Primaires présidentielles du Parti républicain américain de 2008

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les primaires républicaines de 2008 sont le processus par lequel les membres du parti républicain des États-Unis désignent leur candidat à l'élection présidentielle de cette année.

Les candidats au poste de président et de vice-président furent sélectionné à l'aide d'une série de primaires et de caucuses dans les différents États et territoires des États-Unis, conduisant à une convention nationale républicaine qui eut lieu du 1er au 4 septembre 2008 à Minneapolis/Saint Paul, Minnesota. La majorité simple des votes des délégués (1 191 sur 2 380) était requise pour être investi.

Candidats[modifier | modifier le code]

Les personnes suivantes (classées par ordre alphabétique de leur nom de famille) se sont déclarées candidat à l'investiture du parti républicain :

Sélection des délégués[modifier | modifier le code]

Pour chaque État, le comité national républicain alloue quatre types de délégués[1] :

  • Trois délégués de district (district level delegates) pour chaque district congressionel ; le nombre de districts varie suivant les États.
  • Dix délégués itinérants (at-large delegates), quelle que soit la population de l'État.
  • Trois délégués de parti (party delegates), quelle que soit la population de l'État : ses deux délégués auprès de comité national et le président du parti républicain local.
  • Un certain nombre de délégués de bonus (bonus delegates) pour posséder un sénateur ou gouverneur du parti républicain, avoir envoyé une délégation majoritairement républicaine à la Chambre des représentants, garder un contrôle républicain partiel ou total au Congrès de l'État ou avoir voté en majorité pour George W. Bush lors de l'élection présidentielle de 2004.

Les territoires, contrairement aux États, ne possèdent que des délégués itinérants et de parti.

Si le parti démocrate exige un système de représentation proportionnelle à l'intérieur d'un État, le parti républicain ne possède pas une telle restriction. Dans le cas des États utilisant un système de primaires, certains ont choisi une méthode où le vainqueur au niveau national gagne tous les délégués, d'autres font de même au niveau des districts et d'autres encore ont adopté un procédé proportionnel. En outre, si les délégués du parti démocrate sont obligés de soutenir le candidat pour lesquels ils ont été élus, chaque parti républicain local détermine si ses délégués y sont contraints et pour combien de voix.

Dans le cas des États à caucuses, la plupart des partis locaux utilisent un processus en deux temps. Une élection « à blanc » (straw poll, souvent appelée presidential preference poll, « élection de préférence présidentielle ») est menée parmi les participants au caucus. Les résultats sont fournis aux médias et publiés par le parti. Les délégués sont ensuite élus pour les conventions de comté. Ceux-ci élisent les délégués pour la convention de l'État, lesquels élisent finalement les délégués nationaux. À chaque niveau, les délégués peuvent être liés à un candidat ou non. Si ce n'est pas le cas, ils ne sont pas obligés de suivre les résultats de l'élection de préférence présidentielle.

Calendrier[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Les candidats républicains feront campagne pour l'investiture à travers une série d'élections primaires et de caucus, en quatre phases successives.

Les tableaux ci-dessous résument, pour chaque État ou territoire, la date et le mode de désignation ainsi que le nombre de délégués et leur répartition.

Première phase : soutiens[modifier | modifier le code]

À la différence du parti démocrate, les membres républicains du Congrès et les gouverneurs ne sont pas automatiquement délégués à la convention nationale ; leur soutien peut cependant avoir un impact sur les électeurs lors des primaires.

Pour chaque État et territoire, les seuls délégués automatiques sont les deux membres du comité national républicain et le président du parti. Ces « super-délégués », quoiqu'officiellement indépendants, peuvent prendre publiquement position pour un candidat.

Deuxième phase : primaires et caucuses en avance[modifier | modifier le code]

Élection Délégués
Date État Type Districts Itinérants Parti Bonus Total Procédé
3 janvier Iowa Caucus 15 10 3 12 40
5 janvier Wyoming Conventions[2] 3 10 3 12 12/28 [12/14]
8 janvier New Hampshire Primaire 6 10 3 5 24 [12]
15 janvier Michigan Primaire 45 10 3 2 60 [30]
19 janvier Nevada Caucus 9 10 3 12 34
Caroline du Sud Primaire 18 10 3 16 47 [24]
22 janvier (district)
9 février (itinérants)
Louisiane Caucus 21 10 3 13 21/47
25 janvier - 5 février Hawaii Caucus 6 10 3 1 20
29 janvier Floride Primaire 75 10 3 26 114 [57]
1er février Maine Caucus 6 10 3 2 21

Controverse sur le 5 février[modifier | modifier le code]

Selon le règlement du comité national républicain, aucun État ne peut organiser ses primaires avant le 5 février. Ainsi, la Caroline du Nord, la Floride, le Michigan, le New Hampshire et le Wyoming se sont vu retirer la moitié de leur délégués pour les avoir organisées avant cette date.

