Prems

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Prems est une interjection familière lancée pour signifier qu'on entend être le premier à s'arroger un objet, ou à profiter d'un avantage.

Elle est utilisée dans les pays francophones d'Europe, étant absente, par exemple, du Québec, où on lui préfère shotgun, utilisé à l'origine pour réserver la place du passager dans une automobile.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Elle fait partie de la culture enfantine, dans le sens où cette façon de faire connaître sa volonté est apprise très tôt par les enfants. C'est une forme de droit soumise à la règle du « premier arrivé, premier servi ». On l'utilise en général pour mettre en place un ordre de passage pour une activité appréciée mais qui ne peut se pratiquer que chacun à tour de rôle : jouer à un jeu, passer aux toilettes...

Elle permet également d'annoncer que l'on est le premier à être parvenu à réaliser une action précise, par exemple dans une course de rapidité.

Lorsqu'une personne dit « prems ! », il y a parfois la possibilité pour les autres de dire « deuz ! » puis « troiz ! » afin de s'inscrire en quelque sorte dans la liste d'attente. Selon les régions, il existe des variantes telles que « deumz » et « treumz ».

À l'inverse, certains utilisent l'expression « derch ! » pour signifier qu'on veut être le dernier à effectuer une tâche.

Règle du contre-prems[modifier | modifier le code]

Cette règle peut être utilisée pour contrer un "prems". La personne qui utilise ça gagne et prend la place de celui qui a dit "prems".

Règle du prems-égalité[modifier | modifier le code]

Cette règle peut être utilisée lorsqu'une personne utilise le "prems". Il faut que le "prems-égalité" soit utilisé dans les deux secondes qui ont suivi le "prems". Cependant, il faut faire attention : le contre-prems ne peut pas être utilisé après un "prems-égalité".

Exemple d'utilisation :

Personne 1 : "Prems" à la salle de bain!

Personne 2 : "prems-égalité" (utilisé dans les deux secondes qui ont suivi le "Prems".)

Il y a donc égalité parfaite et les deux personnes peuvent aller dans la salle de bain en même temps.

Sur Internet[modifier | modifier le code]

Dans les sites web permettant de laisser des commentaires, comme les blogs, certains utilisateurs essaient d'être le premier à en poster un en écrivant « prem's », ou « first »[1].

Graphies[modifier | modifier le code]

L'expression étant essentiellement orale, il est difficile de lui trouver une orthographe fixe : elle est parfois écrite « prem's », «preums» , ou « preum's ».

Étymologie[modifier | modifier le code]

Il semble que les apocopes « preum », « pre », « preu » pour « premier » datent au moins du XIXe siècle, en argot, mais sans pour autant que leur utilisation ait déjà été liée à la règle du prems :

Il était le premier en dissertation, mon père n'était que le second, mais mon père redevenait le preu en vers latins (VALLÈS, J. Vingtras, Enf., 1879, p.274).
Il n'y a pas de danger qu'on le renvoie, lui le preu des tourneurs de la capitale (POULOT, Sublime, 1870, p.88).
Tiens! v'là l'bijoutier du n° 10 qui n's'embête pas, lui; il vous a loué tout son preu [premier étage] (H. MONNIER, Scènes populaires ds RIGAUD, Dict. arg. mod., 1881, p.313).

Le « s » ou « 's » final a peut-être été ajouté sous l'influence de l'anglais (cf. en argot « un diam's » pour un diamant, « ma cop's » pour ma copine, etc.)

Équivalent dans d'autres langues[modifier | modifier le code]

  • En anglais, l'expression Dibs! est utilisée pour des usages similaires aux États-Unis. On trouve Bagsy ou Bagsie au Royaume-Uni et Bags en Nouvelle-Zélande et en Australie.
  • En espagnol, l'équivalent est prímer, qui est une apocope de primero (premier) ; on trouve aussi segun pour segundo (deuxième), "tércer" pour "tercero" (troisième), et "ulti" pour "último" (dernier).
  • En Belgique, "Prems" se voit de plus en plus fréquemment supplanté par des synonymes issus de langues étrangères tels que "Dibs", "Shotgun" ou encore "Fabio", du nom d'un célèbre "dibseur".

Utilisation notable[modifier | modifier le code]

  • L'expression est utilisée dans le film 37°2 le matin (en 1986) par Betty, quand elle et Zorg repeignent les maisons. C'est elle qui finit la première sa part du travail ;
  • En 2005, la SNCF a lancé une gamme tarifaire de billets de train appelée billets Prem's proposant des prix plus bas à condition de réserver longtemps à l'avance (il faut être le prems). Ces billets sont vendus exclusivement sur internet et ne sont ni échangeables ni remboursables ;
  • La série télévisée The Big Bang Theory fait une référence à la page Wikipedia de Prems dans l'épisode 14 de la saison 1, l'expression "dibs" est utilisée à de nombreuses reprises au début de l'épisode 17 de la saison 5.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ouriel Ohayon, « Insolite. Êtes-vous “First” ? », TechCrunch en français,‎ 16 juillet 2008 (consulté le 17 juillet 2008).