Premier ministre des Tonga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Politique aux Tonga
Image illustrative de l'article Premier ministre des Tonga

Le premier ministre aux Tonga dirige le gouvernement du monarque (His Majesty's government), ce dernier étant officiellement à la tête de l'exécutif[1].

La fonction de premier ministre fut établie par la Constitution de 1875, dont l'article 51 dispose que le premier ministre et les autres ministres sont nommés et révoqués par le roi[2].

Au cours des années 2000, le pays connut une démocratisation accrue. En mars 2006, le roi Taufa'ahau Tupou IV nomme Feleti Sevele, un membre modéré du mouvement démocrate, au poste de premier ministre. Sevele est alors le premier roturier à accéder à ce poste, depuis Shirley Baker en 1880. Tous les premiers ministres dans l'intervelle avaient été des membres de la noblesse tongienne, voire de la famille royale[3].

En juillet 2008, le roi George Tupou V, ayant hérité de la couronne au décès de son père, annonça des réformes démocratiques plus conséquentes. Il abandonnerait l'essentiel de ses pouvoirs exécutifs, et suivrait dorénavant la coutume de monarchies telles le Royaume-Uni, n'exerçant ses prérogatives qu'en accord avec les conseils du premier ministre - qui serait désormais le réel chef du gouvernement. En outre, il ne nommerait plus le premier ministre à sa guise, mais nommerait à ce poste un député élu par le Parlement[4],[5],[6].

Suite aux élections législatives de novembre 2010, qui concrétisèrent la réforme vers la démocratie, Lord Tu‘ivakano, un représentant de la noblesse, fut élu premier ministre par les autres députés, et conséquemment nommé à ce poste par le roi[7].

Liste[modifier | modifier le code]

Les personnes suivantes ont exercé la fonction de premier ministre des Tonga[8].

Nom Dates du mandat Parti Autres fonctions occupées pendant le mandat Notes, faits marquants
S.A.R. le Prince Tevita ʻUnga Importez le logo individu-fr.svg 1876-1879[9] aucun Nommé suite à la promulgation de la Constitution de 1875. Prince héritier ; décède avant son père. Auteur des paroles de l'hymne national tongien.
Shirley Waldemar Baker Importez le logo individu-fr.svg 1880-1890 aucun ministre des Affaires étrangères ;
ministre des Terres
À l'origine missionnaire britannique. Premier roturier, et seul non-autochtone, à occuper le poste. Auteur de la Constitution. Amenda les lois relatives à la propriété des terres. Établit avec le roi l'Église libre des Tonga. Déporté du pays en 1890, sous pression des autorités britanniques.
Hon.[10] Siaosi Tukuʻaho Importez le logo individu-fr.svg 1890-1893 aucun Mort du roi George Tupou Ier en 1893.
Hon. Siosateki Veikune Importez le logo individu-fr.svg 1893-1904 aucun Début du protectorat britannique en 1900. Les Tonga demeurent autonomes, mais perdent leur pleine souveraineté.
Hon. Siaosi Tuʻi Pelehake Importez le logo individu-fr.svg 1905 aucun
Hon. Sione Tupou Mateialona Importez le logo individu-fr.svg 1905-1912 aucun Oncle du roi George Tupou II.
Hon. T.P. Tuʻivakano Importez le logo individu-fr.svg 1912-1923 aucun Mort du roi George Tupou II en 1918.
Hon. Viliami Tungi Mailefihi CBE Importez le logo individu-fr.svg 1923-1941 aucun Prince consort de la reine Salote Tupou III. Création des Services de défense tongiens, qui participent à la Seconde Guerre mondiale.
Hon. S. Ata CBE Importez le logo individu-fr.svg 1941-1949 aucun
S.A.R. le Prince Tupoutoʻa-Tungi[11] KBE Tonga 2 Paanga.JPG 1949-1965 aucun Prince héritier ; il succède à sa mère le reine Salote Tupou III en 1965, devenant le roi Taufaʻahau Tupou IV
S.A.R. le Prince Fatafehi Tuʻi Pelehake CBE Importez le logo individu-fr.svg 1965-1991 aucun Frère du roi Taufaʻahau Tupou IV. Record de longévité pour un premier ministre tongien. Fin du protectorat britannique en 1970 ; le pays retrouve son entière souveraineté.
Hon. Baron Vaea de Houma Importez le logo individu-fr.svg 1991-2000 aucun ministre de l'Agriculture et des Forêts ;
ministre des Pêcheries, de la Mer et des Ports ;
ministre des Communications ;
ministre des Femmes
Cousin du roi Taufaʻahau Tupou IV. Premier détenteur du titre de baron, créé pour lui. Entrée des Tonga à l'Organisation des Nations unies en 2000.
S.A.R. le Prince ʻAhoʻeitu ʻUnuakiʻotonga Tukuʻaho Ulukalala Lavaka Ata.jpg 2000-2006 aucun ministre des Affaires étrangères ;
ministre de la Défense
Fils du roi Taufaʻahau Tupou IV. Grève du service public et manifestations en 2005 pour demander plus de démocratie. En 2012, il devient le roi Tupou VI.
Dr Feleti Sevele Feleti Sevele (crop).jpg 2006-2010 Mouvement pour les droits de l'homme et la démocratie Second roturier (et premier roturier autochtone) à occuper ce poste, dans le cadre d'une transition vers la démocratie. Décès du roi Taufaʻahau Tupou IV en septembre 2006. Émeutes de manifestants pro-démocrates en novembre 2006. Adoption de réformes constitutionnelles instaurant la démocratie, mises en œuvre en 2010.
Lord Tuʻivakano (Siale ʻAtaongo Kaho) Tuivakano cropped.jpg depuis 2010 aucun ministre de la Défense ;
ministre des Affaires étrangères ;
ministre de l'Information et des Communications
Décès du roi George Tupou V en mars 2012.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) "The Executive government", gouvernement des Tonga
  2. (en) Constitution des Tonga
  3. (en) "Tonga gets first elected leader", BBC, 13 février 2006
  4. (en) "Tonga's king to cede key powers", BBC, 29 juillet 2008
  5. (en) "Tongan king promises 'more democracy' for Pacific island", The Guardian, 29 juillet 2008
  6. (en) "King of Tonga prepares to give up power", The Telegraph, 11 juillet 2010
  7. (en) "Lord Tu'ivakano becomes new Tongan prime minister", BBC, 21 décembre 2010
  8. (en) "Tongan Prime Ministers", gouvernement des Tonga
  9. Suite au décès du prince en décembre 1879, le poste fut vacant jusqu'en juillet 1880. C.f. Noel Rutherford, Shirley Baker and the King of Tonga, University of Hawaiʻi Press, 1996, ISBN 0-8248-1856-3, p.127.
  10. "Honorable" était un titre précédant le nom d'un noble. Aujourd'hui, la coutume est d'employer le préfixe "Lord".
  11. Futur roi Taufaʻahau Tupou IV