Troisième phase : Super Tuesday[modifier | modifier le code]

Depuis le début 2007, de nombreux États et territoires ont avancé la date de leurs primaires ou caucuses au 5 février 2008. La première primaire quasi nationale se tiendra donc ce jour-là. Le phénomène avait déjà été rencontré lors des élections présidentielles précédentes et était nommé Super Tuesday (« super mardi », les primaires s'effectuant généralement en mardi) ; au vu de l'ampleur prise par cette date en 2008, elle a été entre autres surnommée Super Duper Tuesday[3] ou Tsunami Tuesday[4].

Élection Délégués
Date État Type Districts Itinérants Parti Bonus Total Procédé
5 février Alabama Primaire 21 10 3 14 48
Alaska Caucus 3 10 3 13 29
Arizona Élection de préférence présidentielle 24 10 3 16 53
Arkansas Primaire 12 10 3 9 34
Californie Primaire 159 10 3 1 173
Colorado Caucus 21 10 3 12 46
Connecticut Primaire 15 10 3 2 30
Dakota du Nord Caucus 3 10 3 10 26
Delaware Primaire 3 10 3 2 18
Géorgie Primaire 39 10 3 20 72
Illinois Primaire de préférence présidentielle + élection de délégués 57 10 3 0 70
Massachusetts Primaire 30 10 3 0 43
Minnesota Caucus 24 10 3 4 41
Missouri Primaire 27 10 3 18 58
Montana Caucus à invitation 3 10 3 9 25
New Jersey Primaire 39 10 3 0 52
New York Primaire 87 10 3 1 101
Oklahoma Primaire 15 10 3 13 41
Tennessee Primaire 27 10 3 15 55
Utah Primaire 9 10 3 14 36
Virginie-Occidentale Convention 9 10 3 8 18/30

Quatrième phase : reste de la course[modifier | modifier le code]

Élection Délégués
Date État Type Districts Itinérants Parti Bonus Total Procédé
9 février Kansas Caucus 12 10 3 14 39
Washington Caucus 27 10 3 0 18 sur 40
12 février District de Columbia Primaire 0 16 3 0 19
Maryland Primaire 24 10 3 0 37
Virginie Primaire 33 10 3 17 63
19 février Wisconsin Primaire 24 10 3 3 40
Washington Primaire 27 10 3 0 19 sur 40
4 mars Ohio Primaire 54 10 3 21 88
Rhode Island Primaire 6 10 3 1 20
Texas Primaire/Caucus 96 10 3 31 140
Vermont Primaire 3 10 3 1 17
11 mars Mississippi Primaire 12 10 3 14 39
22 avril Pennsylvanie Primaire 57 10 3 4 74
6 mai
Caroline du Nord Primaire 39 10 3 17 69
Indiana Primaire 27 10 3 17 57
10 mai Wyoming Convention 3 10 3 12 16/28 [2/14]
13 mai Nebraska Primaire 9 10 3 11 33
Virginie-Occidentale Primaire 9 10 3 8 12 of 30
20 mai Kentucky Primaire 18 10 3 14 45
Oregon Primaire 15 10 3 2 30
27 mai Idaho Primaire 6 10 3 13 32
3 juin Dakota du Sud Primaire 3 10 3 11 27
Nouveau-Mexique Primaire 9 10 3 10 32

Résultats[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) [PDF] « Call for the 2008 republican national convention », Comité national républicain,‎ 09/11/2007 (consulté le 09/01/2008)
  2. Au Wyoming, des caucuses se sont tenus en décembre afin d'élire les délégués aux conventions de comté ; dans chaque circonscription, des capitaines (un homme et une femme) sont automatiquement délégués à ces convention.
  3. (en) Bill Schneider, « It could all be over after 'Super Duper Tuesday' », CNN,‎ 07/02/2007 (consulté le 09/01/2008)
  4. (en) Chuck Todd, « Will Tsunami Tuesday be an Afterthought? »,‎ 10/05/2007 (consulté le 09/01/2008)