Premier Empire (Bulgarie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Premier empire bulgare)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Premier Empire (homonymie).

Premier Empire bulgare

6811018

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Centres culturels et spirituels du Premier État Bulgare

Informations générales
Statut khan (865-917) ; tsar (917-1019)
Capitale Pliska (865-893)
Preslav (893-972)
Skopje (972-992)
Ohrid (992–1018)
Religion paganisme (632-864)
orthodoxie (864-1018)
Histoire et événements
680 Arrivée d'Asparoukh
864 Conversion au christianisme
1018 Chute

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le Premier Empire bulgare était un État médiéval chrétien et multiethnique qui succéda au IXe siècle, suite à la conversion au christianisme du Khan Boris, au khanat bulgare du Danube (681-864), fondé dans le bassin du bas-Danube. Le Premier Empire bulgare disparut en 1018, son territoire au sud du Danube étant réintégré dans l'Empire byzantin. À son apogée, il s'étendait de l'actuelle Budapest à la mer Noire, et du Dniepr à l'Adriatique. Après sa disparition, un Second Empire bulgare renaquit en 1187.

Le premier tsarat de Bulgarie[modifier | modifier le code]

Le khânat de Bulgarie devint un tsarat par la christianisation officielle du pays, en 864, mais tant les Grecs, que les Valaques, que les Slaves présents à la fondation de l'état par Asparoukh étaient déjà chrétiens depuis des siècles. Sur leur frontière sud, de fréquentes guerres opposèrent les Bulgares aux Byzantins. En 917, après une défaite catastrophique à Anchialos, les Byzantins ne contrôlaient plus dans les Balkans que Constantinople, les îles et les côtes de leur ancien empire, avec le Péloponnèse : tout l'intérieur des terres était passé sous l'autorité des Bulgares. Néanmoins, après la mort du tsar Siméon Ier, la Bulgarie entama son déclin, divisée entre les orthodoxes et les cathares et vaincue par les Petchenègues, les Russes et les Byzantins. Toute la partie de l'Empire bulgare située au sud du Danube fut finalement annexée par Basile II, dit le Bulgaroctone (« Tueur de Bulgares »), en 1018 ; quant à la partie nord, elle passa sous l'autorité de la Hongrie, des Petchenègues et des Coumans.

Évolution territoriale du Premier Empire bulgare[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]