Prima scriptura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Prima scriptura, qui peut se traduire en français par « par l'Écriture d'abord », est une doctrine chrétienne affirmant que les écrits canoniques chrétiens (en) représentent la première source de la révélation divine et les étalons avec lesquels doivent être évalués les autres formes de révélation telles les traditions, les dons charismatiques (en), les visions mystiques, les apparitions d'anges, le sens commun, l'avis d'experts, l'esprit du temps, etc..

Sola scriptura[modifier | modifier le code]

La prima scriptura est parfois comparée à sola scriptura (« par l'Écriture seule »)[1]. Celle-ci est interprétée par certains courants protestants, surtout évangéliques, comme signifiant que les Écritures sont les seules règles infaillibles de la pratique de la Foi. Ainsi, l'approche sola scriptura implique le rejet de toute autorité infaillible autre que la Bible.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Prima scriptura » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) N. Clayton Croy, Prima Scriptura : An Introduction to New Testament Interpretation, Baker Academic,‎ 2011, 272 p. (présentation en ligne), « Sola scriptura or Prima Scriptura? »