Premier Amour (Les Simpson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Premier Amour.
Premier Amour
Saison 23
Épisode no 13

Titre original The Daughter Also Rises
Titre québécois La jeune fille et la mère
Code de production PABF06
1re diffusion aux É.-U. 12 février 2012
1re diffusion en France 5 octobre 2012
1re diffusion au Québec 29 novembre 2012
Tableau noir « I will not replace a candy heart with a frog's heart »
Gag du canapé Les Simpson arrivent devant le canapé et voient Moe s'exclamé « joyeux 500ème épisode » puis tous les Sprigfieldiens arrivent, ensuite Lisa regarde un livret avec la liste des épisodes des Simpson et dit qu'ils en sont au 499ème
Scénariste Rob LaZebnik
Réalisateur Chuck Sheetz
Invités Michael Cera,
Jamie Hyneman et
Adam Savage
Chronologie
Précédent Ne mélangez pas les torchons et les essuie-bars Enfin la liberté Suivant
Listes
Liste des épisodes de la saison 23
Liste des épisodes des Simpson

Premier Amour (France) ou La jeune fille et la mère (Québec) (The Daughter Also Rises) est le 13e épisode de la saison 23 de la série télévisée Les Simpson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Bart et Milhouse sont en train de compter le nombre de cartes de Saint-Valentin qu’ils ont reçues jusqu’à ce que, lassés, ils décident de regarder la télé. Alors que Marge tente vainement de les en empêcher, ils finissent tout de même par regarder l'émission à succès de deux hommes qui tentent de lever le voile sur la véracité des mythes populaires. Et cette émission leur donne aussi l'idée de lever le voile sur les mythes populaires de leur école élémentaire. En prenant Milhouse comme cobaye, les deux compères vont ainsi gagner en popularité… En même temps, Marge propose à Homer de faire une Saint-Valentin un peu différente cette année : Homer va passer un peu plus de temps avec son fils, tandis que Marge veut se consacrer à sa fille. Et pendant qu'elles dînent entre mère et fille au restaurant, Lisa fait la rencontre d'un charmant garçon pour qui elle craque directement. Mais lorsque leur relation commence à prendre de l'importance, elle veut faire l’impossible pour pouvoir vivre avec lui… éternellement.

Réception[modifier | modifier le code]

Lors de sa première diffusion l'épisode a rassemblé 4,26 millions de téléspectateurs.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Le titre original fait référence au livre The Sun Also Rises d'Ernest Hemingway. Le personnage de Nick en est inspiré.
  • Bart et Milhouse MythCrackers est une parodie de MythBusters.
  • Abe soutient que l'histoire de Lisa et son amoureux transit ressemble au conte oriental Pyrame et Thisbé. Lisa fait remarquer que l'ajout des animaux parlants est une coutume de Disney.
  • Au début de l'épisode, on peut entendre, lorsque Homer et Bart jouent au baseball, L'ouverture de la Cavalerie Légère de Franz Suppé.
  • Willie affirme ne pas être originaire de Glasgow ni d'Edimbourg mais de Kirkwall, Orkney Islands. Bien que dans l'épisode L'amour ne s'achète pas, il affirme être originaire de Northkilton, Écosse, ville fictive.
  • Au milieu de l'épisode, on peut entendre Non, je ne regrette rien d'Édith Piaf.
  • On voit la mère de Cherry et Terry pour la première fois. Elle ressemble à ses filles mais en plus grosse et avec des lunettes.
  • Le nounours catapulté en feu dévoile un squelette en acier semblable au Terminator.

Notes[modifier | modifier le code]

Lisa et Nick ont lié connaissance à travers la fissure d’un mur, comme Pyrame et Thisbé. Aussi Marge ne veut-elle pas que sa fille Lisa perpétue la légende, en suivant son amoureux sous le mûrier de Mulberry Island….
  • L’épisode, diffusé le 12 février 2012, n’a pas eu le succès escompté : Whitney Houston était décédée la veille, et un hommage lui a été accordé le lendemain lors de la 54e cérémonie des Grammy Awards
  • 1er amour de Lisa : le garçon dont Lisa est tombée follement amoureuse s’appelle Nick, ressemble au jeune acteur Michael Cera (dont il a les yeux langoureux et les cheveux ondulés, et qui d’ailleurs lui prête sa voix) , et a endossé le personnage de Nick Adams, le héros récurrent de certaines nouvelles et romans d’Ernest Hemingway. Quand ils sont à la terrasse d’un café, Lisa dispose ses mains en œillères, ne voit que Nick, et faisant ainsi abstraction de la poubelle voisine autour de laquelle gravitent des Springfieldiens ordinaires (Barney, Apu, Le Serpent etc…) elle se croit en France avec Nick, comme dans les Années Folles, pendant la période parisienne du jeune ancien-combattant américain
  • Naturellement, Marge est jalouse, et trouve que Lisa est bien jeune pour connaître une telle passion. Et quand sa fille demande à grand-père Simpson de la conduire avec Nick au bord du lac au milieu duquel se trouve "Mulberry Island", elle se lance à leur poursuite. C’est que la légende veut qu’un couple qui échange un baiser sous l’arbre de l’Île au Mûrier (l’arbre de Pyrame et Thisbé) soit uni pour toujours….
  • Mais Nick s’avère être un piètre aventurier, et Lisa s’en rend vite compte : il a peur de l’immensité du lac, ne sait pas ramer, a froid aux mains, regrette les galeries marchandes (malls) …Et les 2 premières des épouses d’Hemingway (il en aura 4) , Hadley Richardson (en) et Pauline Pfeiffer (en), apparaissent soudain à Lisa, et lui disent combien il a été macho, égoïste et loin de l’image qu’elles s’en faisaient. Une femelle marlin apparaît aussi, et raconte son calvaire : alors qu'elle passait sans rien demander à personne, elle a été arrachée à son élément par Hemingway, il l’a empaillée et fixée au-dessus de la cheminée, et elle a ainsi été obligée de le voir uriner dans le foyer pendant des années. Et Marge reconquiert sa fille.
  • Démolition d’une légende scolaire : Milhouse, poussé par Bart, appuie sur les touches E et 8 du distributeur de friandises de l’école, et n’en meurt pas sur le coup. Mais le distributeur crache un paquet de cigarettes factices. Et les enfants se les mettent au bec, augmentant ainsi le risque devenir de futurs fumeurs. Nelson, toujours porté à l’excès, opte vite pour les cigares en chocolat, en attendant mieux
  • Otto, en manque chronique, court vers une boutique dont l’enseigne est : "The Needle Exchange" ("L’échange d’aiguilles"), et il pousse un cri de désappointement quand il lit la suite : We mean sewing ("C'est de couture que nous parlons").