Pression pulsée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La pression pulsée ou pression différentielle est un élément physiologique concernant la pression artérielle. C’est la différence entre le pic systolique de pression et la pression de fin de diastole.

  \overline{\sigma} =  \left( { pression systolique (Ps)}  - { pression diastolique (Pd)} \right)

Cette valeur dépend du volume d’éjection systolique (VES) et de la compliance vasculaire (propriétés visco-élastique), c’est-à-dire de la capacité d’un vaisseau (artère) d’être étiré. L’équation fondamentale qui relie ces variables est   \frac{ volume }{ pression }

L’interprétation de la pression pulsée est un moyen de reconnaître le vieillissement artériel, facteur reconnu de maladies cardio-vasculaires.

Les constantes théoriques chez un sujet jeune sont exponentielles. Une valeur plus faible au niveau de l’aorte (compliance de cette artère plus grande) et une amplification significative pour les artères en périphéries du fait de la pression systolique plus élevée dans les grandes artères. Cette courbe devient une ligne droite avec l’age. Chez le sujet âgé, la pression pulsée est un facteur prédictif de syndrome coronaire aigu, insuffisance cardiaque, accident vasculaire cérébral, etc.[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. M.-C. Aumont, Ph. Duc Ph. et J.-F. Morisson-Castagnet, Insuffisance cardiaque "diastolique" et pression pulsée

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]