locator 14.svg
Primošten

Géolocalisation sur la carte : Croatie (administrative)

Voir la carte administrative de Croatie
City locator 14.svg
Primošten

Géolocalisation sur la carte : Croatie (relief)

Voir la carte topographique de Croatie
City locator 14.svg
Primošten
Liens
Site web http://www.primosten.hr

Primošten (en italien : Capocesto) est un village et une municipalité située en Dalmatie, dans le comitat de Šibenik-Knin, en Croatie. Au recensement de 2001, la municipalité comptait 2 992 habitants, dont 97,03 % de Croates[1] et le village seul comptait 1 761 habitants[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

La localité est située à environ 20 km au sud de Šibenik et à 35 km de l’aéroport de Split. La cité historique se situe sur une presqu’île rocheuse, alors que la cité nouvelle s’étend sur la terre ferme. Primosten est entouré par sept îlots inhabités.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l’origine, Primošten était une petite île rocheuse en forme de cône, reliée à la terre ferme par un pont mobile, qui fut remplacé par un terre-plein artificiel. L’origine du nom de Primošten, qui remonte à 1564, vient justement du terme croate primostiti qui signifie « jeter un pont ».

Primošten, comme toute la région, a appartenu pendant plusieurs siècles à la République de Venise, dont on retrouve l’architecture sur ce qui reste du mur d’enceinte du XVIIe siècle. Le plus vieux témoignage est l’église Saint-Georges (1485, restaurée en 1760), située au sommet de l’île, près du cimetière marin.

Localités[modifier | modifier le code]

La municipalité de Primošten compte 6 localités :

Économie[modifier | modifier le code]

Vue du complexe hôtelier depuis le village
  • L’économie traditionnelle reste la pêche, la culture de l’olivier et de la vigne
  • Le tourisme présente l’aspect majeur de l’économie de la commune avec :
    • La cité historique avec ses petites ruelles fleuries, les vieilles maisons de pierre dont certaines ont encore leur toit de lauze, le petit sentier qui fait le tout de l’île et les nombreuses petites auberges cachées dans des cours intérieures ou en terrasse avec vue sur les eaux turquoise de la mer.
    • L’autre presqu’île et son grand complexe hôtelier noyé dans la pinède.
    • Les plages de gravier ou de roche (attention aux oursins).
    • Le port de plaisance.
    • Les locations de maisons et d’appartements de vacances

Galerie Photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement de 2001 : (en) « Population by ethnicity, by towns/municipalities, census 2001 », sur dzs.hr, Crostat - Bureau central de statistiques (consulté le 7 juillet 2008)
  2. (en) « Population by sex and age by settlements, census 2001 », sur dzs.hr, Crostat - Bureau central de statistiques (consulté le 7 juillet 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]