Prieuré de Fischingen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prieuré de Fischingen
Image illustrative de l'article Prieuré de Fischingen
Vue de l'abbaye
Présentation
Géographie
Pays Suisse
Commune Fischingen
Coordonnées 47° 24′ 43″ N 8° 58′ 06″ E / 47.411927, 8.96828247° 24′ 43″ Nord 8° 58′ 06″ Est / 47.411927, 8.968282  

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Prieuré de Fischingen

Le prieuré de Fischingen est une ancienne abbaye, aujourd'hui prieuré bénédictin appartenant à la congrégation bénédictine de Suisse. Il se situe dans la commune de Fischingen, dans le canton de Thurgovie.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'abbaye fut fondée en 1138 par Ulric II, évêque de Constance, afin d'offrir un abri aux pèlerins en route vers l'abbaye d'Einsiedeln. Elle fut construite en six ans avec une vaste hôtellerie et un haut clocher. Vers 1210 Fischingen, monastère double, comptait 150 moines et 120 religieuses à proximité. Les comtes de Toggenburg en étaient les protecteurs et sainte Ide de Toggenburg, qui y fut religieuse au XIIIe siècle, y est enterrée.

L'abbaye fut mise sous l'autorité de l'administration de Thurgovie au sein de l'ancienne confédération suisse en 1460 et, en 1526, l'abbé et les quatre moines qui n'avaient pas fui embrassèrent la Réforme protestante et se marièrent. L'abbaye ouvrit à nouveau toutefois quelques décennies plus tard. Elle fut reconstruite, en particulier par l'abbé Seiler (1672-1688), au XVIIe siècle et au XVIIIe siècle en style baroque, avec des éléments exubérants de style rococo, comme en Bavière et en Allemagne méridionale. La nouvelle église date de 1687, avec une chapelle dédiée à sainte Ide en 1705 et de magnifiques grilles dans le chœur. C'est à cette époque que l'abbaye atteint son apogée intellectuelle et matérielle, notamment sous les abbés Franz Troger (1688-1728) et Nikolaus Degen (1747-1776).

Le grand conseil de Thurgovie se prononça pour la dissolution de l'abbaye le 27 juin 1848 et elle fut vendue à une manufacture textile en 1852. Elle fut ensuite rachetée par une association catholique en 1879 qui y installa un orphelinat.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Intérieur de l'église abbatiale

Lorsqu'en 1973 l'article de la constitution suisse qui interdisait l'installation de nouveaux couvents et la refondation d'anciens fut aboli, les bénédictins revinrent à Fischingen et y ouvrirent un prieuré, tandis que l'église abbatiale continuait de demeurer aussi église paroissiale.

Fischingen a fait partie de la congrégation bénédictine de Suisse instituée par Clément VIII de 1602 à 1848, elle en fait à nouveau partie depuis 1977.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]