Pression statique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La pression statique, dans un fluide (eau, air...) en mouvement, est la pression que mesure un capteur qui se déplace à la même vitesse que le fluide[1]. Elle s'oppose à la pression dynamique exercée par un fluide sur un objet et qui est due au déplacement de ce fluide autour de cet objet. Dans un avion, la pression statique est mesurée à partir de prises statiques. Elles sont situées sur le côté du fuselage. Le système statique d'un avion lui sert à calculer son altitude, sa vitesse et son taux de montée ou de descente. Ce système est donc nécessaire à la sécurité du vol.

Dans l'atmosphère la pression atmosphérique est une pression statique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. G. Oscar Villeneuve, Glossaire de météorologie et de climatologie, Presses Université Laval, 1980. (ISBN 9782763768960) voir page 355