Premier secrétaire du Parti socialiste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Premier secrétaire du Parti socialiste
Image illustrative de l'article Premier secrétaire du Parti socialiste
Logo du Parti socialiste

Image illustrative de l'article Premier secrétaire du Parti socialiste
Titulaire actuel
Jean-Christophe Cambadélis
depuis le

Création 1969
Mandant Adhérents du Parti socialiste
Premier titulaire Alain Savary
Site internet www.parti-socialiste.fr

Le Premier secrétaire ou la Première secrétaire du Parti socialiste est le principal dirigeant du Parti socialiste français, fondé en 1969.

L'actuel titulaire du poste est Jean-Christophe Cambadélis.

Fonctions[modifier | modifier le code]

Le Premier secrétaire est le principal dirigeant national du Parti socialiste. Ses fonctions sont fixées par les statuts du parti[1] :

  • il préside le secrétariat national (exécutif du parti) dont il propose la composition au conseil national (parlement du parti)
  • il est membre de droit du conseil national et du bureau national
  • il peut proposer un référendum auprès des adhérents du parti

Élection[modifier | modifier le code]

Le Premier secrétaire était initialement élu par le comité directeur du Parti socialiste.

En 1995, Lionel Jospin a instauré l'élection du Premier secrétaire au suffrage uninominal à deux tours par les adhérents du parti. Cette élection a lieu après chaque congrès ou en cas de vacance. Depuis cette réforme, seules deux élections ont été concourues par plus d'un seul candidat :

Une réforme adoptée en 2010 a modifié le mode d'élection du premier secrétaire du Parti socialiste. Son élection est dorénavant couplée avec le vote sur les motions : les premiers signataires des deux motions arrivées en tête sont automatiquement candidats pour l'élection du premier secrétaire, qui a lieu par un vote des adhérents une semaine après le vote sur les motions[2].

Liste des premiers secrétaires[modifier | modifier le code]

Nom Dates du mandat Notes
Sin foto.svg Alain Savary En 1969, au congrès d'Issy-les-Moulineaux, Alain Savary est élu (premier) Premier secrétaire du Nouveau Parti socialiste, qui adopte la stratégie de l'« Union de la gauche », mais pas l'idée d'un programme commun de gouvernement avec le Parti communiste.
Reagan Mitterrand 1984 (cropped).jpg François Mitterrand François Mitterrand s'impose face à Alain Savary lors du congrès d'Épinay-sur-Seine, en juin 1971. Il est élu président de la République le 10 mai 1981.
Lionel Jospin 2008.jpg Lionel Jospin Trois mois et demi avant l'élection de François Mitterrand à la présidence de la République et durant tout le premier septennat de Mitterrand, Lionel Jospin assume les fonctions de Premier secrétaire.
Pierre Mauroy 1990.jpg Pierre Mauroy Pierre Mauroy, ancien Premier ministre, prend la tête du Parti socialiste après la réélection de François Mitterrand à la présidence de la République.
Laurent Fabius - Royal & Zapatero's meeting in Toulouse for the 2007 French presidential election 0538 2007-04-19.jpg Laurent Fabius Laurent Fabius succède à Pierre Mauroy, comme il lui avait succédé à Matignon en 1984. La direction du parti démissionne collectivement le , à la suite de la lourde défaite de la gauche aux élections législatives.
Michel Rocard-IMG 3829.jpg Michel Rocard Deux ans après avoir quitté Matignon, Michel Rocard prend la présidence de la direction nationale provisoire du parti, après la déroute socialiste aux élections législatives de . Il est confirmé à la tête du parti au congrès du Bourget : il est ainsi le premier à être élu directement par les délégués du congrès. Michel Rocard remanie profondément les institutions dirigeantes du parti, accordant notamment l'autonomie aux Jeunes socialistes.
Emmanuelli.jpg Henri Emmanuelli Le , lors du conseil national de la Villette, Henri Emmanuelli est élu Premier secrétaire à titre provisoire après avoir battu son seul concurrent, le « jospinien » Dominique Strauss-Kahn (140 voix contre 64), avec l'appui des « fabiusiens ». Il est réélu à ce poste lors du congrès de Liévin, le , avec 92,15 % des voix des militants et le soutien de Laurent Fabius, Lionel Jospin, Michel Rocard, Pierre Mauroy et Jean Poperen. Il est battu par Jospin à la primaire présidentielle de 1995.
Lionel Jospin 2008.jpg Lionel Jospin Lionel Jospin devient pour la deuxième fois Premier secrétaire (il est à ce jour l'unique à avoir exercé deux mandats non consécutifs à cette fonction). Il quitte son poste lorsqu'il est nommé Premier ministre par le président de la République Jacques Chirac.
François Hollande - Royal & Zapatero's meeting in Toulouse for the 2007 French presidential election 0550 2007-04-19.jpg François Hollande François Hollande remplace Lionel Jospin comme Premier secrétaire délégué, puis est élu par les adhérents après le congrès de Brest. Durant son mandat, le PS est défait aux élections nationales de 2002 et 2007, mais connaît plusieurs victoires aux élections locales. Il est le Premier secrétaire à la plus grande longévité depuis la création du parti. Quatre ans après avoir quitté ses fonctions, il devient le 24e président de la République le .
Martine Aubry - avril 2012 (3) crop.jpg Martine Aubry Martine Aubry, élue première secrétaire après le congrès de Reims, est la première femme à exercer cette fonction. Elle lance un processus de rénovation du parti, comprenant notamment l'organisation d'une primaire ouverte pour la désignation du candidat à l'élection présidentielle. Harlem Désir la remplace en tant que Premier secrétaire délégué, du au , pendant sa candidature à cette primaire, qu'elle perd au second tour face à François Hollande. Elle quitte ses fonctions l'année suivante, quelques semaines avant la fin de son mandat.
Harlem Désir 01.JPG Harlem Désir Harlem Désir, désigné le par Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault premier signataire de la motion soutenue par eux[3], et remplace Martine Aubry comme Premier secrétaire par intérim. Le , lors du Congrès de Toulouse, cette motion arrive en tête du vote des adhérents, puis Harlem Désir est élu Premier secrétaire face à Emmanuel Maurel, premier signataire de la motion arrivée seconde[4].
Socialist rally Zenith 2007 05 29 n1.jpg Jean-Christophe Cambadélis Après la défaite de la gauche aux élections municipales de 2014 et la nomination d'Harlem Désir au gouvernement, Jean-Christophe Cambadélis est élu par le conseil national du PS, le , Premier secrétaire[5], en recueillant 147 voix (67,12 %) contre 72 (32,88 %) pour Sylvain Mathieu, Premier secrétaire fédéral de la Nièvre, soutenu par l'aile gauche du parti.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Statuts du Parti socialiste, consulté le 16 septembre 2012
  2. « La rénovation », Parti socialiste (consulté le 18 octobre 2012)
  3. Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault proposent Harlem Désir pour la tête du PS francetv-info avec l'AFP, le 12/09/2012
  4. Sans surprise, Harlem Désir élu à la tête du Parti socialiste Le Monde, 18.10.2012
  5. Cambadélis au PS: une élection courue d'avance malgré les critiques Le Huffington Post, 15.04.2014